Apartheid social, libertés restreintes. « Il y a toujours une bonne raison »

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Fabrice Hatem, est diplômé de l’ENSAE et de l’IEP de Paris, docteur en économie, professeur associé à l’école de management de Normandie,  Auteur de nombreux ouvrages et articles sur les firmes multinationales et les politiques d’attractivité, il est actuellement conseiller économique et chef du centre d’analyse des investissements internationaux à l’Agence française des investissements internationaux. Il publie une réflexion sur les réseaux sociaux, au sujet des annonces d’Emmanuel Macron d’hier soir, au sujet de l’évolution sociétale en cours depuis déjà de nombreuses années.

Ouvrez les yeux.

Ce qui me frappe, avec l’avalanche de restrictions aux libertés qui s’abat sur nous depuis une demi-douzaine d’années, c’est qu’il y a toujours une bonne raison pour édicter une nouvelle mesure liberticide.

Par exemple, bien sûr que la police doit pouvoir perquisitionner chez vous à n’importe quelle heure sans autorisation d’un juge : puisque c’est pour lutter contre le terrorisme. 

Bien sûr qu’il faut surveiller et censurer ce que nous disons sur les réseaux sociaux : puisque c’est pour lutter contre l’extrémisme et le complotisme.  

Bien sûr qu’il faut pouvoir nous boucler chez nous pendant des mois ou nous interdire d’aller au restaurant sans ausweis : puisque c’est pour lutter contre l’épidémie. 

Bien sûr qu’il faut développer la vidéo surveillance voire la reconnaissance faciale dans les bus et les métros : puisque c’est pour lutter contre la délinquance et les agressions.    

Bien sûr qu’il faut installer d’autorité des éoliennes partout en privant les habitants concernés de leurs moyens de recours légaux  : puisque c’est pour lutter contre le dérèglement climatique.   

Bien sûr que le chef de l’exécutif doit pouvoir édicter autoritairement toutes sortes de dispositions liberticides sans même avoir besoin de l’aval du Parlement : puisque que nous sommes en état d’urgence et qu’il faut aller vite pour lutter contre (l’épidémie, le terrorisme, le dérèglement climatique, cochez la case de votre choix). 

Et bien sûr que les opposants à ces dérives liberticides doivent être réduits au silence, puisque ce sont de dangereux inconscients qui n’ont pas pris la mesure des risques (épidémique, terroriste, climatique, cochez à nouveau la case de votre choix) auxquels nous sommes aujourd’hui collectivement confrontés. 

Mais en fait, le résultat, c’est qu’à force de bonnes raisons imparables pour éliminer une à une nos libertés, nous entrons peu à peu dans un régime de semi-dictature. En suivant cette logique ubuesque (ou orwelienne, c’est comme vous voulez), pourquoi d’ailleurs ne pas envisager un jour d’éliminer carrément une partie de la population ? Puisqu’au fond ce serait le moyen le plus efficace pour réduire l’empreinte carbone de l’Humanité, non ??? Et celui qui dirait le contraire ne serait-il pas un dangereux inconscient à éliminer, lui aussi ?

Brrr, j’ai presque peur de dire tout ça, j’espère que la police ne va débarquer chez moi au milieu de la nuit…. »

Fabrice Hatem

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

3 Commentaires

  1. Éliminer la population a commencé depuis 1975 dans ce pays.

    Les vaccins Giscard d’Estaing, Chirac & Veil on su éliminer les virus (embryons humains) à raison de plus de 200 000 par an, soit au moins 9 500 000 d’êtres humains supprimés tranquillou/peinardo sans aucune espèce d’émotion, même animale.

    Avec King Covid on est dans le non-évènement d’une bande de piqueurs à piquouses en état de quintessence de paniquation avancée.

    On s’attend à un véritable tsunami de connerie qui va éliminer toute traces de raisonnable jusqu’aux structures intimes de l’ordre quantique.

    « Ensemble,rien » sera le slogan des Présidentielles de « 2022 vl’a les flics! » qui va tout emporter.

  2. Tout est parfaitement exprimé, en effet l’auteur à les yeux ouverts et en plus de ça il possède une chose extrêmement rare : une mémoire qui va au delà de quelques semaines… La dégringolade a commencé il y a longtemps et ce début de XXIè siècle ressemble de plus en plus à un mauvais film de série B…

  3. la sacro sainte « égalité républicaine » en prend aussi un coup !
    un finlandais ou un bulgare peut venir en france les doigts dans le nez mais un réunionnais, guadeloupéen ou martiniquais comme un guyanais doit être vacciné et avoir un test PCR négatif pour y venir ou pour rentrer chez lui !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Débat. Avons-Nous Perdu Le Goût Des Libertés ?

Dans ce live signé Zone Libre, Paul Fortune et Ludwig analyseront le recul des libertés personnelles et publiques au travers de différents points d'actualité....

Covid-19, tyrannie sanitaire. Bientôt tous pucés ? [L’Agora]

3 parlementaires du Sénat ont rédigé un rapport dans le cadre de la délégation à la prospective intitulé : CRISES SANITAIRES & OUTILS NUMÉRIQUES...

Fuite Facebook : comment savoir si vos données personnelles sont concernées ?

Facebook a une nouvelle fois vu des données personnelles de ses utilisateurs être volées. Une « fuite » massive qui a touché notamment 20...

Covid : Des libertés perdues à jamais ?

Au programme ce soir, l’hypothèse d’un impossible retour à la normale fait son chemin. Alors que le Conseil d’Etat estimait la semaine dernière que...