Saint-Herblain (44) : drogue, vols de pièces auto, rodéos…

Il n’y a pas qu’à Nantes que la délinquance est tentaculaire et très active. Saint-Herblain, juste à côté, a de quoi occuper les forces de l’ordre aussi. Petit florilège des derniers jours.

Le 9 mai dernier, deux jeunes hommes étaient en train de désosser une Citroën C2 rue de Quimper à Saint-Herblain. Dans une voiture à proximité, des optiques, pare-chocs et d’autres pièces ont été trouvées, ainsi que autour de la voiture. Un homme âgé de 18 ans a été arrêté et placé en garde à vue pour vol en réunion, l’autre s’est enfui.

Sous contrôle judiciaire en Ile de France, en rodéo à Saint-Herblain

Le 6 mai dernier, alors que des policiers étaient en patrouille dans une zone industrielle de Saint-Herblain connue pour ses rodéos du vendredi et samedi soir, ils ont repéré un groupe qui assistait à la course d’un motard. Ce dernier a mis les gaz, puis tenté de fuir à pied mais a été rattrapé.

Agé de 30 ans, il est sous contrôle judiciaire en région parisienne et a interdiction de quitter l’Ile de France. Par ailleurs, le numéro de série de la moto sur le cadre apparaissait meulé, ce qui semble indiquer que la moto pourrait avoir été volée.

Deal à Bellevue : deux arrestations dont un clandestin

Le 5 mai, la police a réalisé une opération de contrôle place Mendès France à Bellevue, alors que le deal battait son plein. Un jeune homme âgé de 18 ans, en situation irrégulière sur le territoire français – il est même sous le coup d’une interdiction de territoire, a été arrêté avec du cannabis sur lui. Un second a tenté de cacher du cannabis sous un véhicule – il avait sur lui 210 euros et des sachets de conditionnement.

Un pistolet 9 mm et 1.4 kilos d’héroïne saisis

Toujours en lien avec la drogue, deux hommes ont été interpellés au Sillon de Bretagne le 4 mai vers une heure du matin, après que les riverains se soient plaints du bruit. Quand les policiers se font enfin ouvrir, ils constatent que les occupants ont essayé de se débarrasser d’objets compromettants, retrouvés sur les toits et arbres aux alentours – un pistolet 9 mm dans un arbre en face de l’appartement, un chargeur et des cartouches, ainsi que 1.4 kilo d’héroïne sur un toit voisin – près de 50.000 euros à la revente au détail.

Les deux hommes, âgés de 21 et 22 ans, ont été déférés pour trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs et détention d’arme de catégorie B. Ils sont originaires de l’extérieur du département et l’un d’eux est déjà défavorablement connu des forces de l’ordre pour infraction à la législation sur les stupéfiants.

Louis Moulin

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. méchanceté, racisme et violence des policiers qui arrêtent toujours les mêmes; jamais une petite vieille locale ou quelqu’un en costume cravate! le faciès! d’ailleurs les gens ont revoté en masse pour que cela continue

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !