Vélo électrique : tout ce que vous devez savoir avant d’en acquérir un

A LA UNE

Presque devenu un phénomène de société en l’espace de quelques mois, le vélo électrique est désormais omniprésent sur les routes et chemins. S’il présente effectivement de nombreux atouts, son choix doit pourtant faire l’objet d’une attention particulière.

Vélo électrique : explosion des ventes en France en 2020

Avec le masque et le gel hydroalcoolique, il fait partie de ces objets qui auront marqué 2020. Le vélo électrique a en effet connu une véritable explosion de ses ventes au cours de l’année dernière. À la mi-avril 2021, l’observatoire du Cycle, une instance de l’Union Sport & Cycle, a ainsi publié les chiffres officiels, venant conforter le ressenti des fabricants et des vendeurs.

Au total, ce sont donc 514 672 unités de vélos électriques (aussi appelés VAE pour « vélos à assistance électrique ») qui ont été vendues en 2020. Soit une progression de 29 % par rapport à l’année précédente tandis que le prix moyen, évalué à 2 079 €, a lui aussi augmenté (plus 21 %) par rapport à 2019. Le vélo électrique représente désormais 56 % du marché en valeur. De plus, l’observatoire du Cycle souligne que si les VAE de ville sont toujours largement plébiscités par les Français (40 % sur le total de VAE vendus), les VAE à usage sportif sont en plein essor (+ 46 % de progression en volume pour les VTT par rapport à 2019).

Source : observatoire du Cycle
Vélo électrique
Source : observatoire du Cycle

Ces quelques critères à prendre en compte pour bien choisir son engin

S l’engin peut séduire pour de nombreuses raisons (retour au sport progressif, possibilité de couvrir de longues distances, se rendre au travail en vélo sans transpirer, etc.), il sera tout de même plus judicieux, compte tenu de son coût, d’analyser plusieurs points avant de réaliser l’investissement.

Tout d’abord, d’une façon générale, de nombreux comparatifs entre les différents modèles de vélos électriques sont accessibles en ligne. Du point de vue du prix, l’offre est assez vaste puisque l’on recense des premiers prix à partir de 800 € quand certains VTT à assistance électrique affichent quant à eux des tarifs au-dessus des 4000 €.

Le choix est également très large en ce qui concerne les marques avec plusieurs dizaines d’enseignes proposant des VAE. À noter à ce sujet que la majorité des fabricants prennent essentiellement en charge la conception et l’assemblage mais pas la fabrication des pièces principales telles le moteur, la batterie ou encore les freins, dont la production est réalisée en amont. Or, c’est en grande partie de la qualité de ces objets cruciaux que découlera la fiabilité du vélo électrique.

D’autre part, si peut être tentant d’acheter un vélo directement sur le web, il est toutefois recommandé de l’essayer avant de se porter acquéreur. Au niveau du freinage, si le client a généralement le choix entre un système à mâchoires et un système à disques, les freins à disques hydrauliques sont davantage plébiscités pour leur confort. Compte tenu du poids du vélo (environ 25 kg), le choix du système de freinage est un critère important.

Vélo électrique

Vitesses, batterie, assistance… des points déterminants pour le vélo électrique

Ce n’est pas tout ! Parmi les nombreux modèles proposés, il faut aussi déterminer le nombre de vitesses voulues puisque certains vélos en proposent trois quand d’autres en proposent plus de huit. Au-delà du nombre, c’est surtout sur la qualité du dérailleur que l’attention devra se porter.

Sur la question de l’assistance, plusieurs possibilités se présentent là aussi avec certains VAE proposant un mode turbo et différentes options de réglage. Avec toutefois une limitation réglementaire de la puissance maximale du moteur à 250 W. Moteur qui peut être situé au niveau du pédalier ou sur le moyeu d’une roue.

Quant à la console de commande, permettant notamment de régler le niveau d’assistance électrique, elle proposera à l’utilisateur plus ou moins de données. Le choix dépendra donc de la quantité d’informations que l’on souhaite bénéficier.

Le critère de la capacité de la batterie et lui est aussi à étudier de près. Cette capacité peut varier entre 7 et 14 ampères-heures (Ah) et donc influer sur la durée de l’assistance électrique qu’il est possible d’obtenir. Mais cette capacité aura aussi une incidence sur le prix du vélo. La batterie pourra être positionnée sous la selle, sous le porte-bagage ou sur le cadre. En général, une batterie située sur le tube diagonal du cadre permettra une meilleure maniabilité du vélo.

Enfin, on recommandera aux futurs cyclistes de se munir d’un casque avant de s’en aller arpenter les villes et les campagnes sur leur vélo électrique. À savoir que ce port du casque est en revanche obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/bicicleta) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Météo. Attention gros coup de vent en Bretagne dès mercredi

L'automne s'installe. Les Miz Du arrivent. Et au préalable, les coups de tabac sur la Bretagne aussi. Une grosse...

Langue bretonne. Le réseau Diwan mobilisé de Quimper à Nantes pour le versement du forfait scolaire

Le réseau Diwan avait appelé à la mobilisation le weekend dernier afin de garantir le versement du forfait scolaire...

1 COMMENTAIRE

  1. et un point important à souligner. Si vous faites du vélo pour maigrir ou vous maintenir en forme: avec un vélo électrique vous fatiguerez de 2 à 3 fois moins qu’avec un vrai vélo dont vous consommerez 2 à 3 fois moins de calories …

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés