La Chapelle sur Erdre, Nantes : des agents de la TAN agressés

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Le 4 juin en fin d’après-midi, un voyageur monté au Chene des Anglais dans un bus pour aller au Cardo s’est rendu compte, après plusieurs kilomètres, qu’il avait fait le mauvais choix – il était alors à la Chapelle Aulnay. Passablement énervé, il a demandé à la conductrice de descendre immédiatement, mais a chu quand elle a freiné pour desservir l’arrêt.

Enervé il a alors donné un grand coup dans la plaque anti-covid qui a cédé, avant de tenter de s’excuser et de filer prendre un autre bus, où il a été interpellé. Après une garde à vue à la gendarmerie de la Chapelle sur Erdre, cet homme de 35 ans domicilié à Rezé a été remis en liberté en attendant les suites judiciaires éventuelles.

Vers minuit dans la nuit du 5 au 6 juin, deux hommes s’en sont pris aux agents de la TAN près de la Moutonnerie – un secteur très mal fréquenté dès que la nuit tombe, et même bien avant. La proximité de Malakoff et la présence dans le parc, ainsi qu’autour d’établissements de restauration rapide, de soi-disant « mineurs isolés étrangers » n’y est évidemment pour rien.

Les deux sont soupçonnés d’insultes racistes envers les contrôleurs. Le premier, agé de 25 ans, a été interpellé sur place avec 1.5 grammes d’alcool dans le sang – il s’est aussi rebellé contre les policiers. Il sera jugé le 16 juin 2022. Le second a été reconnu à Cinquante Otages par des agents de la Semitan et arrêté dans la foulée. Agé de 16 ans et soupçonné d’avoir jeté des bouteilles de bière et insulté les agents de la TAN, il sera présenté au juge des enfants en septembre prochain.

Des suites judiciaires de faible intensité qui rendent amers ce chauffeur de bus : « on nous agresse, on nous insulte, on nous violente à longueur de journée, et aucun de ces agresseurs ne dort en prison. C’est comme si la justice leur disait, bravo les gars, continuez, limite on leur donnerait une prime. On est là pour servir de punching balls pour qu’ils se défoulent, car tout le monde est tendu avec le confinement, vous comprenez. En revanche si l’un de nous perdait son sang froid et en baffait un, vous imaginez le scandale ».

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Treillières (44). Polémique autour d’un champ jouxtant une école et traité aux pesticides

Depuis le mois de mai 2019 des maires prennent des arrêtés interdisant les pesticides. Et dans les communes, la...

Irlande du Nord. Un accord sur la langue gaélique trouvé. Un nouveau Premier ministre va être désigné

Un accord sur la langue gaélique a été trouvé en Irlande du Nord, débloquant une situation qui se tendait,...

2 Commentaires

  1. quel manque de civilité des agents de la tan qui ne comprennent pas alors que ces pauvres « mineurs » isolés sont en manque d’affection de leurs parents ! au lieu de les bichonner, de les prendre dans leurs bras, ils les rudoient,

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie a lieu aujourd'hui, mardi 15...

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des motifs assez nébuleux, a eu...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...

Rassemblement contre la Pass sanitaire, dimanche à Nantes

A l'initiative de la section de la Loire-Atlantique des Patriotes, le mouvement présidé par Florian Philippot, se tiendra, ce dimanche 13 juin, à partir...