Selon un sondage les LGBT votent avant tout à gauche (mais pas que !)

A LA UNE

Selon une étude récente effectuée par Ifop Opinion pour le magazine « Garçon », les électeurs LGBT et compagnie votent avant tout à gauche. Notons que cette étude a été réalisée sur les suffrages lors des dernières élections régionales.

Au-delà de ce constat, global, certains résultats sont étonnants : Les lesbiennes et bisexuelles femme votent respectivement à 14 et 12% pour les listes d’extrême-gauche (contre 2% de l’ensemble des électeurs). Jacques Duclos (« Comment vous, pédérastes, avez-vous le culot de venir nous poser des questions ? Allez-vous faire soigner. Les femmes françaises sont saines ; le PCF est sain ; les hommes sont faits pour aimer les femmes » JD 1971) doit se retourner dans sa tombe !

Les listes EELV et Socialistes sont également largement plébiscitées par les LGBT des 53 genres disponibles sur le marché avec un pic à 23% d’EELV chez les bisexuelles femmes (contre 7,4% pour la moyenne française)

A contrario, les bisexuelles femmes votent très peu pour les listes LREM (3% contre 10,5% pour l’ensemble des électeurs et 11% pour les homosexuels hommes.

Les lesbiennes et bisexuelles femmes votent très peu pour le Républicains (5% contre 29,1% pour l’ensemble des listes) alors que les lesbiennes votent à 11% pour les listes Divers Droite (contre 0,7% pour l’ensemble de l’électorat et…0% pour les homosexuels et bisexuels hommes).

Les bisexuelles femmes votent, par contre, à 21% pour les listes RN alors que celles-ci ont plafonné à 19,2% aux Régionales pour l’ensemble des électeurs.

Le corps électoral des bisexuelles femmes semble ainsi le plus à contre-courant de la norme nationale.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés