Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tourisme colonial en Espagne. 78 bébés marocains vont se voir retirer la nationalité espagnole

Le site Bladi indique que l’Espagne a engagé des procédures administratives de retrait de la nationalité pour 78 bébés marocains nés à Melilla et inscrits au registre d’état civil comme espagnols.

Les mères marocaines de ces bébés sont entrées à Melilla pour accoucher à l’hôpital régional, où un réseau criminel très actif leur a proposé d’enregistrer les nouveau-nés dans l’état civil espagnol en échange d’une forte somme d’argent. L’organisation mettait ces jeunes mamans « en contact avec des hommes de nationalité espagnole, d’origine marocaine pour la plupart, qui reconnaissaient les enfants comme les leur, moyennant un paiement entre 1 500 et 3 000 euros », a indiqué la police nationale dans un communiqué.

Ainsi, les nouveau-nés acquéraient automatiquement la nationalité espagnole, ce qui permettait à leurs mères d’être en règle et « d’engager les procédures pour obtenir un permis de séjour en tant que parent d’un mineur espagnol », fait savoir El Pais, précisant que la délégation gouvernementale a déjà engagé les procédures pour retirer le permis de résidence aux mères et a demandé au parquet de retirer la nationalité espagnole aux bébés.

En tout, 117 personnes, dont des mères marocaines, des pères fictifs et des intermédiaires, sont impliquées dans cette affaire, selon la police qui affirme qu’elle en a déjà arrêté 79 (51 à Melilla, 28 dans la péninsule) et est à la recherche de 38 autres. Elles seront poursuivies pour atteinte aux droits des étrangers, faux papiers et appartenance à une organisation criminelle.

C’est ce qui s’appelle frapper un grand coup contre ce qui ressemble fortement à du tourisme colonial…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Tourisme colonial en Espagne. 78 bébés marocains vont se voir retirer la nationalité espagnole”

  1. Yvette Prétet dit :

    En 1962:les musulmans ne voulaient pas avoir la ”nationalité française”, ils ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et… maintenant, ils se ruent chez les ”mécréants” afin d’être Européens, profitant de notre ”loi du sol”! il faudrait qu’en France, nous fassions comme les Espagnols et que nous retirions la ”nationalité française” à ces bébés qui viennent naître en France!…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International

Espagne. L’immigration clandestine en hausse de 277 % en 2024

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Une pétition soutenue par l’extrême gauche et l’Eglise soumise au Parlement pour régulariser les migrants clandestins

Découvrir l'article

Auto-Moto, International

Espagne : Le froid et la circulation à Pâques révèlent la fragilité du rêve des véhicules électriques

Découvrir l'article

International

Espagne. Les hétérosexuels, bientôt des sous-citoyens ?

Découvrir l'article

International, Justice, Politique, Santé

Covid-19. Achat de matériel médical en Espagne : peut-on faire confiance à l’enquête pour suspicion de corruption ?

Découvrir l'article

International

En Espagne, les changements de sexe ont augmenté de 400%

Découvrir l'article

A La Une

Agriculture. VOX demande l’interdiction des importations marocaines en Espagne

Découvrir l'article

International

Galice. La télévision publique espagnole ne diffusera le résultat des élections de ce dimanche…que si la gauche l’emporte

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Îles Canaries (Espagne). Avec plus de 7 000 clandestins débarqués en janvier, le total du 1er semestre 2023 déjà dépassé

Découvrir l'article

International

Espagne. Les socialistes cherchent à interdire l’accès du Parlement aux médias de l’opposition

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky