La Turquie d’Erdogan, grand gagnant de la reconquête talibane ?

La reprise du pouvoir par les talibans, le 15 août dernier, a rendu caduc l’accord américano-turc sur la prise en charge de l’aéroport de Kaboul par les forces turques après le retrait américain d’Afghanistan. De quoi remettre en cause l’implication turque?

Si les pourparlers n’ont pas encore abouti, il est fort probable que les talibans et le gouvernement d’Erdogan trouvent rapidement un terrain d’entente sur la gestion de l’aéroport. Comment expliquer l’influence d’Ankara à Kaboul, même auprès des talibans*, alors que les forces armées turques comptaient parmi les fers de lance de l’Otan en Afghanistan?

Éléments de réponses avec Didier Billion, directeur adjoint de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et spécialiste de la Turquie.

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. et surtout la chine qui va pouvoir se gaver des minerais
    les gendarmes du monde ont perdu des milliers de jeunes hommes pour rien
    et nous continuons au sahel ! les politicards n’apprennent rien

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !