Le Vlaams Belang a déposé une motion contre « le terrorisme turc sur le territoire européen »

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

La Chambre des représentants de Belgique se prononcera prochainement sur une motion de recommandation de la députée Ellen Samyn (Vlaams Belang).

Cela concerne l’élaboration d’une réponse appropriée à la violence turque contre les opposants kurdes sur le sol européen. « Le régime du président turc Recep Erdogan mène des attaques contre les Kurdes sur le sol européen, ce qui est, évidemment, une violation flagrante de la souveraineté des pays européens et une preuve supplémentaire que la Turquie ne veut pas ou ne peut pas être un allié, à la fois au sein de l’OTAN et en tant que candidat à l’entrée au sein de l’UE » indique Mme Samyn.

Cette motion fait suite à une interpellation antérieure d’Ellen Samyn adressée au ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès (MR). Une interpellation qui appelait la Turquie à rendre des comptes suite aux déclarations d’Ismail Hakkı Pekin, ancien chef du service de renseignement militaire turc MIT. Pekin avait appelé à des liquidations ciblées des dirigeants kurdes en Syrie et en Irak, y compris des actions sur le sol européen. Il a par ailleurs avoué que le MIT était à l’origine de l’attaque terroriste contre trois femmes kurdes à Paris en 2013.

« Les déclarations de Pekin ont donc démontré la réalité de la terreur de l’État turc sur le sol européen. Tout porte à croire qu’à l’avenir la Turquie planifiera encore des attaques contre les quelques 1.300 Kurdes disséminés dans divers pays d’Europe occidentale. Il existerait des primes pour ceux qui captureraient ou tueraient des individus figurant sur la liste noire des services secrets turcs » indique le Vlaams Belang.

A l’époque, le ministre Wilmès avait simplement déclaré que la Turquie avait toujours nié toute implication dans l’attaque de 2013 et que le tribunal français n’avait pas non plus établi de lien entre le gouvernement turc et l’auteur des faits. A propos des futures attaques planifiées en Europe, elle a déclaré que Pekin était moins explicite qu’en ce qui concerne les attaques contre les kurdes en Syrie ou en Irak.

« La responsabilité d’Ankara est totale, comme le démontrent les propos d’Ismail Hakkı Pekin. Il appartient à la Chambre des Représentants de notre pays de se situer soit du côté du dictateur sanguinaire Erdogan ou du côté des victimes Kurdes » conclut le Vlaams Belang.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Départ en vacances : Comment sécuriser votre mobile des cyberattaques ?

En termes de virus, votre smartphone est lui aussi menacé par des cybers menaces. Menaces qui s'accentuent avec les...

Pass sanitaire, géopolitique de la Data, copie privée ? Interview de Benjamin Bayart et Marc Rees

Pass sanitaire, géopolitique de la Data, copie privée ? Interview de Benjamin Bayart et Marc Rees Benjamin Bayart est un...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d’origine étrangère

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d'origine étrangère. C'est ce qu'indique le Vlaams Belang dans un article paru sur son site,...

Flandre. Des racailles francophones de Bruxelles sèment la terreur sur une plage de Gand [Vidéo]

Lors de la réouverture d'un domaine de loisirs à Gand, en Flandre, des « jeunes » francophones venus notamment de Bruxelles ont semé le...

Fini la démocratie européenne, bienvenu dans le totalitarisme technocratique ! [L’Agora]

La liberté d'expression en France est de plus en plus restrictive mais n'ayez crainte l'Europe veille ! Chacun se souvient du rejet du traité...

Flandre. Des nationalistes du Voorpost condamnés à de la prison pour avoir dénoncé « l’islamisation » [vidéo]

Le terrorisme intellectuel n'épargne pas la Flandre. Pour avoir simplement déployé une banderole et distribué quelques tracts dénonçant « l'islamisation de la société »,...