Grève dans les écoles : tensions lors du blocus des Bourdonnières

A LA UNE

La grève des professeurs des écoles contre la « pagaille » engendrée par les protocoles Covid – qu’ils sont pourtant souvent les premiers à appliquer dans toute leur rigueur contradictoire – a été très suivie, avec 40% des enseignants en grève et un ministre qui a plié à toutes leurs revendications ou quasi (3300 contractuels recrutés pour pallier les absences, 5 millions de masques FFPP2 commandés, etc.). Néanmoins elle a donné lieu à divers débordements, notamment à Nantes.

Vers 6h45, un groupe de lycéens qui entendait protester contre « le non remplacement d’un professeur de SVT » en 1ere et terminale a mis le feu à plusieurs poubelles boulevard de la Vendée. Puis vers 10 heures une soixantaine de lycéens – ou non – incendient diverses poubelles sur la ligne de Busway pour en bloquer la circulation, puis balancent pavés, fumigènes, plots, bouteilles de bière pleines… sur les policiers, qui  répliquent à coups de lacrymogène.

Au passage les pompiers prennent en charge une lycéenne qui dit s’être pris une grenade lacrymogène sur la tête, un autre lycéen affirme s’être fait renverser par une moto de police. Un policier dans un véhicule a tenté d’éviter un groupe d’émeutiers  et un jeune lui tombe sur le capot – les émeutiers préntendent que le policier lui a délibérément foncé dessus.

Un émeutier au moins a été arrêté pour jets de projectiles et pour avoir frappé un policier. Quant au remplaçant dudit professeur, il était au collège depuis mardi – il est fort probable que cette histoire ait servi de prétexte pour casser du policier et troubler l’ordre public.

Louis Moulin

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Brest. Un nouveau commandant pour le chasseur de mines Tripartite Andromède

Le vendredi 14 janvier 2022 le vice-amiral Arnaud Provost-Fleury, adjoint organique à Brest de l’amiral commandant la Force d’action...

Eric Zemmour : « Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration à l’insécurité »

Eric Zemmour condamné à 10.000€ d’amende : “Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration...

1 COMMENTAIRE

  1. une bonne grève à quelque mois des élections et toutes les revendications sont promises
    quant aux violences policières, elles sont légitimes, les gens, surtout les mineurs (non isolés) doivent respecter les lois et obéir

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés