Saint-Herblain subventionne l’invasion migratoire, la « droite » met en scène son opposition

A LA UNE

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Un livre sur les trois épurations dans l’armée française entre 1940 et 1966 [Interview]

André Bourachot et Henri Ortholan sont deux officiers de l’armée de terre, un général en 2ème section et un...

À la suite d’autres collectivités locales de gauche bretonnes, la mairie socialiste de Saint-Herblain a octroyé une subvention de 6 000 € à SOS Méditerranée. De l’argent pour faire venir encore plus de migrants.

L’opposition Entendre et agir ensemble pour Saint-Herblain (centre-droit) s’y est opposée… mais pour attribuer cet argent « aux associations locales qui font des maraudes, pour améliorer la vie des exilés sur notre territoire », selon Sébastien Alix (Modem) qui n’hésite pas à utiliser le néologisme « exilé » forgé par l’extrême-gauche pour remplacer « migrant » et à fortiori « clandestin ».

Autrement dit les Herblinois ont le choix entre une gauche – et des groupes de gauche au conseil municipal qui soutiennent l’invasion migratoire directement en subventionnant SOS Méditerranée,  – et une « droiche » qui souhaite subventionner des structures locales qui collaborent à l’invasion migratoire… pourquoi pas l’Autre Cantine ou le réseau des hébergeurs solidaires.

Rappelons que la le conseil départemental de Loire-Atlantique avait fait don de 500.000 € à SOS Méditerranée en 2019, celui d’Ille-et-Vilaine 50.000 €, tandis que les villes de Nantes, Rennes, le conseil régional de Bretagne et le conseil général du Finistère subventionnaient aussi la structure, tout comme la région Nouvelle-Aquitaine (50.000€ versés en 2018).

Des collectivités qui dépensent et des élus courageux qui attaquent en justice

D’autres collectivités ont décidé aussi de gaspiller l’argent du contribuable pour l’invasion migratoire : la ville de Mont-saint-Martin (1000€), la région Occitanie (60.000€ par an depuis 2020, et 15.000 € supplémentaires en 2021 pour une exposition photographique itinérante) où le groupe d’opposition LR n’y a rien trouvé à redire, la ville de Lyon en janvier dernier, pas de sapins ni de Fête des Lumières pour les lyonnais, mais il y aura des migrants (28.000€), Montpellier le 29 septembre dernier où c’était d’ailleurs la toute première subvention attribuée par le nouveau maire (15.000€), le département de l’Hérault le 1er juillet 2020 (20.000€), la région Centre en mars dernier avec l’aval des élus LR là encore (50.000€) et enfin Marseille le 8 février dernier (30.000 €).

Trois de ces subventions ont été attaquées en justice : celle donnée par l’Hérault (20.000€), le 31 août dernier pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif de Montpellier par le conseiller général RN de Béziers Franck Manogil, celle de Marseille (30.000€) par le maire LR Lionel Royer-Perreaut des 9e et 10e arrondissements de Marseille – il estime que la mairie contrevient au code des collectivités et dépasse ses prérogatives par l’attribution de cette subvention – et celle de la Région Centre (50.000€) où le RN annonce le 24 mars dernier qu’il attaque cette subvention au tribunal administratif car SOS Méditerrannée, pour le RN, « sous couvert humanitaire, participe en réalité à un véritable trafic d’êtres humains entre l’Afrique et l’Europe », bref c’est une « subvention à une association qui poursuit des actions illégales ».

Trois moyens juridiques donc – excès de pouvoir, compétence des collectivités territoriales et qualification de la légalité ou non des actions de l’association SOS Méditerranée – qui donneront lieu à des jugements qui seront intéressants à suivre.

Louis Moulin

Photo : SOS méditerranée
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Natalité en crise : pas de baby-boom spécial Covid

Au sommaire : Actualités des parents : pas de baby-boom spécial Covid Consommation : anniversaire pour vos enfants, pourquoi...

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, elle rêve de décrocher un titre de championne de France

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, la guingampaise Sandra Morcet va enfin pouvoir disputer son combat pour le titre de...

5 Commentaires

  1. la seule solution pour que ces élus ne gaspillent plus l’argent public est de déposer un projet de loi interdisant les subventions avec de l’argent public.
    seul le privé doit resté maitre de subventionner ou pas.
    nos très chers Impôts ne doivent plus être gaspillés par des élus irresponsables.

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Le lobby immigrationniste en France, minoritaire numériquement, puissant en influence

L’occupation le 23 novembre de la place de la République à Paris par des migrants et la « mise à l’abri » qui s’en est suivie...

Evros (Grèce) : 500 migrants attaquent les policiers et tentent de forcer la frontière, les forces grecques les repoussent

A Evros (Grèce), 500 migrants ont attaqué les policiers et tentent de forcer la frontière mais les forces grecques les ont repoussé comme le...

Éric Zemmour face à Nicolas Baverez : « L’invasion migratoire est un danger de mort pour les peuples européens »

Éric Zemmour face à Nicolas Baverez : « L’invasion migratoire est un danger de mort pour les peuples européens » https://www.youtube.com/watch?v=0t3jYzCgBA0&feature=emb_title C'était dans le Face à...

Nantes. Les bons conseils d’un cycliste africain

Un de nos lecteurs nantais nous a adressé ce témoignage. Dimanche dernier, pour des raisons qui ne regardent que moi, je parcourais à pied le...