Un beau dimanche à la campagne…

En ce premier jour du printemps, pardonnez si je divague… Le soleil irradie, pareil à une tête thermonucléaire à déplacement hypersonique. Heureux d’être à mille lieues de ce farceur de Poutine. Déjà, à propos du champagne, il s’était bien abaissé. Il n’a pas gagné dans mon estime. Mais je ne partage pas du tout les spéculations sur sa santé problématique… Nein ! Il est, comme feu ses prédécesseurs soviétiques, droit dans ses bottes sur un corps vieillissant ! Ce n’est pas de lui dont je veux vous entretenir. Deux occasions me sont offertes de signaler deux énormes bêtises accomplies dans notre région durant le week end : en Vendée, d’abord, en Bretagne, ensuite…

Un sommet de connerie…

Un sommet de connerie (pardon d’être aussi cru !) vient d’être dépassé par une gauche tordue qui se remet mal d’avoir perdu espoir dans son « orient rouge ». Après Dostoïevski, Tolstoï ou Gogol boudés, le grand écrivain russe du XXe siècle finissant, Alexandre Soljenitsyne, ne mériterait pas d’honorer les comprenoirs et comprenants d’un collège d’Aizenay, commune de la Vendée ? Tss… Les brillants signataires d’une pétition affirment que tel est bien le cas. Ce sont, dans l’ordre « Sud Éducation 85, SGEN CFDT 85, CGT Educ’action 85, ainsi que le groupe Henri-Laborit de la Fédération anarchiste et l’antenne vendéenne de l’association Attac. » Je ne suis Vendéen que d’ascendance partielle (l’essentiel est Breton), mais j’invite les signataires à relire, traduits en bon français, Une journée d’Ivan Denissovitch et la nouvelle version de l’Archipel du Goulag (tout ça chez Fayard)… Ils y recevront la leçon de ce que leur idéologie désespérante promet  en catastrophes, mensonges, bêtises recuites car « insoumises » et abominables crimes.

Des crétins ignorants…

Et puisque Breton suis ! Relevons l’autre événement épastrouillant de ce beau dimanche de printemps qui s’est « produit » (je ne sais pas comment dire) dans le Morbihan… Samedi 19 mars, jour  de la Saint Joseph, « une cinquantaine d’activistes du collectif Bretagne contre les fermes usines ont bloqué un train de céréales contenant 1500 tonnes de blé, à Saint-Gérand, près de Pontivy »… C’est encore un coup d’ Extinction Rébellion, paraît-il, d’après la police et Intercéréales… Et mam’ Christiane Lambert, patronne de la FNSEA, clame à raison et à juste titre : « Des activistes aux ventres pleins détruisent votre alimentation en toute impunité et à visage découvert!#justice rapide&ferme pr ces délinquants… » Comment ne pas l’approuver ? Alors que la famine menace par tout l’univers…

« Ils » avaient, à ce qu’ « ils » ont répété dans les cavernes, pris le blé pour du soja. La belle farine ! Ce sont, au moins, des crétins ignorants…

MORASSE

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Voir le communiqué du Mouvement de la Ruralité (ex-CPNT) :
    Comment accepter que des activistes érigent un barrage et déversent sur les voies, une partie des 1500 tonnes de céréales destinées à l’élevage ?
    Qui va payer la perte financière évaluée à deux millions d’euros et la facture générale pour la remise en service de la voie SNCF ?
    La justice doit-être exemplaire à l’encontre de ces éco-terroristes en appliquant de lourdes condamnations financières ainsi que la dissolution des associations impliquées. Par ailleurs, les saboteurs doivent-être condamnés à des peines de prison pour la gravité des faits reprochés et notamment la mise en danger de la vie d’autrui sur le conducteur de train.
    L’article complet :
    https://www.lemouvrural.fr/fr/?option=com_content&view=article&id=882:extinction-rebellion-condamnation&catid=66

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS