L’ancien canari Anthony Walongwa réclame des indemnités mensuelles de 5300€ à Pôle Emploi

L’ancien défenseur central congolais Anthony Walongwa n’aura pas particulièrement marqué l’histoire du FC Nantes mais il est bien parti pour marquer l’histoire de Pôle Emploi. En fin de contrat avec le club jaune et vert, Anthony Walongwa aura, au cours de sa carrière, surtout multiplié les aller-retours entre l’équipe première et la réserve. Sans club cette année après 18 ans passés dans la maison jaune, il réclame 5 300 € d’allocations chômage mensuelles à Pôle Emploi. Radié de la liste des demandeurs d’emploi, le footballeur a perdu en référé mais il s’accroche à sa demande !

Pôle Emploi reproche à Anthony Walongwa d’avoir omis de déclarer une activité de micro-entrepreneur portant sur un « service de livraison haut de gamme pour sportifs de haut niveau » créée en janvier 2019. Malheureux oubli ! Lors des différents examens de sa situation, l’ancien défenseur aurait cependant cherché à régulariser sa situation mais en omettant d’envoyer certains de ses relevés bancaires.

Privé de ses droits au chômage depuis le 29 décembre 2020, le sportif n’a rien lâché sur le fond car il s’estime injustement privé d’une bonne part de ses revenus, c’est à dire 5 300€ mensuels.

Il lui faudra cependant de la patience, la décision devant être rendue d’ici deux ans par le tribunal administratif de Nantes. En attendant, le footballeur a effectué le stage annuel de l’UNFP (le syndicat des joueurs de foot) destiné aux chômeurs des terrains.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Faut il en rire ou en pleurer ? Et après ce footeux va nous pondre un livre: Pole emploi ou le foot pour les nuls ! Il est grand temps que le foot, sport de nases par excellence, sorte de sa tour d’ ivoire !!!!!

  2. pauvre gars qui n’a fait que courir une heure par jour et pas tous les jours après un ballon, qui a été grassement payé mais n’a pas assuré ses arrières
    le contribuable français doit il être encore et toujours avoir le portefeuille ouvert à tout vent? non!
    combien touche un agriculteur retraité ?

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !