Nantes : jusqu’à 7 degrés de différence l’été entre les quartiers

A LA UNE

La problématique des îlots de chaleur – ces quartiers plus urbanisés et moins « verts » où la chaleur stagne et où il y a peu d’espaces de respiration pour les habitants se trouve désormais illustrée à Nantes par une carte réalisée par l’AURAN (agence d’urbanisme de la région nantaise) et qui vient d’être mise en ligne.

Elle s’appuie sur des données relevées par un satellite le 27 juillet 2018, par une journée de beau temps où il faisait 27.6 °, mais les écarts relevés restent pertinents lors des fortes chaleurs, notamment en ce moment.

Voir la carte

Elle permet de constater que la chaleur ne se répartit pas uniformément, et que les bords de Loire ne sont pas nécessairement les endroits les plus frais de l’agglomération – à Chantenay et dans l’ouest de l’ile Beaulieu, mais aussi dans les zones industrielles autour de Pirmil et de Rezé (Atout sud), ou sur les zonages du Port Autonome  il fait 6 à 7 degrés plus chaud que la moyenne relevée dans Nantes.

Il fait aussi plus chaud que la moyenne à la Madeleine et Graslin (5 à 6 degrés d’écart), à la gare (6.8 degrés), dans la rue Saint-Clément (partie étroite de la rue Joffre, 5.7 degrés) et sur la route de Clisson (7 degrés).

En réalité, comme la ville est déjà plus chaude que la moyenne, de 3 à 4 degrés, les écarts ne sont pas aussi remarquables. Cependant, il fait ainsi 7 degrés de moins dans la partie boisée et vallonnée des Dervallières qu’à la Contrie, tout près, ou à Atlantis. Et deux degrés de moins à Viarme que place Talensac.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Economie. Une société à la chinoise après l’effondrement ?

Notre économie est en phase terminale... et le gouvernement s'apprête à débrancher le patient ! Affirmant que le pass-sanitaire...

Pass-sanitaire : Macron souffle le chaud et le froid

Au programme ce soir, les médias et le gouvernement marchent main dans la main pour enterrer l’opposition au pass-sanitaire. Pour...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés