Après l’islamo-gauchisme, l’islamo-catholicisme ?

Dimanche  6 février, l’église Saint-Sulpice de Paris avait organisé une réunion « islamo-chrétienne ». Depuis plusieurs jours, on voit sur les réseaux sociaux une pancarte accolée à l’entrée de l’église «  espace de silence disponible pour la prière musulmane ».

En effet, le programme précisait : «  Un espace de silence sera réservé pour la prière musulmane avant la rencontre, à partir de 13h30 ».

Quels en sont les initiateurs ? Comment s’est-elle déroulée ? Quelles leçons en déduire ?

Quels en sont les initiateurs ?

Cette réunion s’est tenue dans le cadre de « la 2° journée internationale de la fraternité humaine ».

Efesia, association catholique qui a pour fondement la culture de la rencontre entre chrétiens  et musulmans, en est la cheville ouvrière.

L’hebdomadaire La Vie, qui a abandonné depuis longtemps sa référence « catholique », la présente comme le fruit de l’intérêt commun pour Marie des musulmans et des chrétiens :

 » Depuis la création d’Ensemble avec Marie il y a sept ans, plus de 150 événements fraternels ont été proposés dans toute la France. Cette année, parmi les intervenants, Henri de la Hougue, prêtre sulpicien et curé de la paroisse accueillant la rencontre, la directrice d’études à l’École pratique des hautes études (EPHE) Isabelle Saint-Martin ou encore le prêtre très engagé dans le dialogue interreligieux Christian Delorme. Mais aussi l’écrivaine Karima Berger. « 

Sur le site de présentation de cette rencontre, sont citées les  associations suivantes :

Agir pour la fraternité
Al Kohei
Apprentis d’Auteuil
Centre Saint Guillaume (aumônerie de Science Po)
Coexister
Communauté de Vie Chrétienne (CVX).
Écritures & Spiritualités
Efesia
Mouvement des Focolari.
Groupe des Foyers Islamo-Chrétiens (GFIC)
Groupe Interreligieux pour la Paix (GIP78)
Institut Chrétiens d’Orient
L’Arche
Laissez-les servir
Esplanade des Religions et des Cultures
La CINPA
La Fontaine aux Religions
Les Classes Ensemble avec Marie.
Les Maisonnées de la Paix Ensemble avec Marie
Mouvement Chrétien des Cadres et dirigeants
Mehfile Zainab.
La mosquée Nour.
La mosquée Omar
Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH)
Scouts Musulmans de France
Scouts et Guides de France (SGDF)
Secours Catholique
Tahara.
Taizé
Un petit bagage d’amour.

Cette longue liste démontrerait que ce rapprochement avec l’islam est soutenu par de larges fractions de mouvement catholiques.

Comment s’est déroulée la rencontre ?

Etaient programmées les interventions dHenri de la Hougue, curé de Saint-Sulpice, d’Isabelle Saint-Martin, historienne, de Karima Berger, écrivaine et ancienne présidente d’Écritures & Spiritualités, et de Christian Delorme, prêtre délégué épiscopal pour les relations interreligieuses du diocèse de Lyon.

Entre celles-ci, des chants et musiques étaient interprétés par un choeur d’enfants et de jeunes, chrétiens et musulmans. Des temps de silence et de prières étaient observés autour de textes lus des livres sacrés.

Ci-dessous, le programme de la rencontre

14h30 – 16h00

  • Accueil par Henri de la Hougue et Gérard Testard
  • Intervention d’Isabelle Saint-Martin « Connaître les religions, une démarche laïque »
  • Lectures de textes de la Bible et du Coran
  • Interventions de Karima Berger « La confiance avec Marie » et de Christian Delorme « La confiance en soi, en Dieu, en l’autre, en Marie… »
  • Chants « Salam Shalom », « Tendre Marie de Nazareth », « La Prière », « Canon de la Paix » par le chœur d’enfants « Salam », chef de chœur Laurent Grzybowski
  • 4 témoignages sur la confiance
  • Geste symbolique pour la Journée internationale de la fraternité humaine adoptée par l’ONU
  • Conclusion et Ouverture vers le Forum par Abdelkader Oukrid

16h00 – 18h00

Forum de rencontres thématiques sur 12 stands animés par 30 associations œuvrant dans le dialogue et l’action pour la fraternité, autour d’un verre de l’amitié.

  1. Attendre un enfant dans la confiance
  2. Former, témoigner, s’ouvrir
  3. Jeunes, vivre nos différences au quotidien
  4. Agir pour la fraternité à l’université
  5. Préparer et vivre son mariage mixte
  6. Concilier sa vie professionnelle et sa vie spirituelle
  7. Handicaps et fragilités
  8. Partager nos spiritualités
  9. Vivre ensemble et faire ensemble
  10. Œuvrer pour la justice sociale
  11. Vivre la fraternité dans nos quartiers
  12. Accompagner le deuil

Ainsi, ce dimanche 6 février, conformément à ce programme, rapporte  Boulevard Voltaire :

Une rencontre islamo-chrétienne à Saint-Sulpice, à Paris, est passée inaperçue

«  Sous les voûtes de Saint-Sulpice, psalmodiés par des religieux musulmans, la sourate de Marie (19, 16, 22) et la Fatiha : l’adoration « au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux » qui donne la baraka. Un panneau bleu avec un croissant filigrané était tendu à côté de la statue de la Vierge. »

La Croix du 7 février, fidèle à ses engagements multi-culturels, a salué  cette manifestation sulpicienne car « Dieu est dialogue ».

Quant à  l’abbé Matthieu Raffray, il a retenu dans un tweet la danse finale devant l’autel d’adolescents et adolescentes dont certaines sont en niqab…

Quelles leçons en déduire ?

Les années passent. La France et le monde ont changé depuis le concile Vatican 2. Pourtant, certains courants de l’église catholique semblent toujours faire preuve de naïveté ou d’aveuglement dans leur analyse sur leur avenir et leur rapport avec les autres forces en présence dans la société.

En effet, cette rencontre rappelle les années 60 /70  du siècle dernier. A cette époque, le marxisme pouvait encore se présenter comme l’avenir de l’humanité. Aussi, des membres du clergé et des mouvements catholiques prônaient le dialogue des chrétiens avec les marxistes. Parmi ces derniers, Roger Garaudy était une figure de proue.

A Nantes, le  cercle Jean XXIII, très en pointe en ce domaine, organisait des colloques à la salle Colbert où se retrouvaient clercs catholiques et militants communistes.

Parmi les supports en faveur de ce rapprochement, on peut citer : la Lettre, dirigée par Jacques Chatagner, de Frères du Monde, ancien bulletin missionnaire de la province franciscaine de Bordeaux proche du maoïsme de la révolution culturelle,  Notre Combat, bulletin des groupes Témoignage chrétien dirigé par Bernard Schreiner, Cité nouvelle, d’origine protestante, qui devient l’organe des chrétiens marxistes en 1974.

Un autre aspect de leur combat était la réforme liturgique remise en cause car représentative d’une église bourgeoise. Un sujet d’une actualité brûlante depuis le motu proprio du Pape François.

Aujourd’hui, l’islam a remplacé le marxisme dans sa volonté d’étendre l’oumma au monde entier. En ouvrant leurs églises, normalement lieux consacrés destinés à la célébration du culte catholique, à des pratiques et des lectures coraniques, ces catholiques ne font-ils pas la même erreur dans leur relation avec la religion islamique que leurs prédécesseurs avec l’idéologie marxiste ?

A l’heure où le Pape semble vouloir chasser la messe traditionnelle des paroisses qui l’accueillent, certains s’étonneront de la tolérance de la hiérarchie catholique vis à vis de ces pratiques.

Un ami nous rappelait récemment l’opinion d’un clerc à La Turballe énoncée le 6 janvier 2000 – il y a plus de vingt ans : «  L’islam va gagner … Nous sommes là pour que la transition  se fasse en douceur … Après tout ne sont-ils pas monothéistes comme nous ? ». Prophétique ?

Donatien Bruais

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

11 réponses

  1. Une injure inqualifiable à l’encontre de la Tres Sainte Trinité et de son divin chef-d’oeuvre , la Bienheureuse Vierge Marie , co-redemptrice du genre humain . Une souillure de plus pour l’Eglise . Malheur à ceux par qui le scandale arrive .

  2. Serait-il possible de demander un espace de prière pour les chrétiens avec Jésus sur la Croix dans la mosquée ?

  3. D’abord je ne suis pas certain que les catholiques d’aujourd’hui connaissent bien leur doctrine, mais j’ai une certitude ils ne connaissent guère mieux celle de l’islam et je ne les vois même pas en mesure de combattre car ils ne sont même pas armés d’une foi forte et décidés à le faire. Avis d’un autre croyant de l’autre moitié de l’humanité non monothéiste qui assiste tristement à ce suicide collectif au nom d’un  » vain dialogue « 

  4. Henri de La Hougue aurait bien besoin de revoir ses fondamentaux catholiques et théologiques. Il semble oublier que Celui dans lequel il a été élevé au sacerdoce, son Maître donc, a laissé comme messages à ses apôtres et disciples : Allez enseigner toutes les nations, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit », ce qui est un autre enseignement que celui, violent et sanglant, imposé par l’islam. Si certains persistent, y compris chez certains prêtres, hélas !, à voir une même identité entre Allah et Dieu (religions monothéistes) ils ignorent, semble-t-il, que le Dieu des chrétiens est Trinitaire c’est à cause de cela qu’ils sont persécutés et exécutés car adorant un faux dieu qui est un Dieu consubstantiel et de même nature. Bon c’est vrai que pour croire en cela il faut la foi chrétienne ; d’où une question subsidiaire : l’ont-ils ? Je pense que M. Jean-Jacques Ollier, fondateur des Messieurs de Saint Sulpice, et M. Jacques-André Emery prêtre remarquable pendant la révolution doivent être horrifiés d’une telle infamie hérétique !

  5. j’espère que les 2 imams n’ont pas psalmodier ce genre de versets du coran :
    4:90 ne prenez pas d’amis parmi les mécréants, s’ils tournent le dos, tuez les où que vous les trouviez
    2:192 en ces temps de guerre, tuez les tous
    4:34 ceux qui feront la guerre à Allah seront tués ou crucifiés ou amputés
    8: 18 aussi ça n’est pas vous qui les avez tué mais Allah
    9:14 combattez les afin que par vos mains Allah puisse les châtier
    ou des versets misogynes…

  6. Les religions ne sont pas éternelles et seul l’Origine des religions est éternelle. Il ne faut pas confondre l’écrin, le Bijou et sa contrefaçon.

    A l’heure d’une mondialisation et d’une corruption généralisée sans exemple dans l’histoire de la troisième planète du système solaire, les religions et les peuples n’échappent pas à la règle.

    En ce qui concerne l’Islam, la Mère de Dieu a évoqué la Fin des Temps en 1917 en disant que « à la Fin mon Cœur Immaculée triomphera ». Elle le dit dans un petit village de chrétienté du Portugal qui porte le nom de la fille préférée du Prophète de l’Islam : Fatima.

    Marie vint nous dire, en douceur, que l’islam est la religion qui va précipiter la Fin, qui va hâter la Fin.

    A partir du 11 septembre 2001, l’Islam donne le signal de la fin de l’hégémonie de la Bête de la Terre (USA) confirmée 3 mois plus tard, le 11 décembre 2001 par l’adhésion de la Chine à l’OMC.
    Tout comme la chute du mur de Berlin fut le signal de la chute de la Bête de la Mer (empire soviétique) qui dura 72 ans, de 1917 à 1989.

    Cette montée en puissance, en 2001, de l’empire de l’Islam et de l’empire du Milieu va donner le ton à ce début du 21ème siècle et du 3ème millénaire, c’est-à-dire du « ton » de la Fin ; en quelque sorte du « comment ».

    Raoul Auclair écrit :

    « Le Coran dit que Fatima est la seconde ; mais MYRIAM c’est à dire MARIE, est la première, « Celle qu’Allah a choisie, et qu’Il a purifiée, qu’Il a élue entre toutes les femmes. » Coran III, 37.

    Et, dit encore Allah, par la voix du Prophète du Croissant, glorifiant la Femme couronnée de douze étoiles du chapitre XII de l’Apocalypse, DEBOUT SUR LE CROISSANT : « Souviens-toi de Myriam qui conserva sa virginité et en qui nous soufflâmes notre Esprit. Nous la constituâmes, avec son fils, un signe pour l’Univers.  » Coran XXI, 91. »

    Du coté chrétien catholique, Myriam qui signifie « Princesse », est Celle à qui Dieu a demandé sa main.

    Grâce à Elle et grâce à son Consentement, Il est devenu Père dans le Temps, l’éternel Père par Elle: L’Immaculée Conception de Dieu.

  7. Les musulmans de leur cote pillent vandalisent les églises et assassinent les catholiques dans le monde entier. Les catholiques ont-ils oublié leurs combats des premiers siècles. Le pape est le premier traitre ..

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS