Saint-Launeuc (Côtes d’Armor). Un marché aux plantes au Domaine de la Hardouinais le 13 mai

A LA UNE

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Un livre sur les trois épurations dans l’armée française entre 1940 et 1966 [Interview]

André Bourachot et Henri Ortholan sont deux officiers de l’armée de terre, un général en 2ème section et un...

Pour sa cinquième édition, le marché aux plantes du Domaine de la Hardouinais, près de Merdrignac, se tiendra le 13 mai prochain en faisant la part belle aux arbres remarquables. L’occasion d’aller prendre l’air dans la région du Mené.

Marché aux plantes : une idée de sortie vers Merdrignac

Avec l’arrivée du mois de mai, une escapade à la campagne est toujours salvatrice, a fortiori en ces temps de crise sanitaire où la contrainte du port du masque dans les métropoles bondées ne donne guère envie d’y flâner le week-end. Voilà une bonne raison de prendre la direction de Saint-Launeuc le 13 mai prochain. La petite commune, située à quelques kilomètres de Merdrignac, abrite en effet le Domaine de la Hardouinais. Edifié au cours du 18è siècle pour une activité de forge, il a été totalement réaménagé et réhabilité depuis 2015. L’ensemble du domaine et de la forêt représentant une circonférence de 50 km sont entretenus dans une volonté de conservation du patrimoine et de développement environnemental durable.

C’est au cœur de ce superbe décor que l’association Ar Duen Evénements organise depuis 5 ans un marché aux plantes. Parmi les organisateurs, figurent Jean-Claude Urvoy, pépiniériste reconnu et créateur dans les années 1990 du marché
d’Andel ainsi que David Le Bars, chef jardinier du Domaine de La Hardouinais, 1er prix du concours national des potagers en France 2020.

marché aux plantes
David Le Bars, chef jardinier du Domaine de La Hardouinais. ©Arduen

Chaque année, ce marché regroupe une vingtaine d’exposants sélectionnés parmi les meilleurs pépiniéristes et producteurs régionaux. Une qualité reconnue puisque le marché aux plantes de la Hardouinais rencontre un engouement de plus en plus grand et un nombre de visiteurs croissant regroupé autour de valeurs communes : la passion du jardin, l’authenticité et la convivialité.

Lors de l’édition 2019, la scénariste et productrice de films Sylvie Pialat et Julien Stephan, entraineur du stade rennais à l’époque, avaient parrainé le baptême de « la rose Ar Duen® », portant le nom du domaine.

Roseraie, domaine de la Hardouinais. ©Arduen

« L’arbre en fête », thème de l’édition 2021

Cette année, le thème choisi par l’organisation est « l’arbre en fête ». Le matin, le jardin aux mille roses sera ouvert au public. Prévue à 11 h, la labélisation « Arbre remarquable » sera attribuée au chêne sessile situé en son coeur. Georges Feterman, Président de l’association A.R.B.R.E.S de France, et Mickael Jézègou, écrivain et gestionnaire de forêts au Conseil départemental des Côtes d’Armor, remettront cette distinction. Patrick Mioulane, expert jardin et créateur de la chaîne News Jardin TV, sera parrain de cette belle journée.

marché aux plantes
Marché aux plantes au Domaine de la Hardouinais. ©Arduen

Une conférence sera également proposée par Georges Feterman à 11 h 45, sur les dernières actualités des arbres remarquables. L’après-midi, des ateliers et autres animations seront proposés dans le potager. Tout au long de la journée, plusieurs artistes et artisans dévoileront leurs créations.

Une exposition de Joss Blanchard, présentera en peintures les portraits d’Arbres remarquables de France. L’artiste peintre a créé une toile pour l’évènement. Cette dernière sera mise en vente par l’intermédiaire d’une tombola (10 €/billet). La moitié de la somme récoltée sera versée à une association de protection des arbres.

Informations pratiques :

Le jeudi 13 mai 2021
10h00 – 18h00. Entrée 2€, gratuit pour – 12 ans.
Buvette sur place, ateliers, jeux.
Le Domaine de la Hardouinais
Le Bourg 22 230 Saint Launeuc

Crédit photo : Ar Duen – Domaine de la Hardouinais (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Natalité en crise : pas de baby-boom spécial Covid

Au sommaire : Actualités des parents : pas de baby-boom spécial Covid Consommation : anniversaire pour vos enfants, pourquoi...

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, elle rêve de décrocher un titre de championne de France

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, la guingampaise Sandra Morcet va enfin pouvoir disputer son combat pour le titre de...

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

RN 164 et manque de voies de substitution. Les élus s’inquiètent

Le conseil municipal de Merdrignac, dans les Côtes-d'Armor, a récemment étudié l'avancée (lente) du dossier de la RN164. Et les élus s'inquiètent notamment du...

Des arbres sur « liste rouge » : 40 % des espèces menacées de disparition en Europe

Les espèces d'arbres en voie d'extinction en Europe ? 40 % d'entre elles seraient menacées de disparition selon une ONG. Doit-on se préparer à...

Incendie d’une usine à Merdrignac [Vidéo]

Un important incendie a donc ravagé une partie des locaux de l’usine La Trinitaise ce matin à Merdrignac. La Route nationale 164, située à...

Sautron. Pour faire un cimetière paysager, la municipalité fait abattre huit chênes

Il n’y a pas qu’à Nantes que la municipalité est en guerre contre les arbres – mais si à Nantes c’est sous couvert de...