Royaume-Uni. Le passeport vaccinal ne sera finalement pas mis en place

A LA UNE

Si le pass sanitaire risque d’être prolongé en France au-delà du 15 novembre, les autorités du Royaume-Uni ont quant à elles renoncé à mettre en place un passeport vaccinal, arguant notamment d’un taux de vaccination élevé.

Pas de passeport vaccinal outre-Manche

C’est une bonne nouvelle pour les Britanniques attachés à leurs libertés. Le ministre de la Santé du Royaume-Uni, Sajid Javid, a ainsi annoncé le 12 septembre à la BBC que le projet de mettre en place un passeport vaccinal afin d’accéder à certains lieux et événements était finalement abandonné.

En effet, malgré les quelques 35 000 nouvelles contaminations quotidiennes recensées la semaine dernière dans le pays selon les données indiquées par les services sanitaires, les autorités britanniques ont su faire preuve d’un certain recul sur la situation.

Nombre de cas rapportés par jour au Royaume-Uni. Source : coronavirus.data.gov.uk

Le passeport en question se serait ainsi imposé à l’entrée des boîtes de nuit et aurait également conditionné l’accès à certains grands événements dès la fin de ce mois de septembre.

Sajid Javid a expliqué au sujet de ce projet : « Nous l’avons considéré comme il se doit, et tandis que nous devrions le garder en réserve comme une option potentielle, je suis ravi de dire que nous n’allons pas poursuivre avec notre projet de passeport vaccinal ».

Malgré une couverture vaccinale supérieure, la France s’entête

Parmi les principaux arguments ayant motivé cette décision du ministère de la Santé britannique, le fait que plus de 80 % de la population du Royaume-Uni âgée de plus de 16 ans ait déjà reçu ses deux doses de vaccin a largement contribué tandis que le ministre a concédé qu’il n’aimait « pas du tout l’idée que les gens doivent présenter des papiers pour faire des choses basiques ». Un sentiment que ne partage visiblement pas son homologue français Olivier Véran.

Outre-Manche, ce changement de politique a d’autant plus été remarqué que, pas plus tard que la semaine dernière, le ministre des vaccins, Nadhim Zahawi, avait alors déclaré que ce système de pass vaccinal était « le meilleur moyen » pour maintenir l’industrie de la nuit ouverte. La mesure était cependant décriée par les professionnels de la nuit qui avaient qualifié la mise en place de ce passeport comme étant « problématique ». Par ailleurs, Londres ne prévoirait, pour le moment, pas de nouvelles mesures de confinement à l’avenir.

Ce pragmatisme aurait de quoi inspirer les dirigeants français qui, pour leur part, semblent davantage guider par un aveuglement idéologique que par les réalités sanitaires. Tandis que le pass sanitaire est en vigueur jusqu’au 15 novembre dans l’Hexagone, l’exécutif n’exclut pas sa prolongation au-delà de cette date. Tout comme il n’exclut pas la vaccination obligatoire pour tous.

À titre de comparaison, la France comptait au 13 septembre 2021 80,2 % de la population éligible à la vaccination ayant reçu toutes les doses requises. Population éligible qui comprend les individus âgés de 12 ans et plus, contre 16 ans au Royaume-Uni.

Crédit photo : Flickr (CC BY 2.0/Marco Verch Professional Photographer) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

1 COMMENTAIRE

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés