Belgique. Les églises sont 53 fois plus vandalisées que les mosquées dans la région de Bruxelles

Les bâtiments religieux catholiques à Bruxelles, en Belgique, sont souvent la cible de vandalisme. Entre 2019 et 2022, pas moins de 53 dégradations d’églises ou de chapelles ont été constatées dans toute la région. En comparaison, une seule mosquée a été la cible de vandales au cours de la même période. En d’autres termes, les bâtiments religieux à Bruxelles sont 53 fois plus susceptibles d’être la cible de vandalisme que les mosquées. Selon le Vlaams Belang, ces chiffres mettent en lumière quelque chose qu’on préfère malheureusement taire, à savoir qu’une partie de la population bruxelloise abhorre notre patrimoine culturel et spirituel, probablement pour des raisons religieuses, et elle va même jusqu’à traduire cette haine en acte.

Le Chef de Groupe du Vlaams Belang au Parlement bruxellois, Dominiek Lootens, a demandé dans une question écrite au Ministre-président Rudi Vervoort de communiquer le montant des dégâts subis par ces édifices religieux. Les chiffres donnés en disent long: sur la période 2019-2022 puisque pas moins de 53 églises et chapelles, 12 cimetières, 2 abbayes et 1 monastère ont été la cible de vandales. Au cours de la même période, une seule mosquée a été endommagée. Les bâtiments religieux à Bruxelles sont donc 53 fois plus susceptibles d’être la cible des vandales que les mosquées.

« Une partie de la population bruxelloise cible notre patrimoine pour des raisons religieuses et/ou par haine de la civilisation occidentale en général » indique Dominiek Lootens-Stael, Chef de groupe au Parlement bruxellois, Vlaams Belang

« A Bruxelles, les partis de gauche parlent de racisme et de discrimination. Pourtant, ces chiffres montrent que la haine n’est pas là où certains pensent qu’elle se niche. Le binôme médiatico-politique refuse d’aborder la question du racisme anti-blancs, antichrétien et anti-occidental en général. Pourtant il existe bel et bien, et il est même quantifiable. «Le fait qu’une seule mosquée ait été endommagée au cours de la même période contre 53 églises le prouve», souligne le Président du Vlaams Belang à Bruxelles, le Sénateur Bob De Brabandere.

En 2021 en France, sur 1.380 actes anti-religieux recensés par le ministère de l’Intérieur, 686 concernaient les catholiques. Soit quasiment la moitié d’entre eux (49,7%). A titre de comparaison, les actes antisémites ont été recensés au nombre de 523 (37,9%) et les anti-musulmans 171 (12,4%).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS