Nantes. Tabassé en avril, il se venge sur… une jeune femme

A LA UNE

Nous écrivions dernièrement qu’un jeune homme âgé de 18 ans avait été tabassé à coups de sabre, batte et barre de fer par plusieurs délinquants au 8, rue Paul Nassivet le 17 avril dernier. Il avait refusé de coopérer avec les services de police et même de porter plainte. Les auteurs des violences courent toujours mais, de victime, l’individu est lui-même devenu agresseur.

En effet, au cours de cette bagarre le jeune homme se serait fait voler son téléphone, dont il a réclamé à plusieurs reprises le prix à une jeune femme. Le 11 mai il l’a croisée de nouveau et l’a frappée à plusieurs reprises. Le galant a été interpellé et placé en garde à vue.

Par ailleurs le 12 mai dernier un homme de 44 ans condamné à de multiples reprises pour vols – on appelle cela de la délinquance d’habitude, l’a été à nouveau, en son absence, pour le vol d’un téléphone et d’un casque audio le 31 mars dernier au Leclerc Paridis. Néanmoins la justice n’a pas jugé utile de lui infliger une peine ferme – il a écopé de 70 heures de TIG, qui se transformeront en deux mois ferme si elles ne sont pas exécutées.

Ce 14 mai à Saint-Etienne de Montluc, un client qui retirait de l’argent au Crédit Mutuel a été agressé ; l’auteur des violences est reparti avec sa carte bancaire et 300 € en liquide. Une enquête a été ouverte.

Toujours le 14 mai un homme d’une vingtaine d’années, d’origine extra-européenne, a été condamné à six mois de prison ferme et maintenu en détention ; il avait été relié à un vol à la roulotte le 11 mai dernier, et à un cambriolage le 6 juin 2020 où deux ordinateurs portables et deux consoles avaient été volés. Dans les deux cas il est formellement identifié par son ADN.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Multi récidivistes, deux Afghans condamnés pour avoir attaqué et poignardé un couple

Souvenez-vous, l'été dernier. C'était au mois de juillet, à Rennes. Un couple était agressé sur l'eplanade Charles-de-Gaulle. Par deux...

Charlotte D’Ornellas : « Greta sermonne tout le monde au nom de la survie de la planète. Quand Thaïs d’Escufon dit que l’immigration est...

Charlotte D’Ornellas : « Greta sermonne tout le monde au nom de la survie de la planète. Quand Thaïs...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés