Nantes. Nuit agitée dans le quartier Viarme-Talensac

A LA UNE

Une dispute de couple qui a mal tourné entre deux jeunes femmes de type européen et deux jeunes hommes de type africain a empoisonné la nuit des habitants du quartier Viarme-Talensac, ce 28 septembre entre deux heures et demie et quatre heures et demie du matin. Un autre protagoniste, un jeune homme de type européen, torse nu, a été blessé aux deux mains avec un tesson mais a refusé d’être pris en charge par les secours.

Seuls au monde sur une île déserte, les jeunes protagonistes d’une société « créolisée » dans la bonne humeur se sont expliqués à grands cris, au grand dam des habitants du quartier dont les nuits sont déjà perturbées par des enterrements de vie de jeunes garçons – la veille, ces derniers avaient organisé une course avec des poubelles vers trois heures du matin – et autres joyeusetés.

Mihail se lève chaque matin très tôt pour aller prendre son poste dans une usine agro-alimentaire de l’agglomération : « Y en a marre. Nantes n’est pas qu’une ville d’étudiants bourgeois qui se foutent de tout le monde. Je me lève à quatre heures, eux ils arrêtent à trois heures, parfois plus tard, quand est-ce que je dors moi ? Chez nous en Roumanie, ils ne feraient pas ça longtemps, mais ici il n’y a pas d’ordre ». Et dire que Viarme-Talensac est l’un des derniers quartiers de Nantes fréquentable de nuit… ceci explique peut-être cela.

Retour des vols de caisses à Talensac

Par ailleurs les voleurs de caisses des commerçants sont de retour et ont frappé deux fois à Talensac : le 17 septembre où la caisse d’un vendeur de champignons a été volée, puis ce 26 septembre où celle d’un primeur a été embarquée dans son camion – montant du préjudice, près de 2000 euros.

Louis Moulin

Illustration :DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

DUELS. Nikita Khrouchtchev vs Mao Zedong

Dans cet épisode de DUELS historiques, l'Echiquier mondial se penche sur deux figures emblématiques du communisme. Leur antagonisme idéologique...

Covid-19, l’épidémie qui nous mène au totalitarisme

En été 2020, ce sera derrière nous", qu'ils disaient... Un an et demi plus tard, la dictature sanitaire est installée...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés