Espagne. Les arrivées de migrants se poursuivent à Melilla, des policiers blessés par des clandestins [Vidéo]

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

Melilla, enclave espagnole située sur le continent africain, a connu un nouvel assaut de migrants à sa frontière. Plus de 100 clandestins sont parvenus à y entrer illégalement le 12 juillet.

Immigration : Ceuta et Melilla toujours sous pression

Le gouvernement espagnol, qui projette notamment d’avoir recours à l’immigration extra-européenne en envisageant d’accueillir en moyenne 250 000 migrants par an d’ici 2050 afin de limiter la baisse de sa population en âge de travailler, n’aura pas beaucoup d’efforts à faire pour attirer ces futurs talents… Lesquels se massent déjà autour des enclaves de Ceuta et Melilla, situées en territoire nord-africain.

Régulièrement, des groupes de migrants clandestins parviennent à passer en force la frontière séparant le Maroc de ces deux villes autonomes espagnoles. Le 17 mai dernier, ce furent 6 000 migrants qui pénétrèrent sur le sol de Ceuta en l’espace d’une seule journée.

Depuis, la pression migratoire n’a pas faibli et, à l’aube du lundi 12 juillet, cette fois à Melilla, un groupe de 119 clandestins est parvenu à franchir la frontière depuis le Maroc.

Des membres de la Garde civile blessés par des clandestins

Le groupe, composé d’environ 200 individus originaires d’Afrique subsaharienne, s’est lancé à l’assaut de la clôture métallique aux alentours de 4h30 du matin. Seule une partie de ces clandestins est donc parvenue à son objectif tandis que près de 80 autres ont été repoussés par la Garde civile espagnole et la police marocaine. Par la suite, les 119 migrants ont été transférés au Centre de séjour temporaire (CETI) de Melilla. Lors de cette intervention, cinq policiers espagnols ont été blessés.

Le 15 juin dernier, la situation avait déjà dégénéré tandis que 150 clandestins en provenance d’Afrique subsaharienne et du Maroc avaient tenté de rentrer en force à Melilla. Cette fois, ils avaient choisi de contourner la frontière maritime mais avaient trouvé sur leur chemin les forces de l’ordre espagnoles. Loin de se démonter, les migrants, équipés de bâtons (et pour certains de barres de fer) avaient jeté des pierres sur les policiers déployés. Une vingtaine de ces derniers avaient ainsi été blessés.

Outre ces deux journées marquantes, les tentatives des clandestins de franchir illégalement la frontière espagnole sont quasi-quotidiennes à Melilla. Pedro Sánchez, le Premier ministre socialiste espagnol, n’en demandait sans doute pas tant…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

3 Commentaires

  1. qu’est ce que la flicaille attend pour tirer dans le tas ! ils ont reçu les memes ordres qu’a paris sans doute quelle misere ! ce nouvel ordre mondial va et veut nous détruire !

  2. Ils ont leur pass sanitaire au moins ?
    Ou alors ils sont inconscients : vu le nombre d’antivax ici, ils vont choper le covid rien qu’en allant piller un Lidl.

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Espagne : Le maire de León pour l’autonomie du léonais

L'Espagne est un pays incroyable où chaque communauté autonome demande son indépendance et où chaque province constituant les communautés autonomes demande sa propre autonomie ! La...

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...

40 repuad o kampiñ e Roazhon

Partiet eo ! 40 repuad o deus savet ur seurt kêriadenn a deltennoù e park an Hautes-Ourmes e Roazhon d'ar meurzh 13 a viz gouere....

Migrants. « Guing’emploi et compétences », le retour !

Entre décembre 2019 et septembre 2020, un dispositif expérimental pour l’intégration de quatorze migrants baptisé "Guing'emploi et compétences" avait été mis en oeuvre dans...