Tribune des généraux. Débat tendu entre André Bercoff et Nicolas Domenach

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Tribune des généraux. Débat tendu entre André Bercoff et Nicolas Domenach

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

4 Commentaires

  1. Monsieur Domenach ne sait pas lire et c’est dommage !
    Nos généraux ont attiré l’attention de ceux qui nous gouvernent sur le fait que le laxisme actuel, s’il venait à perdurer, le risque de voir nos forces de l’ordre perdre le contrôle de la situation serait tel que le pouvoir n’aurait d’autre solution que de faire appel à l’armée d’active. A aucun moment les auteurs de cette tribune n’ont évoqué la possibilité pour eux de le faire.
    Mais Domenach n’est pas le seul à vouloir comprendre à l’envers, il va à la soupe, mais MM Castex, Sciappa, Parly, Darmanin, Melanchon, le chef d’état major des armées etc eux ont certainement compris le message et pour ne pas avoir à en tenir compte ils manipulent l’opinion . On préfère casser le thermomètre que d’agir sur la fièvre…Consternant.

  2. Quelques réflexions sur la crise du manifeste des généraux.

    Les personnes qui s’engagent dans l’Armée sont a priori des personnes qui aiment leur pays (c’est un minimum).

    En s’engageant, elles passent en plus un contrat moral avec celui-ci, dans lequel, le militaire donne sa vie pour la patrie, s’il le faut.

    Ce don inconditionnel de toute la personne, ne peut s’arrêter du jour au lendemain, comme par magie, à la date administrative du jour de départ à la retraite.

    C’est pourquoi, quand un militaire sent à tort ou à raison que son pays est en danger, il lui est quasiment impossible de se taire ou de ne pas réagir. Son idéal, sa vie, sa formation de militaire, sont conçus et tendus dans ce but.

    Les différents gouvernements qui se succèdent et qui sont mus par des idéologies différentes devraient être un peu plus respectueux du lien moral que les militaires ont contracté envers leur pays.

    Les gouvernements ne devraient pas non plus, chercher à le manipuler ou à s’en servir pour des visées politiciennes.

    Ce lien moral constitue une circonstance atténuante, dans le procès qui leur est fait.

    En fait, ce gouvernement sait que les généraux « séditieux » ont raison, et qu’ils ne font qu’obéir à la conscience que leur dicte ce contrat moral. Mais afin d’enterrer les vraies questions soulevées par leur manifeste, celui-ci s’attarde sur une éventuelle transgression du devoir de réserve, et sur un éventuel appel à l’insurrection qui y serait contenu.

    Le gouvernement a tout à gagner à rester indifférent dans cette histoire, et à ne pas transformer en procès cette mini crise.

    En effet, si les militaires signataires ont tort, qu’il les laisse se couvrir de ridicule, quand la crise sera passée, et que les circonstances prouveront leur erreur de diagnostic.

    En revanche, s’ils ont raison (ce que je crois, et ce que croit la majorité des Français), le gouvernement court le risque d’en faire des victimes ou des martyres, en plus du fait qu’ils sont déjà soit des héros, soit des anti-héros (ce qui est dans les deux cas, dangereux pour lui…!).

    Martyres, qui ne manqueront pas d’être honorés comme il se doit, un peu plus tard, par la post histoire, militaire et nationale de notre beau pays.

    Quoi qu’il en soit, et quel que sera l’issu de cette histoire, ces militaires ont préféré déplaire au gouvernement et à la classe médiatique, que de se déshonorer en trahissant le serment de leur jeunesse.

    Vive la France

    Signé : RICAUD Marc

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Les Généraux, Zemmour, Napoléon… Et Toute l’Actu De Droite

Une revue de l'actualité très à Droite avec un regard radical mais lucide : derrière l'agitation, que se passe t-il vraiment ? https://www.youtube.com/watch?v=uAnIL9gRJJA Crédit photo :...

Lettre ouverte des anciens militaires à ceux qui nous gouvernent : situation au 30 avril 2021

Au 30 avril, jour anniversaire de la bataille de Camerone, deux bonnes nouvelles sont venues conforter les signataires de la lettre dans leur démarche....

Eric Zemmour : « Ces généraux disent la vérité et c’est pour ça qu’on leur tombe dessus »

Eric Zemmour : « Ces généraux disent la vérité et c’est pour ça qu’on leur tombe dessus. Ils connaissent la société française, ce sont...

Tribune des généraux : un champ de bataille politique

A la une du journal, TVL du 29 avril 2021; un rapide compte-rendu du programme de déconfinement où l’on apprend que le couvre-feu va...