Dépôt abusif d’encombrants à Rennes, mode d’emploi

A LA UNE

Lors d’un déménagement par exemple, ou si vous avez simplement envie de changer la décoration et les meubles de votre logement, vous pourrez être amené à vous débarrasser de certains objets encombrants à Rennes: meubles, literie, électroménager, appareils électriques, sanitaires, etc. Dans ce cas, le moyen le plus adapté de vous en débarrasser est de faire appel au service des encombrants de Rennes. Cependant, certaines personnes ne s’embarrassent pas de ces démarches et préfèrent déposer leurs meubles n’importe où. Mais il s’agit alors d’un dépôt d’encombrants abusif et cela peut avoir des conséquences sur la qualité de vie des rennais, effectivement ce n’est jamais très agréable de voir cela sur les trottoires ou dans la nature.. Que faire si vous êtes témoin d’un dépôt d’encombrants abusif ? Cet article vous en dit plus.

Comment se débarrasser de ses déchets volumineux ?

D’abord, sachez que le moyen le plus simple et le plus efficace pour vous débarrasser de vos encombrants est de contacter le service de collecte des encombrants de Rennes via leur formulaire de contact, vous aurez le droit à trois objets maximum pour le dépôt. Pour trouver d’autres coordonnées, vous pouvez consulter le site de votre mairie ou bien la joindre au téléphone, par mail ou vous rendre sur place. A rennes, vous devez impérativement fixer un rendez-vous. Dans les deux cas, vous devrez laisser vos encombrants sur le trottoir devant chez vous la veille du passage prévu. Certains objets ne sont pas pris en charge par ce service. Vous devrez alors vous rendre dans une des 3 décheteries de Rennes ou des 18 de l’agglomération, comme la déchetterie de la plaine de baud.

Qu’est ce qu’un dépôt abusif d’encombrants ?

Un dépôt abusif d’encombrants ou de tout autre déchet est illégal. Cela est le cas dans les situations suivantes :

  • dépôt dans la rue ;
  • dépôt dans une partie commune de votre immeuble (hall, jardin, devanture) ;
  • dépôt d’objets qui ne sont pas considéré comme encombrants ;
  • dépôt au mauvais endroit ou au mauvais moment pour le ramassage.

Pour éviter ce genre de dépôt illégal, pensez bien à vous renseigner en amont pour savoir quels objets sont acceptés, quels sont les horaires et les lieux de ramassage, etc.

Quels sont les risques en cas de dépôt abusif d’encombrants ?

Si, malgré tout, vous avez quand même fait un dépôt abusif et illégal d’encombrants ou d’autres déchets, vous devrez notamment payer une amende. Dans le cas où vous avez déposé des encombrants mais que vous n’avez pas respecté les conditions de collecte des déchets (jour, horaires, tri), vous devrez payer une amende de 35 €. Si vous ne payez pas cette amende, elle pourra alors atteindre les 75 € voir les 150 €. Et si vous avez déposé, abandonné ou déversé tout type de déchets sur la voie publique, l’amende sera alors plus élevé. En effet, l’amende de base pour cette infraction s’élève à 135 €. Et si vous ne la payez pas après 45 jours, elle atteindra les 375 €. Elle peut même atteindre les 750 € ou 1 500 € si vous ne la payez pas ou si vous la contestez et que le tribunal n’agit pas en votre faveur. Si vous avez utilisé un véhicule pour abandonner vos déchets, celui-ci pourra en plus vous êtes confisqué.

Que faire si on remarque un dépôt sauvage ou abusif ?

Si vous êtes témoin d’un dépôt abusif d’encombrants à Rennes, ou n’importe où en France, vous pouvez contacter plusieurs organisations :

  • La mairie de votre commune ;
  • Le service de collecte des encombrants ou une déchetterie ;
  • La police nationale ou municipale.

L’interlocuteur que vous contacterez vous indiquera alors la marche à suivre.

Cet article n’a pas été rédigé par la rédaction de breizh-info.com

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

1 COMMENTAIRE

  1. on entend certains écolos verts (pas les vrais, les politiques) qui veulent faire payer les poubelle au poids!
    sans se dire que les gens vont jeter leurs ordures dans la rue ou dans la poubelle du voisin

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés