Présidentielle 2022. Ce sera un match retour Macron – Le Pen le 24 avril [Vidéo]

Le suspens devenait intenable… Il a finalement débouché sur un dénouement similaire à celui de l’élection de 2017. En effet, le président sortant Emmanuel Macron affrontera Marine Le Pen (RN) au second tour de l’élection présidentielle qui se tiendra le 24 avril.

Présidentielle 2022 : comme un air de déjà vu ?

À l’issue du scrutin de ce dimanche 10 avril, Emmanuel Macron est arrivé en tête après avoir recueilli entre 27 et 28 % selon les premières estimations, devant la candidate RN qui a pour sa part totalisé entre 23 et 24 % des suffrages. Un président sortant qui se paie même le luxe d’améliorer son score de 2017 (24,01 % à l’époque). Même dynamique, quoique plus faible, chez Marine Le Pen, qui enregistrait 21,3 % des suffrages au premier tour de l’élection présidentielle précédente.

Quant à l’abstention, il est à noter qu’elle était plus élevée (entre 25 et 29 % selon les différentes estimations) cette année qu’il y a cinq ans (22,23 %).

En troisième position, l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon a capitalisé un score de près de 22 %. Devant Eric Zemmour qui échoue au pied du podium après avoir recueilli environ 7 % des suffrages.

Autre fait notable de cette soirée électorale, les deux principales formations politiques s’étant jadis partagé le pouvoir de de la Ve République jusqu’en 2017 ont été cette fois largement reléguées à l’arrière-plan et réalisent le pire score de leur histoire : Valérie Pécresse (LR) autour de 5 % des suffrages et Anne Hidalgo (PS) avec 2 %.

Chez les autres candidats, les fortunes sont diverses : Yannick Jadot (EELV) a obtenu entre 4,5 et 5 % des voix, devançant Jean Lassalle (3,2 %) et Fabien Roussel (autour de 2,5 %). Un Jean Lassalle qui a triplé son score par rapport à 2017, où il avait réuni 1,21 % des voix.

présidentielle
Résultats définitifs. Source : www.resultats-elections.interieur.gouv.fr

Quels reports de voix au second tour ?

À peine les résultats du premier tour dévoilés, certains candidats n’ont pas mis longtemps à appeler à voter Emmanuel Macron le 24 avril prochain. C’est le cas du communiste Fabien Roussel mais aussi d’Anne Hidalgo, de Yannick Jadot ou encore de Valérie Pécresse. Tous appelant à « battre l’extrême droite ». Chez LR, des voix discordantes pourraient toutefois se faire jour, comme c’est le cas du  finaliste de la primaire Eric Ciotti, qui a prévenu qu’il « ne voterait pas Emmanuel Macron au second tour. »

Chez Jean-Luc Mélenchon, la question du report de voix aura un rôle d’arbitrage évident dans le duel électoral à venir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. À ce sujet, le candidat de l’Union populaire a martelé plusieurs fois lors de sa prise de parole suite aux résultats : « Pas une voix à Marine Le Pen ». Reste à savoir quelle sera l’attitude de ses millions d’électeurs. En pratique, Jean-Luc Mélenchon a également indiqué qu’il consulterait les 310 000 personnes l’ayant soutenu en ligne avant de donner une consigne, ce qui lui vaut les critiques de ses concurrents, y voyant une ambiguïté face à la candidate du RN.

Côté Marine Le Pen justement, cette dernière peut compter sur le report de voix des électeurs de Reconquête ! puisque Éric Zemmour a appelé dimanche soir à voter pour elle. Même tonalité chez Nicolas Dupont-Aignan : « Je supplie les Français de se réveiller avant qu’il ne soit trop tard ! J’appelle les Français à tout faire pour faire barrage à Macron. C’est pourquoi je voterai Marine Le Pen », a-t-il déclaré lors de sa prise de parole après avoir recueilli 2 % des suffrages ce 10 avril.

Les réactions des différents candidats

Une fois les résultats dévoilés, les différents candidats à cette élection présidentielle ont pris la parole devant leurs militants. Voici un florilège des réactions.

Eric Zemmour :

Marine Le Pen :

Jean-Luc Mélenchon :

Emmanuel Macron :

Yannick Jadot :

Valérie Pécresse :

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

6 réponses

  1. Avec 70% de pleutres masqués et injectés je ne vois que la solution des commandos venus de l’extérieur pour distribuer la punition Car la gauchiasse du RN va encore une fois être minable face à l’escroc criminel macron

  2. Dans beaucoup de départements français: le RN. arrive en tête…ce qui prouve que beaucoup de Français en ont MARRE des musulmans!…Le futur gouvernement devra tenir compte de ces MILLIONS de Français qui ont voté R.N…il devra STOPPER l’immigration musulmane et supprimer la  »loi du sol »!…

  3. Pourquoi mon commentaire a-t-il disparu? je le trouve moins  »raciste » que celui de François Blanc qui traite Marine Le Pen de  »gauchiasse »!..

  4. De vrais pantins qui s’agitent au gré du vent…
    Quand la gauche appelle à voter Macron, un adversaire combattu bec et ongles, il ne faudra pas ensuite qu’ils viennent se lamenter et se scandaliser si Jupiter venait à emmerder les Français pour 5 ans de plus de récession sociale et économique… Ces gens-là sont des « politicards de M**** » dont le but est de « reconduire Macron » pour continuer à exister. La plus logique à gauche c’est encore N. Arthaud qui annonce voter blanc et pourra continuer à ouvrir sa grande gueule de marxiste-léniniste sans rien se reprocher.

  5. Tout a été tenté en politique, la Droite, Droite puis ‘tes droite  » la Gauche,  » droite » puis très molle, alors il reste la très droite qui se Gauchise, rien n’a marché ! alors je voterai Marine, au moins il y aura du nouveau ! ce qui est sûr pour moi je ne supporterais pas Maron une deuxième fois !

  6. Tout était prévu. les sondages faisaient monter le score de MLP afin qu’elle soit encore face à EM. « Bien joué » , nous aurons EM pour 5 ans.(adieu liberté, adieu la FRANCE.)
    Les Français sont de vrai moutons

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS