Vols à la roulotte à Couëron et Saint-Herblain : une interpellation

Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, vers une heure du matin, la gendarmerie s’est déplacée pour un cambriolage en cours – les voleurs étaient encore sur place, au nombre de trois. Seul un adolescent a pu être interpellé. Cependant, il a été relié à un certain nombre de vols à la roulotte commis dans le même secteur.

En effet, les trois mêmes individus ont été vus par un témoin alors qu’ils commettaient des vols à la roulotte – autrement dit qu’ils fracturaient des véhicules pour en dérober le contenu. L’adolescent interpellé, en possession d’un tournevis, a été remis en liberté en attendant les suites de l’enquête.

Deux jours auparavant, le 28 avril, à Saint-Herblain, 21 et 9 voitures ont été dégradées dans deux parkings de résidences, rue des Calvaires. Une voiture garée dans la rue a aussi été fracturée. Les voleurs ont aussi endommagé le Neyman d’une voiture garée dans le premier parking, probablement en tentant de la voler.

36 vols dans des cabinets médicaux

Toujours à propos de vols, un adolescent de 17 ans, déjà défavorablement connu des forces de l’ordre pour vols et qui vit dans des conditions sociales très précaires, a été déféré pour une impressionnante série de 36 vols dans des cabinets médicaux. Il prétextait une demande de stage et pendant que le praticien l’examinait, raflait sa carte bancaire, puis faisait des petits paiements.

Néanmoins, il a fini par être coincé, notamment parce qu’il est retourné plusieurs fois dans certains cabinets médicaux, qu’il donnait sa carte d’identité pour introduire sa demande de stage, ou qu’il était filmé dans les banques.

Saint-Herblain Beauséjour : une maison squattée incendiée

Le samedi 1er mai vers 18h20 les pompiers sont intervenus au 59, boulevard du Massacre – au sud de Beauséjour, et pas loin du Breil – pour un violent incendie dans une maison squattée. La toiture a été brûlée. Inoccupée depuis plusieurs années, elle doit être remplacée par un immeuble.

Plus tôt dans la journée, les pompiers étaient venus avec plusieurs véhicules au secours d’une jeune femme tombée dans un puits dans un immeuble du quartier Talensac – elle était heureusement indemne, et a été emmenée à l’hôpital pour des examens complémentaires.

« Dans le quartier, notamment le long de la route de Vannes, il y a un certain nombre de maisons en attente d’être abattues pour des projets immobiliers, dont certaines sont squattées, notamment par des migrants », relate une voisine. La situation est la même le long de la route de Clisson, aux limites des communes de Saint-Sébastien, Vertou et Nantes, où certains locaux anciennement à usage industriel ou tertiaire sont habités ou sous-loués à des fins d’habitation, dans des conditions plus ou moins dignes.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !