Tyrannie sanitaire. « Non à l’état d’urgence sans fin ». De nouvelles manifestations le 30 octobre notamment à Saint-Brieuc et à Vannes

De nouvelles manifestations sont prévues, contre la tyrannie sanitaire, le 30 octobre notamment à Saint-Brieuc et à Vannes, mais aussi dans d’autres villes bretonnes et en France.

La propagande anxiogène destinée à maintenir les citoyens dans une attitude docile s’intensifie avec des bruits de cinquième vague et un forcing pour les pousser vers la troisième injection.

En parallèle le gouvernement a présenté au Parlement un projet de loi qui donne les pleins pouvoirs à l’exécutif jusqu’au mois de juillet prochain, c’est-à-dire au-delà des échéances électorales nationales de l’an prochain. Les députés l’ont approuvé en première lecture. Les sénateurs qui se prononceront ce vendredi vont certainement l’amender à la marge sans s’y opposer complètement, ce qui va initier un second tour de piste.

La semaine dernière, quatre maires des environs de Dinan ont dénoncé l’impact des mesures gouvernementales sur la désertification médicale en apportant leur soutien à un médecin suspendu. L’ampleur de la manifestation de soutien à ce médecin samedi dernier à Dinan a mis en évidence la prise de conscience des citoyens quant aux effets pervers de ces mesures.

Pour Saint-Brieuc, rassemblement à 14h place du Guesclin, puis défilé dans les rues de la ville.

Du côté de Vannes, Bertrand Deléon, l’un des organisateurs, explique :

« Pour la 16ème semaine consécutive, le peuple sera dans la rue. Par pragmatisme, selon le souhait le plus partagé et parce qu’il y aura des familles avec des enfants, nous avons déposé la manifestation. Il s’agit de revenir aux grandes mobilisations initiales avec un message unitaire et synthétique. Une équipe de volontaires assurera l’ambiance et la bonne tenue du cortège. Il s’agit cette fois d’une Marche des Libertés qui fera le tour de l’intra-muros et un aller-retour sur la Rabine, par la rive gauche. Par souci pédagogique, nous entendons bien les plaintes des commerçants déjà lourdement affaiblis par les confinements, les couvre-feux et les mesures de ségrégation des clients. Puisque nous vivons un Halloween à ciel ouvert (Kala-goañv en breton), n’hésitez pas à venir déguisés, même si l’heure est grave : il ne s’agit pas d’un carnaval mais d’agir comme un miroir face à ce monde de zombis et de fantômes. D’ailleurs, chaque semaine, notre entrain tranche radicalement avec la tristesse des passants, soumis à l’urgence dite « sanitaire », aux mesures liberticides et ségrégationnistes. Une foire aux dons se tiendra sur l’esplanade par des soignants et des producteurs bio en faveur des personnels ayant perdu leur salaire et/ou leur emploi. Des stands d’information seront installés sur le port, vous y trouverez des interlocuteurs compétents pour répondre à vos questions. Enfin, des musiciens se produiront en fin de rassemblement. Le départ est à 14 h. sur l’esplanade Simone Veil, port de Vannes. Venez nombreux et relayez l’appel au maximum ! »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !