Fonderies : le plan de 50 millions d’euros ne convainc pas

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

La fonderie française fait face à de grandes difficultés. L’État a mis en place un plan d’action pour la reconversion d’une partie des salariés.

Fragilisée, la filière de la fonderie automobile française va bénéficier d’un plan de 50 millions d’euros pour accompagner la reconversion des salariés. Cette décision, annoncée par le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire, ne parvient pas à apaiser la colère des syndicats.

Le secteur de la fonderie en difficulté

Les fonderies françaises comptent 50 000 salariés, dont 13 500 sont employés au sein de la filière de la fonderie automobile, qui rencontre actuellement de grandes difficultés. L’important recul du marché des véhicules diesel, accompagné de l’essor des véhicules électriques, ont fait baisser les besoins en fonte du secteur automobile et mis à mal les comptes des PME concernées.

Par ailleurs, nombreux sont les constructeurs automobiles à préférer importer les pièces depuis des pays où la main-d’œuvre est jusqu’à 8 fois moins chère qu’en France, comme c’est le cas en Turquie par exemple.

Conséquence : de nombreuses fonderies françaises sont placées en redressement judiciaire, à l’image des Fonderies du Poitou fonte et alu, qui emploient 600 salariés.

Un plan de 50 millions d’euros pour la reconversion des salariés

Le 26 avril, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a annoncé la mise en place d’un plan d’action de 50 millions d’euros pour soutenir les fonderies françaises. L’Etat doit verser 30 millions d’euros à ce fonds, qui sera abondé par les constructeurs automobiles Stellantis et Renault à hauteur de 10 millions d’euros chacun.

L’objectif annoncé est d’aider à la reconversion des salariés des fonderies automobiles, en finançant notamment des formations et des aides au déménagement. Toutefois, les syndicats sont loin d’approuver ce plan d’action.

Ainsi, à Ingrandes-sur-Vienne, la CGT fonderie aluminium regrette que cette décision s’apparente davantage à un plan d’accompagnement des licenciements, et explique qu’il aurait été plus judicieux pour l’État d’investir pour faciliter la diversification de la production.

De son côté, le gouvernement précise que ce fonds de 50 millions d’euros n’est qu’un outil au sein d’un plan d’action plus large, visant à soutenir la transition du secteur de la fonderie automobile. 420 millions d’euros vont être versés par l’État et les constructeurs Renault et Stellantis dans un fonds appelé Fonds Avenir Automobile, qui servira notamment à encourager la diversification des fonderies françaises.

Crédit photo : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie...

Régionales 2021. Gilles Pennelle(RN) publie une « Lettre aux nombreux Bretons qui ont bien raison de tourner le dos à Loïg Chesnais-Girard »

La bataille pour les élections régionales est dans sa dernière ligne droite. Les coups et les piques se multiplient,...

Articles liés

Sciences économiques ou économie politique ? Politique d’abord !

Ci-dessous le texte d'introduction du colloque de l'Institut Iliade qui s'est tenu la semaine dernière à Paris, introduction signée Jean-Yves Le Gallou. Le terme économie politique apparaît...

Colloque de l’Institut Iliade. Les vidéos des interventions

En raison d'un nombre de places limitées, beaucoup, y compris parmi nos lecteurs, n'ont pas pu se rendre au colloque de l'Institut Iliade organisé...

Nantes. Gens de Confiance. Désormais plus d’un million de membres !

Gens de Confiance, le site de petites annonces accessible uniquement sur recommandation qui permet à ses membres d'acheter, de vendre et de louer en...

Institut Iliade. Au-delà du marché – Pour une économie au service des peuples

La VIIème édition du colloque de l'Institut Iliade se tiendra le samedi 29 mai 2021 à la Maison de la chimie. En raison des...