Brest. Disparition en mer d’un plongeur démineur du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique

A LA UNE

Le vendredi 17 septembre 2021, à 13h12, une équipe de plongeurs démineurs du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique (GPD-A) s’entraînant dans la passe de Pennou Pell, alerte le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Corsen que l’un de ses plongeurs n’est pas remonté en surface à l’issue d’une plongée.

Pendant que deux plongeurs-démineurs de secours du GPD-A repartent immédiatement à l’eau pour entamer les recherches, le CROSS CORSEN diffuse un MAYDAY RELAY et engage un important dispositif composé :

de la frégate multi-missions (FREMM) Bretagne croisant à proximité ;
de la vedette Douphine des marins-pompiers de Brest ;
du remorqueur côtier Buffle de la base navale de Brest ;
des vedettes côtières de surveillance maritime (VCSM)Penfeld et Brigantine de la gendarmerie maritime de Brest ;
d’une embarcation semi-rigide du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Finistère ;
de l’hélicoptère Dragon 29 de la sécurité civile relevé par la suite par un hélicoptère Caïman de la Marine nationale ;
de la vedette de la Société nationale de sauvetage en mer Notre-Dame de Rocamadour ;
et d’une patrouille terrestre de la gendarmerie nationale.
En complément du dispositif de recherches aéromaritimes coordonné par le CROSS Corsen, la Marine nationale mobilise les plongeurs-démineurs du GPD-A et engage le CMT Andromède doté d’un sonar de coque permettant des recherches sous-marines, qui appareille à 15h30.

A 21h, les opérations de secours par moyens dirigés sont suspendues faute d’éléments nouveaux. Néanmoins les recherches se poursuivent avec des moyens de la Marine nationale et de la gendarmerie maritime. La brigade de gendarmerie de Lorient a été saisie de l’enquête par le procureur de Brest afin de déterminer les circonstances précises de cette disparition.

Les plongeurs-démineurs de la Marine sont un corps de la Marine nationale, rattaché à la Force d’action navale, spécialisé dans les missions de neutralisation d’engins explosifs, de travaux sous-marins, de recherches sous-marines, d’opérations amphibies ou encore de dépiégeage d’assaut dans le cadre du contre-terrorisme maritime. Ils interviennent depuis les bâtiments de la Marine nationale comme depuis les bases navales. La Marine compte trois groupes de plongeurs démineurs (GPD) depuis 1955, à Cherbourg, Brest et Toulon, armés par près de 300 marins.

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tyrannie sanitaire. En Italie, la colère gronde avec l’instauration du pass sanitaire obligatoire

L'Italie vers une révolte populaire ? C'est possible, puisque depuis ce 15 octobre, les autorités ont décidé de rendre...

Affaire Steve à Nantes : l’ancien préfet mis en examen, un éventuel procès encore lointain

Et de huit ! Dans « l’affaire Steve », la noyade d'un jeune homme au cours de la Nuit...

Articles liés