Orvault (44) : quand le « fonds de lutte contre le sans-abrisme » se transforme en fonds pour les migrants

A LA UNE

Nantes Métropole avait voté à l’unanimité le 09 avril dernier un fond de soutien pour lutter contre le « sans-abrisme » (sic). En fin de mandat le but était d’arriver à la coquette somme de 10 millions d’euros. En partie en fonds propre, en partie en dotations diverses et variées de l’Etat.

L’électeur moyen aurait pu penser que ce fond servirait à loger les bretons de souche touchés par des accidents de la vie dans cette période d’incertitude économique. Que nenni ! Depuis ce mardi 24 août, on sait à quoi servira cet argent : à loger des migrants ! La première utilisation de ce fonds a, en effet, eu lieu dès ce mardi pour une période allant, pour l’instant, jusqu’au 31 décembre. 29 « mineurs » isolés seront logés aux frais du contribuable dans des locaux vacants à Orvault en banlieue nantaise. Ces derniers appartenant au promoteur Bati-Nantes qui a donné son accord. Et les riverains, qu’en pensent-ils ?

Le Groupe des « élue.e.s écologiste & citoyen de Nantes et Nantes Métropole » s’en réjouit d’ailleurs dans un communiqué :

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés