Terreur sanitaire. Les vaccinés testés positifs au Covid-19 n’échapperont pas à l’isolement forcé

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Vaccinés ou non, les individus testés positifs au Covid-19 seront tenus à une période d’isolement de 10 jours avec des contrôles de police et de gendarmerie à la clé. C’est ce que prévoit l’avant-projet de loi du gouvernement sur les nouvelles dispositions sanitaires.

10 jours d’isolement pour les positifs au Covid-19, vaccinés y compris

Jusqu’où peut s’étendre le recul des libertés pour les citoyens français dans leur propre pays ? À la suite de la prise de parole d’Emmanuel Macron lundi 12 juillet, l’exécutif envisage de serrer encore davantage la vis en matière de ce qui s’apparente désormais à du terrorisme sanitaire.

Ainsi, qu’elles soient vaccinées ou non contre le Covid-19, les personnes testées positives pourraient être placées à l’isolement pour une période de 10 jours dans un lieu déclaré. Il s’agirait alors d’un durcissement des mesures en vigueur puisque, pour l’instant, cette disposition n’est appliquée qu’aux personnes entrant sur le territoire français.

Par ailleurs, gare à celles et ceux qui pourraient être tentés de ne pas appliquer cet isolement à la lettre puisque des contrôles de celui-ci pourraient être effectués par la police et la gendarmerie. À savoir que la procédure serait placée sous le contrôle du juge des libertés et de la détention. Rien de moins…

De plus, cet avant-projet de loi prévoit, pour ces « isolés de force », une autorisation de sortie quotidienne entre 10 h et 12 h avec aussi des adaptations possibles motivées par « la poursuite de la vie familiale », « la condition particulière des mineurs », ou encore le cas de personnes dont la sécurité serait menacée pendant leur isolement.

Une pression énorme sur les restaurateurs

Autre point majeur de ce texte actuellement soumis au Conseil d’État puis devant être adopté le 19 juillet par le conseil des ministres avant examen la semaine prochaine par le Parlement : le rôle de contrôleur assigné à plusieurs professions.

L’article 1er de l’avant-projet de loi annonce ainsi que les restaurants, les cafés mais aussi les entreprises, les cinémas et les théâtres, seront tenus de contrôler les pass sanitaires. Une obligation qui, en cas de non-respect, serait sanctionnée par une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 € par une peine d’un an de prison : « Le fait, pour un exploitant d’un lieu ou établissement, le responsable d’un événement ou un exploitant de service de transport, de ne pas contrôler la détention par les personnes qui souhaitent y accéder (du pass sanitaire) est puni d’un an d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende ».

La présentation du pass sanitaire afin d’accéder à l’ensemble de ces lieux mais aussi à certains centres commerciaux ou encore aux avions entrera en vigueur, selon les cas, le 21 juillet ou le 1er août prochain au plus tard.

Des licenciements en perspective ?

Outre la clientèle des établissements précédemment évoqués, se pose aussi la question du sort de leurs salariés. En effet, si le cas des soignants a largement occupé l’actualité ces derniers jours, ce sont dorénavant tous les salariés des établissements accueillant du public qui devront « avoir reçu leur première dose de vaccination au plus tard le 1er août, sans quoi à compter du 30 août ça sera un test tous les deux jours s’ils veulent continuer à travailler », a précisé le ministre de la santé Olivier Véran le 13 juillet. Autant dire que le mois de septembre pourrait virer au cauchemar pour tous les employés sceptiques vis-à-vis de la vaccination.

Quant au cas des salariés soumis à la vaccination obligatoire (personnels soignants, au contact de populations fragiles, pompiers), ils ne pourront plus exercer leur activité professionnelle à compter du 15 septembre prochain s’ils ne sont pas vaccinés. Le projet de loi précisant par ailleurs que la prolongation d’une telle situation pendant plus de deux mois pourra constituer un motif de licenciement. Indépendamment de la météo, la rentrée s’annonce déjà chaude…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

9 Commentaires

  1. la sacro sainte « égalité républicaine » en prend un coup de plus
    les finlandais ou bulgares ont le droit de venir en france (et même de s’y faire vacciné gratuitement) alors qu’un guyanais, antillais ou réunionnais doit pour y venir ou rendrer chez lui être vacciné ET montrer un test PCR négatif (le vaccin est il efficace?

  2. Dans ce cas, à quoi sert de se laisser inoculer ces saletés !? Tout le monde doit répondre : NON ! Qui plus est il va falloir se balader armés pour éliminer les sbires de l’Empire satanique avant qu’ils ne nous enferment ! Ces soldats de l’Empire armés doivent être contrés par des gens armés eux aussi à égalité en légitime-défense ! Tel est le DROIT FONDAMENTAL !

  3. Imaginez un vaccin tellement sûr que vous devez être menacé pour le prendre, contre une maladie si mortelle que vous devez être testé pour savoir si vous l’avez !

  4. Un truc thérapeutique tellement sûr que les labos pharmaceutiques ont tenu à faire établir leur non-responsabilité pour tout effet secondaire à court terme, à moyen terme et à long terme.
    Ce qui veut dire que Macron ce théâtreux toxique, pion choisi par la mafia criminelle mondialiste est l’obligé de celle-ci dans la liquidation par tous le moyens de la Société des Autochtones Français Européens.
    Le Théâtreux toxique s’est entouré de sbires en conflit d’intérêts via des financements par des labos pharmaceutiques. Ils ne défendent que leurs propres intérêts en exigeant un pass sanitaire.
    Les labos pharmaceutiques qui ne sont pas des entreprises humanistes s’en lavent les mains, laissent cette politiK répressive s’établir, et se frottent les mains pour cette folle manne.
    Quoique. L’institut Pasteur reconnaîtrait, présentement, l’efficacité de l’ivermectine, je crois. Cela peut interférer dans cette terreur sanitaire.
    Quoiqu’il en soit pour l’instant Macron ce théâtreux toxique dans un affect abrasé mène les Français Autochtones par le bout du nez en leur faisant renifler des effluves liberticides sécuritaires pour établir leur peur panique, une peur instillée en matraquages pour les immobiliser et les faire bouger en couards désunis.
    L’Heure est grave.
    Il faut dire Stop à une répression instaurée pour un jour sans fin.
    Il nous faut nous aménager nos propres privations, pour l’avenir de nos enfants, de nos petits-enfants, pour pouvoir nous libérer ensemble de ce délire politiK monstrueux, diabolique, criminel.

    • il faut y’a ka ! tu parles ! les frexitman on fait 1 % aux presidentielles et plus récemment 1% aux européennes ! a part le chevalier blanc je ne vois pas qui peut sauver le troupeau !

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Folie covidiste : le parc de Maulévrier plus royaliste que le roi

La folie covidiste gagne les esprits. Alors que le Pass Sanitaire est obligatoire dans les parcs d'attractions et de loisirs, les musées, cinémas et...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de voir ce débat hallucinant ce...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux indiquent que ces derniers peuvent...

Singapour. 75 % de vaccinés parmi les nouveaux cas de Covid-19, 95 % des non vaccinés asymptomatiques

La cité-État de Singapour, avec 75 % de sa population ayant reçu une voire deux doses de vaccin, a également vu les trois quarts...