Espagne. Près de 6 000 migrants arrivés en moins de 24 heures à Ceuta depuis le Maroc [Vidéo]

A LA UNE

Suite à des tensions diplomatiques entre l’Espagne et le Maroc, l’enclave de Ceuta a vu près de 6 000 migrants clandestins arriver sur son territoire lundi dernier. La pression migratoire y est plus forte que jamais.

Ceuta : près de 6 000 migrants clandestins arrivés en une seule journée

Les records sont faits pour être battus. C’est justement ce qui s’est passé dans l’enclave espagnole de Ceuta lundi 17 mai, ou ce territoire coincé entre le Maroc et la mer Méditerranée a vu près de 6 000 migrants pénétrer sur son sol lors de cette seule journée. Un nombre jamais vu en 24 heures jusqu’à présent.

Des individus, de nationalité marocaine majoritairement, sont arrivés à la nage sur les plages de Ceuta, aidés en partie par la marée basse tandis que certains ont eu recours à des bouées gonflables. Des groupes de migrants ont aussi fait le court trajet entre le Maroc et l’enclave espagnole à bord de canots pneumatiques.

Si l’on connaît la problématique de l’immigration dans les territoires espagnols de Ceuta et Melilla principalement par l’intermédiaire des images de franchissement de frontières terrestres, les arrivées à la nage dans ces enclaves européennes du continent africain sont en hausse depuis le début de cette année 2021. Mais le 17 mai a marqué un point de rupture.

Quelles raisons à cet afflux massif de migrants ?

Selon certaines sources, ces arrivées records de migrants pourraient être dues à des tensions diplomatiques entre l’Espagne et le Maroc suite à l’hospitalisation en Espagne de  Brahim Ghali, leader du Front Polisario, un mouvement indépendantiste du Sahara occidental en confrontation avec le Maroc depuis plus de 45 ans.

Plusieurs témoignages rapportent notamment que la police marocaine est demeurée passive face aux groupes de migrants qui s’apprêtaient à tenter de gagner Ceuta. À Tanger, certaines plages habituellement gardées par les autorités marocaines auraient été sans surveillance depuis quelques jours, laissant le champ libre aux migrants cherchant à gagner l’Espagne par bateau.

Désormais, à Ceuta, les centres d’accueil pour les clandestins sont surchargés tandis que l’Espagne a dépêché des forces armées en renfort sur place pour surveiller la frontière. Dans le même temps, le gouvernement espagnol a renvoyé au Maroc 2 700 migrants le 18 mai.

Les effectifs de la police locale (1 200 agents) ont aussi été renforcés de 200 unités supplémentaires et des images montrent la présence de véhicules blindés espagnols sur la plage de l’enclave afin d’éviter des passages de clandestins.

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

À Nantes, Jonathan s’est retrouvé à la rue à 21 ans

Placé à l'âge de 3 ans, Jonathan a enchaîné les foyers et les familles d'accueil. À ses 21 ans...

Tyrannie sanitaire et loi vigilance sanitaire. Les votes des parlementaires du Morbihan.

Déposé le 13 octobre 2021, le projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire, qui vise à proroger...

1 COMMENTAIRE

  1. il en restera bien quelques centaines de futures chances pour l’espagne qui est moins généreuse financièrement que la france où ils viendront vite fait

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés