Freedom Convoy. Un convoi pour la liberté et contre la Tyrannie sanitaire s’organise également en Europe, destination Bruxelles le 14 février

Les camionneurs européens préparent une opération identique à celle des camionneurs canadiens opposés aux restrictions sanitaires. Ils prévoient de se rendre à Bruxelles le 14 février 2022 et dans toute l’Europe le 7 février

https://twitter.com/PassApartheid/status/1488082781775216641?s=20&t=LDVdV-CU6ZyLvjtXWgxsQw

C’est énorme et c’est sans précédent. Des milliers de camionneurs canadiens refusant la vaccination obligatoire et les restrictions sanitaires qu’ils jugent liberticides sont arrivés près de la colline du Parlement à Ottawa, ce samedi 29 janvier 2022. D’autres, beaucoup d’autres, continuent d’arriver pour exiger du gouvernement de Justin Trudeau la suppression des restrictions sanitaires et notamment l’abandon du pass-vaccin. Ce « convoi de la liberté », comme ils l’appellent, est rejoint par des agriculteurs et acclamé tout au long de la route par la population qui ne supporte plus ces mesures liberticides et absurdes. Ils ont même le soutien (moral) du milliardaire Elon Musk.

Même si près de 90% des camionneurs canadiens sont vaccinés, ils n’acceptent pas de devoir subir une quarantaine (14 jours, en fait) après avoir franchi la frontière avec les États-Unis.

Ce mouvement spontané, qui a rencontré un énorme succès populaire, est cependant désapprouvé par le principal syndicat du pays, l’Alliance canadienne du camionnage. La police craint les débordements. Et le gouvernement Trudeau reste pour l’instant dans l’expectative face à ce gigantesque et inattendu soulèvement populaire.

A Bruxelles le 14 février, dans toute l’Europe le 7

Cette révolte contre la tyrannie sanitaire n’est pas propre au Canada. De l’autre côté de la frontière, aux États-Unis, les camionneurs suivent l’exemple de leurs collègues, mais sans réaliser d’opérations aussi spectaculaires. En revanche, le « convoi de la liberté » né au Canada fait des émules en Europe, malgré le silence assourdissant des grands médias.

En France, comme dans d’autres pays européens, les camionneurs préparent le « convoi de la liberté » via les réseaux sociaux. Mais on ne sait pas grand-chose, pour l’instant, de leur degré d’organisation. On ne sait pas si les personnels de santé, les pompiers et autres personnels touchés par des contraintes sanitaires prévoient de participer à cette opération.

On ne sait pas non plus quelle sera l’ampleur de l’opération. Il est toutefois prévu que la réunion ait lieu à Bruxelles le 14 février.

Sur les réseaux sociaux, notamment les messageries sécurisées, la mobilisation semble concerner de nombreux citoyens qui appellent à rejoindre le convoi.

Ce qui semble certain, en revanche, c’est que dans de nombreux pays européens, le mécontentement à l’égard des mesures sanitaires atteint des sommets. En Italie, en Allemagne et en France, des manifestations plus ou moins violentes ont lieu. Dans le même temps, le Danemark, la Croatie et le Royaume-Uni lèvent les mesures sanitaires qui, à leurs yeux, sont devenues inefficaces.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. bonjour, il n’y a pas un problème de date? sur l’affiche « European freedom convoi » il y la date de 14/02 et sur le fil Tw il y a le 7/02???

  2. L’O.M.S. aujourd’hui dit bien que le pass sanitaire ou vaccinal ne tient plus et qu’il faut que l’on apprennent à vivre avec le virus, alors que notre cher Maron n’écoute rien et continu dans son absurdie ! ce n’est pas à Bruxelles qu’il faut aller, c’est chez Maron !! je plaisante…. à peine !

  3. Depuis la nuit des temps nous vivons avec des virus, microbes et autres bébêtes du même genre et HEUREUSEMENT ! notre survie en dépend ! alors un de plus ou de moins…. rhumes, et autres grippettes nous ont toujours accompagnés lors des hivers alors il faut un minimum de bon sens voilà tout.
    Est-ce qu’il serait souhaitable de vivre en isolement complet, comme ces malheureux enfantS qui n’ont AUCUNE IMMUNITE eux et qui sont dans des bulles dans des services spécifiques ? A vous de voir, moi c’est tout vu !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !