Covid : 2 heures de vérité après 2 ans de mensonges !

Pour ce dernier « Samedi Politique » de l’année 2021, Elise Blaise reçoit quatre invités prestigieux, tous scientifiques : la généticienne Alexandra Henrion-Caude, spécialiste de l’ARN, le professeur Christian Perronne, infectiologue et ancien conseiller des gouvernements en matière de santé publique, Laurent Toubiana, épidémiologiste et directeur de l’IRSAN, et Laurent Montesino, médecin réanimateur.

Retrouvez également l’expertise du généticien Christian Vélot. Au fil de ces deux heures d’émission, la stratégie du gouvernement et ses effets sont passés au crible pour expliquer pourquoi un an après le lancement de la campagne de vaccination, les pouvoirs publics et médiatiques continuent de faire peur aux Français. Chiffres, prise en charge des patients malades du Covid, traitements, vaccination, conflits d’intérêts… tous les sujets que les médias refusent d’aborder avec honnêteté et sérieux sont traités ici, par des scientifiques et des praticiens de renom.


https://www.youtube.com/watch?v=9UCpU2PNSHc

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

10 réponses

  1. C’est une honte. Nous vivons dans une dictature où l’on interdit aux médecins de traiter avec des thérapies classiques largement éprouvées, une maladie dont on a fait un épouvantail pour d’obscures raisons politico-financières. Nous vivons dans une dictature où le mensonge est permanent chez des polliticiens incompétents en matière scientifique, où le mensonge est permanent chez des « pseudo-scientifiques » motivés par des intérêts personnels et des conflits d’intérêts…
    Il y en a assez d’ête traités comme des moutons à qui on veut maintenant injecter de force (ainsi qu’aux enfants) une substance aux effets douteux, qui n’a rien d’un vaccin au sens scientifique du terme, et dont les millions de doses mises sur le marché à près de 20 EUROS la dose ont de quoi donner le sourrire à certains ténors de la vaccination à tou-va. Et vas-y de la 4eme vaque avec Omicron, puis de la 5eme et ensuite de la 6eme à venir avec des Beta, des Gamma, des Alpha. et des piqûres à vie tous les 5 mois pour avoir simpklement le droit de vivre. Pauvre Monde en perdition !

    1. Quelle honte, les « vaccinés » sont plus dangereux que les non piqués puisqu’ils peuvent transmettre que ne feront pas les non piqués et que dire du sang contaminé qui va être injecté aux personnes non piquées qui devront subir une perfusion pour une raison ou une autre ? Scandale à venir de plus !

  2. si l’on veut protéger nos enfants, tout le monde dans la rue en janvier, pour nous grandes personnes à chacun sa vérité, mais notre vérité, que sont nos enfants, à nous d’œuvrer.

  3. Pour aller voir James Bond au cinoche, bouffer au Mac Do, boire un canon au bar…, nombre de Français, généralement désinformés, acceptent la dictature sanitaire, sans le moindre esprit critique.
    Victimes de la propagande vaccinale ressassée par les médias aux ordres et encensée par des scientifiques de plateaux, épouvantés par des chiffres trafiqués et alarmistes, les citoyens moutons finissent même par devenir délateurs et conspuer ceux qui refusent la soumission.
    Les parents qui ont choisi de sacrifier leurs enfants devraient penser à leurs progénitures et non à eux-mêmes. Mais ont-ils assez de clairvoyance et de volonté pour ne pas courber l’échine ?

  4. Message aux IGNORANTS, CRIMINELS et plus justement EUGÉNISTES, c’est-à-dire : au Conseil National de l’Ordre des Médecins, au CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) et au HCSP (Haut Conseil de santé publique) : MERCI de rétablir les TITRES des citoyens ci-dessous, qui sont très loin de n’être que de simples citoyens dans leur domaine de connaissances et de compétences !!! Ce sont ces Professionnels Respectables, Dignes et HUMANISTES que nous exigeons de voir et d’entendre sur les chaînes publiques pour le partage d’une information EXACTE et ÉCLAIRÉE sans conflit d’intérêt !!!

    « Citoyenne » –> DOCTEUR Alexandra Henrion-Caude, Généticienne, spécialiste de l’ARN, Directrice de l’Institut SIMPLISSIMA, ancienne Directrice de Recherche à l’INSERM

    « Citoyen » –> PROFESSEUR Christian PERRONNE, Infectiologue et ancien Conseiller des Gouvernements en Matière de Santé Publique

    « Citoyen » –> DOCTEUR Laurent MONTESINO, Médecin Réanimateur à l’Hôpital Américain

    « Citoyen » –> DOCTEUR Laurent TOUBIANA, Épidémiologiste et Directeur de l’IRSAN (Institut de Recherche pour la valorisation des données de Santé)

    Au Conseil National de l’Ordre des Médecins et au HCSP : revenez donc dans vos lectures basiques du SERMENT D’HIPPOCRATE : https://www.conseil-national.medecin.fr/medecin/devoirs-droits/serment-dhippocrate

     » … … … J’informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. JE NE TROMPERAI JAMAIS LEUR CONFIANCE et n’exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences… … … » SERMENT D’HIPPOCRATE

    Et surtout, n’oubliez pas qu’on se rapproche, tous les jours un peu plus, du « procès de Nuremberg 2 » … Il est certain que vous aurez à rendre des comptes. Réfléchissez bien sur la suite à donner à votre logigramme… l’intelligence artificielle est très en deçà de l’intelligence sociétale.

    Un grand MERCI à tous les SCIENTIFIQUES, à tous les MEDIAS INDEPENDANTS, à tous les AVOCATS, en quête de VÉRITÉS qui œuvrent, tels des HUMANISTES, à alerter les CITOYENS DU MONDE, sur cette supercherie de campagne vaccinale d’une pseudo-pandémie, qui tend à conduire à un génocide humanitaire.

  5. encore des charlatans comme le professeur raoult ! qui veulent soigner sans pour cela engraisser bigpharma

  6. Ils nous prennent vraiment pour des Abrutis
    Le vaccin Covid n’est pas un « vaccin » mais une « thérapie génique » puisqu’il faut des injections tous les 4 mois. Les variants, d’aujourd’hui et de demain, obligeront encore et toujours à se faire injecter de nouvelles doses. Combien et jusqu’à quand ?
    Ce « vaccin » ne protège pas : les vaccinés peuvent contracter le virus, restent contagieux et transmettent la maladie. Les vaccinés peuvent très bien rester cloués au fond de leur lit… Un pas vaccinal ne sert donc strictement à RIEN !
    Ce « vaccin » est INUTILE chez les personnes en bonne santé, d’autant plus si elles sont jeunes, capables de fabriquer naturellement les anticorps. À la rigueur les personnes très âgées ayant des comorbidités, et qui pourraient décéder d’un rhume banal, peuvent peser le « bénéfice risque » sur avis de leur médecin. Pour les autres c’est du « pipeau »…
    La protection vaccinale est très faible et devient quasiment nulle au bout de 4 mois, d’où les rappels d’injections en permanence sous peine de « privation de vie sociale ». La Dictature en marche !…
    Imposer la vaccination de masse est la plus grande escroquerie sanitaire du XXIeme siècle. Le Covid a un taux de létalité de 140/100.000 soit 0.14% de la population. On n’est guère bien loin de la grippe qui chaque année tue davantage que le Covid dans la tranche des 80 ans et au-delà…
    Bref, avec le Covid agité comme un monstrueux épouvantail on reste bien loin de la grande épidémie de grippe espagnole qui tua entre 50 et 100 millions de personnes ou de la grande épidémie de peste noire qui décima 25 millions d’habitants, soit la moitié de l’Europe entre 1347 et 1352. Et c’est pourtant cette peur amplifiée et injustifiée que l’on distille tous les jours pour d’obscures raisons que nous finirons peut-être par connaître et pour lesquelles il faudra que les responsables rendent des comptes…
    Quant aux enfants qui ne risquent ABSOLUMENT RIEN et que l’on veut vacciner presque au berceau, c’est un crime contre l’Humanité. Espérons que les parents qui sont vaccinés pour « ne pas perdre leur boulot et nourrir leur famille » ne vont pas se laisser faire et refuser le traitement des Sérials Killers de l’Allemagne nazie.

  7. Bonsoir, je n’ai pas grand chose à ajouter à ce qui vient d’être écrit : tout est dit et je partage entièrement les opinions exposées. La Raison et la Science (mais l’une peut-elle exister sans l’autre ?) doivent prévaloir, qui amènent à examiner les faits avec rigueur et honnêteté pour en tirer les conclusions qui fasse émerger la vérité. C’est ce que, me semble-t-il, ont fait dans cette vidéo, les intervenants, scientifiques et journalistes. Qu’elles et ils en soient chaleureusement remerciés. Merci pour leur courage, leur l’honnêteté et le sens de l’honneur dont ils font preuve.
    La peur est une des clés principales autour desquelles s’articule tout ce « ramdam ». Et j’ai presque envie d’ajouter que « pour comprendre un crime, il faut aussi en chercher le mobile ». Ce qui se passe actuellement, me fait peur. Oui, de cette peur qui s’est gravée en moi depuis ma naissance, celle des fantômes d’hier, celle de mon père, rescapé d’Auschwitz. Celle de voir resurgir les démons du passé, celle de l’idéologie qui conduit des peuples à se déchirer, à obéir aveuglement à des ordres mortifères, à condamner leurs semblables par peur d’être eux-mêmes condamnés, à tuer de peur d’être tués.
    Avec quoi rime cette folie, cette politique « sanitaire » (eugéniste?) invraisemblable, dont des médias « aux ordres », osent gaver la population, ad nauseam ? (cf. Wikipedia : L’argumentum ad nauseam, ou avoir raison par forfait, est un sophisme basé sur la répétition d’une affirmation. C’est le mécanisme qui se cache derrière l’efficacité des rumeurs et de la propagande (ou publicité) répétitive, voire, à l’extrême, du lavage de cerveau)
    En tout cas, merci à nouveau, aux journalistes engagés de La Télévision Libre et bien évidemment aux Scientifiques qui ont participé à l’émission et à toutes celles et tous ceux qui pensent et œuvrent pour sauver ce qu’il nous reste de liberté !!! Et puis ça fait un bien immense de ne plus être isolée face à l’incompréhension, voire aux insultes en général, et familiales en particulier, quand on essaie de raisonner, de chercher à comprendre et d »agir en fonction de notre conscience, et de refuser l’abrutissement que ce gouvernement, pour des raisons que nous ne sommes pas encore en mesure de dénoncer complètement par des preuves documentées (mises à part ses incohérences), nous impose avec une violence inouïe.
    Françoise Clément, enseignante retraitée
    PS. combien de temps a-t-il été nécessaire pour que soit reconnue l’imposture des Laboratoires Servier dans le scandale du Médiator ?

  8. Ainsi donc, le criminel véreu vient d’interdire la prescription d’Azithromycine. Seules les inoculations de substances vénéneuses expérimentales fallacieusement appelées vaccins, éminemment dangereuse pour l’humain, participant de l’exécution planifiée du crime contre l’humanité, sont autorisées voire forcées sous contraintes.

  9. L’individu véreu a donc réussi à interdire la prescription de l’Azithromycine. Il conviendra de se souvenir de cette signature de culpabilité. Il n’est pas de tyrannie qui ait perdurée démonstration faite que le national socialisme poursuit à des fins économiques ses effets délétères. Ce n’est pas bien, le génocide.

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !