« Monsieur le Président, c’est moi qui vous emmerde ». Le maire de Lanvallay se lâche dans une lettre ouverte

A LA UNE

Les mots d’Emmanuel Macron la semaine dernière, sur la volonté d’emmerder les non vaccinés, font réagir, y compris des élus, comme le maire de Lanvallay, commune des côtes d’Armor, qui n’a pas digéré du tout la sortie.

Dans une lettre ouverte, Bruno RICARD, Maire de Lanvallay et Président de l’EHPAD Louis Gautier, Vice Président de DINAN AGGLOMERATION, en charge de l’eau et de l’assainissement, écrit ce qu’il pense à Emmanuel Macron. Nous publions la lettre ci-dessous.

Monsieur le Président

Je vous fais une lettre que vous enverrez paître.

Vous êtes si méprisant,

Monsieur le Président, c’est moi qui vous emmerde,

J’ai hâte que l’on vous perde.

Vous êtes si affligeant

En effet m’apparaît ce matin une double conviction, claire et sereine : passionné par les projets que nous portons sur notre commune, avec une équipe formidable et solidaire par de là nos visions différentes sur la crise sanitaire, je suis fier d’être Maire, représentant des habitants.

Or Cette fonction-là en amène avec elle une autre, qui incombe à tout Maire : celle de représentant de l’Etat : représentant de l’Etat ce matin je ne suis plus. J’entre en grève sur ce registre car ce n’est plus compatible. Plus digne d’être citoyen ? Vous n’êtes plus digne de moi comme représentant.

Maire, et non vacciné, vous m’emmerdez ? Je vous le rends Monsieur le Président, je vous emmerde. Extrêmement respectueux moi-même des personnes vaccinées, du port du masque et des gestes barrières, je sais aussi qu’ayant contracté la maladie il y a peu je ne fais en ce moment courir aucun risque à personne ni à moi-même.

Et pour autant je sais que vous rêvez, dans votre passion de la division et de la stigmatisation, d’imposer un pass vaccinal y compris à moi même. Il se peut que vos parlementaires-moutons n’aillent pas jusque-là, mais vous en rêvez néanmoins n’est-ce pas ?

Tout comme vous rêvez d’imposer ce même pass aux adolescents voire aux enfants n’est-ce pas ? non pour des raisons sanitaires (mais quelles sont-elles? Comprend-on enfin qu’en dehors des situations de co morbidité ou de surpoids il n’y en a pas ?), non pour des raisons sanitaires mais pour emmerder le monde jusque dans le cœur des familles. Elles résistent, elles acceptent et affrontent avec courage le fait qu’il y a dans la maison même ou dans l’entourage familial proche un parent qui fait le choix de ne pas être vacciné. Mais c’est trop pour vous, il faut enfoncer le coin, aller déstabiliser jusqu’à ces ilôts de paix.

FOURNISSEZ PLUTOT ENFIN DES EPURATEURS D’AIR AUX ECOLES, ET DES MASQUES TRANSPARENTS AUX ENSEIGNANTS !

ARRETEZ LA DESTRUCTION DU SYSTEME HOSPITALIER QUE VOUS POURSUIVEZ SOURNOISEMENT ! (près de 6000 lits supprimés depuis mars 2020),

ARRETEZ LE MEPRIS ENVERS LES ETABLISSEMENTS DE SOIN (Le Segur dû aux personnels de l’EHPAD que je préside, n’est pas compensé financièrement, quelle honte, quelle lamentable renoncement…. Et pour cause, tous les moyens sont mis dans l’achat de….combien de doses alors, trois, quatre… dix ???).

Votre condescendance maladive, vous la devez à la tour d’ivoire dans laquelle vous êtes enfermé depuis bien trop longtemps. Deux ans entouré de conseils scientifique et de défense renfermés, gris, aveugles, étriqués, sclérosants.

Les mots de concorde et d’apaisement ne sont pas dans votre vocabulaire de dirigeant hors sol, ni dans le leur.

En quatre mots, vous allez trop loin. REVEILLEZ VOUS OU PARTEZ ET FOUTEZ NOUS LA PAIX. La paix.

Bruno RICARD. Maire de Lanvallay et Président de l’EHPAD Louis Gautier. Vice Président de DINAN AGGLOMERATION, en charge de l’eau et de l’assainissement

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Nantes : Johanna Rolland de retour au bercail ?

Presse Océan a consacré ce samedi deux pages entières à Johanna Rolland, dont une consacrée à un entretien étroitement...

Quimper : un collectif « trans », des fesses et des réunions non-mixtes

Une affaire a secoué dernièrement le micro-microcosme transexuel de la ville de Quimper : fin 2021, un homme «...

5 Commentaires

  1. Emmanuel n’est que la marionnette de ceux qui l’on nommé à ce poste, c’est à dire Daniel Cohn-Bendit, son père spirituel et jacques Attali, son concepteur. C’est une pure création médiatique qui n’a que la consistance du vent.

    On « n’emmerde » pas un gamin.

    L’Ecclésiaste, au chapitre 10 verset 16 nous dit bien ce qu’il en est:

    « Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant, et dont les princes mangent dès le matin! »

  2. Droal
    C’est toute, Toute cette engeance mondialiste, corrompue qui a voté pour ce Théâtreux impubéral dans un front mortifère contre la Société Française Autochtone, contre la France et ses belles Provinces, contre notre remarquable Civilisation Occidentale.
    Que les abstentionnistes reviennent
    Z0ZZ pour La RECONQUÊTE !

  3. Voilà une réplique méritée. Courageuse aussi.
    Signe de la crispation, de l’exaspération, et maintenant de la vrai colère que provoque cet homme , ce Président.
    Jusqu’au rejet , possiblement la révolte.
    Politiquement faux, un « en même temps », curieusement plus confus qu’équilibré, vecteur de ce fait d’une confusion généralisée , une sincérité introuvable, une arrogante suffisance, un fantasme de toute puissance préoccupant, une vieille peur du peuple bien caractéristique des élites françaises, d’où la volonté de contrôle toujours plus étroit, pour un résultat politique tristement banal de démantèlement du modèle social français, obsession des gestions néo-libérale classiques depuis quarante ans.
    Encore un coup pour rien.

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés