page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immobilier. Manifestation en Bretagne pour réclamer un statut de «résident breton»…mais aussi l’accueil inconditionnel des migrants

L’extrême gauche sait parfaitement comment prendre en otage idéologiquement une population. En appâtant avec un sujet qui concerne toute la jeunesse bretonne vivant sur les côtes et n’arrivant pas à se loger (d’où la demande de statut de résident breton)….en mobilisant médiatiquement sur le sujet…et en y ajoutant, en tout petit….l’accueil inconditionnel des migrants.

Résidences secondaires, explosion de l’immobilier…Sortie d’un manifeste pour un statut de résident en Bretagne

Une méthode parfaitement rodée impulsée ce samedi dans plusieurs villes bretonnes,  à l’initiative du mouvement indépendantiste Dispac’h, de l’Union démocratique bretonne ainsi que d’autres mouvements d’extrême gauche et de gauche qui appellent à manifester à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), HUelgoat (Finistère) Guingamp (Côtes-d’Armor), Morlaix (Finistère) ou encore Guérande (Loire-Atlantique).

Voici les revendications ci-dessous sur laquelle on peut lire « Obligation effective pour les préfectures de garantir le droit au logement pour les migrants ».

Outre le fait qu’il semble risible que des mouvements indépendantistes réclament à la Préfecture d’user de son pouvoir (donc à l’Etat), on comprend donc que l’objet de la manifestation a pour but d’obtenir l’interdiction de voter aux municipales pour un Breton expatrié à Paris depuis plusieurs générations et qui aurait une résidence secondaire en Bretagne, mais l’accueil inconditionnel pour un migrant soudanais qui devrait pouvoir prétendre à un logement en Bretagne….le gauchisme, ce naufrage…

Nous vous invitons à relire la tribune sur le statut de résident en Bretagne, signée Julien Dir, ci-dessous.

Immobilier, résidences secondaires, statut de résident : La Bretagne aux Bretons ! [L’Agora]

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Immobilier. Manifestation en Bretagne pour réclamer un statut de «résident breton»…mais aussi l’accueil inconditionnel des migrants”

  1. Mais comment peut-on faire un lien entre la “priorité à donner aux résidents Breton”, ce qui est une nécessité, et l’accueil des immigrés qui nous est imposé !

  2. patphil dit :

    l’accueil (logé nourri, blanchi (oups ça c’est politiquement incorrect, je retire) des migrants clandestins sera bien sur une priorité absolue

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Seul parti autonomiste de Bretagne à se présenter, le Parti Breton nomme 13 candidats pour les élections législatives 2024, dont un à Paris !

Découvrir l'article

Economie, Immobilier

Pourquoi le marché de l’immobilier est paralysé par les législatives 2024 ?

Découvrir l'article

Carnac, Patrimoine

La Bretagne secrète : Explorer les lieux méconnus de la région

Découvrir l'article

Environnement

Navires, Marins, Tonnages…Un panorama inédit des activités de pêche bretonne

Découvrir l'article

Tribune libre

6 propositions pour une Bretagne autonome, identitaire, sûre et prospère [L’Agora]

Découvrir l'article

Immigration, Local, Locminé, PLOËRMEL

Boboïsme parisien : pour Yvan Le Bolloc’h, les habitants de Plumelec “n’ont jamais vu un arabe”

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Bretagne. La liste des festivals à découvrir en cet été 2024

Découvrir l'article

A La Une, Tribune libre

Législatives 2024. Plutôt Jordan Bardella que le Péril rouge ! [L’Agora]

Découvrir l'article

Economie

Palmarès du neuvième concours régional des produits cidricoles de Bretagne

Découvrir l'article

Politique

Législatives 2024. Les candidats Reconquête Bretagne soutiennent l’union des droites

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky