Dernière ligne droite des Présidentielles : Eric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon, champions 2.0

La présidentielle se joue également sur le web. Souhaitant cibler un public plus jeune, certains candidats n’ont pas hésité à surfer sur les tendances actuelles numériques ou à collaborer avec des youtubeurs très célèbres pour alimenter leur notoriété ou celle de leurs sites de campagne. A l’aube du premier tour, qu’en-est-il des sites de campagne les plus populaires sur le web en 2022 ? Réponse avec Semrush

A Gauche, Mélenchon champion 2.0 

Le candidat de gauche Jean-Luc Melenchon a parfaitement su faire le lien entre sa page TikTok et sa campagne électorale. En moyenne, melenchon2022.fr enregistre 762 823 visites chaque mois. Il enregistre un pic de 1 133 715 visites en mars (+71% entre janvier et mars). La galaxie web de Jean-Luc Mélenchon compte plusieurs sites avec melenchon2022.fr, melenchon.fr ou lafranceinsoumise.fr, tous dans le top 10 des sites les plus consultés en lien avec les candidats.

Ce taux de visite élevé comparé aux autres peut notamment s’expliquer par la présence du lien direct de son site sur les vidéos TikTok qu’il réalise. Cette plateforme plébiscitée pour son fort taux de viralité permet à Jean-Luc Mélenchon de suivre les tendances et de capter le vote des plus jeunes électeurs.  

D’autres sites web de candidats de Gauche enregistrent une percée en mars. C’est notamment le cas de jadot2022.fr (312 893 visiteurs en mars, +330% entre janvier et mars) et fabienroussel2022.fr (251 060 en mars, +109,55% entre janvier et mars). De son côté, Anne Hidalgo ne décolle pas sur le web, au contraire : son site de campagne 2022avechidalgo.fr enregistre un trafic de -33,8% entre janvier et mars 2022 (164 470 visites en mars 2022) 

A Droite, pas de concurrence à Eric Zemmour sur le web

Si le site de campagne d’Eric Zemmour (zemmour2022.fr) enregistre le meilleur résultat avec 1 293 192 visites en mars 2022 (+44,6% entre janvier et mars), le site de son parti (parti-reconquête.fr) est de moins en moins visité (-37,04% entre janvier et mars).

Du côté de Marine le Pen, son site de campagne mlafrance.fr décolle enfin en mars avec 238 250 visites soit +292,5% de visiteurs par rapport à janvier. Quant au site du parti (rassemblementnational.fr), il suit la même tendance avec +78% de visites entre janvier et mars 2022 (172 880 visites en mars 2022). Enfin, le site de campagne de Valérie Pécresse (valerieprecresse.fr) a du mal à émerger avec 140 341 visites en mars 2022 (+67% entre janvier et mars 2022). Son autre site, soyonslibres.fr est presque à l’arrêt avec…717 visites en mars.

Avecvous.fr, une percée tardive

Du côté du président-candidat, Emmanuel Macron a lancé tardivement son site de campagne, le 27 janvier. Après de timides mois de janvier (3 313 visites) et février (25 757 visites), avecvous.fr enregistre 419 515 visites en mars. En parallèle, le site enmarche.fr enregistre la même dynamique (398 520 visites en mars, soit +112,8% entre janvier et mars). 

Top 10 des sites web des candidats, des partis ou sites de campagnes en mars 2022 :

  • Zemmour2022.fr : 1 293 192 visiteurs (c’est le site des candidats le plus visité en 2022 avec 1 032 498 visiteurs en moyenne chaque mois)
  • melenchon2022.fr : 1 133 715 visiteurs (762 823 visiteurs mensuels en moyenne en 2022)
  • Avecvous.fr : 419 515 visiteurs (149 528 visiteurs mensuels en moyenne en 2022, mis en ligne le 27 janvier 2022)
  • Enmarche.fr : 398 520 visiteurs (236 089 visiteurs mensuels en moyenne en 2022)
  • Melenchon.fr : 390 244 visiteurs (497 892 visiteurs mensuels en moyenne en 2022)
  • Jadot2022.fr : 312 893 visiteurs (185 851 visiteurs mensuels en moyenne en 2022)
  • Lafranceinsoumise.fr : 275 660 visiteurs (272 918 visiteurs mensuels en moyenne en 2022)
  • Fabienroussel2022.fr : 251 060 visiteurs (182 988 visiteurs mensuels en moyenne en 2022)
  • Mlafrance.fr : 238 250 visiteurs (122 695 visiteurs mensuels en moyenne en 2022)
  • Parti-reconquête.fr : 199 409 visiteurs (316 932 visiteurs mensuels en moyenne en 2022)

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Voilà qui prouve que l’on peut être « champion » du 2.0 et champion de la fréquentation des meetings et rester en queue de peloton jusqu’au bout. 4ème ou 5ème le 10 Avril? Malgré l’ultime publicité faite au sondage bidon et malgré l’agressivité – ou justement à cause de celle-ci- tant de Zemmour lui même ,qui ne semble plus avoir qu’un seul adversaire, Marine Le Pen ,que de ses lieutenants, la messe est dite. Fera-t’il plus ou moins de 50% du score de celle qu’il voue aux gémonies et de quelle façon tordue incitera-t’il ses électeurs à voter pour elle au second tour? Je suis très curieux d’entendre ce que Monsieur 20h01 dira demain soir.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !