Législatives 2022. La profession de foi de France Herman, candidate Reconquête dans la 1ère circo du Finistère (Quimper-Briec-Fouesnant)

Nous l’avons annoncé dans un article du 18 mai 2022, nous demandons à tous les candidats de nous adresser leurs profession de foi et texte de présentation en vue des élections législatives 2022 (sur [email protected]). Ci-dessous celle de France Herman, candidate Reconquête dans la 1ère circo du Finistère

Pour voir la liste des candidats présents dans le Finistère pour les législatives 2022 c’est ici.

France HERMAN. Ingénieure – Formatrice professionnelle

58 ans – Mariée – 1 enfant

Pupille de la Nation, j’ai voué toute ma carrière professionnelle à servir la France : au sein de la Brigade Interarmées en Allemagne puis au service du développement international de PME françaises à l’étranger. Finistérienne de cœur, j’ai entendu l’appel de Villepinte porté par Eric ZEMMOU le 05 décembre dernier et pour la première fois je me suis engagée en politique : Je suis une adhérente pionnière de Reconquête !

J’étais déjà à côtés des militants à Fouesnant lors de la campagne des Présidentielles. C’est avec la plus grande fierté que je continuerai à représenter Reconquête sur la 1ère circonscription pour ces législatives !

Nous devons poursuivre cette bataille historique pour préserver notre civilisation et porter au plus haut les couleurs de Reconquête !

Mon engagement sera total pour représenter les voix de nos concitoyens à l’Assemblée Nationale et défendre notre identité bretonne.

Identité et sécurité seront mes chevaux de bataille.

L’identité c’est d’abord la famille.

1 – La protection de la cellule familiale : de l’enfance au grand âge, la sécurité et la sérénité sont indispensables à une vie autonome et équilibrée.

Tout mon soutien est porté aussi en direction des forces de défense et de sécurité  : gendarmes, policiers, pompiers, soignants qui risquent leur vie au service de la nation. Il est anormal que leur famille craigne au quotidien de ne pas les voir rentrer sains et saufs de leur travail !

Il en va de même des commerçants qui rejoignent leur véhicule le soir la peur au ventre. Et nos jeunes étudiants et lycéens harcelés au quotidien.

Serions-nous en guerre ?

La sécurité, c’est aussi un logement.

2 – Le logement : les difficultés à se loger nous mettent tous en grande difficulté. En effet, Flambée des prix de l’immobilier, impossibilité d’obtenir un logement à l’OPAC, nuisances, dégradations, vols.

Conséquences directes dans notre département de l’immigration incontrôlée, je mettrai un point d’honneur à défendre en priorité vos droits ainsi que ceux de vos enfants.

Préserver le lien social avec la ruralité.

3 – La ruralité : Nous voyons disparaître la majorité de nos services publics dans les campagnes, privées de transports (cars, ter). Nous voyons disparaître les exploitations. Paysans, éleveurs, marins pêcheurs : comment survivre à la hausse des carburants ?

Les campagnes sont aussi nos magnifiques paysages que les prétendus écologistes viennent dénaturer avec, encore, de nouveaux projets d’implantation d’éoliennes.

Quel bonheur de vivre en Finistère : je me battrai pour que nous tous puissions encore y vivre dignement avec nos familles, y travailler, nous y installer dans les diverses communes rurales.

La préservation de l’héritage n’est pas l’ennemi de la modernité, c’est la condition de son existence.

4. L’instruction

L’instruction élémentaire donne un sens concret aux mots. Je rappellerai notre devise républicaine :

Liberté : la liberté de chacun s’arrête là où commence celle d’autrui

L’égalité : l’égalité de droits garantie pour chacun, alors qu’aujourd’hui la société est divisée en deux groupes qui s’affrontent : celui de ceux qui ont des droits, celui de ceux qui n’ont que des devoirs !

Enfin la fraternité qui nous ramène naturellement à la famille :

Être frères c’est avoir la même histoire, la même culture, les mêmes valeurs et surtout être loyaux les uns envers les autres. Le lien de fraternité est indéfectible.

Oui, nous sommes engagés dans un combat plus grand que nous, celui de transmettre à nos enfants la Bretagne que nous avons connue, la Bretagne que nous avons reçue. C’est un droit et un devoir.

C’est pour cela que je me présente aujourd’hui devant vous.

Oui, la Reconquête est lancée !

Notre jeune mouvement rassemble déjà près de 130 000 adhérents ; il est soutenu par des équipes de valeureux militants ainsi que de courageux candidat dans toute la France. Il est le seul à proposer l’Union des Droites et regroupe déjà le Mouvement Conservateur, la Voix du Peuple (VIA) et le CNIP (Centre National des Indépendants et Paysans).

Reconquête est en effet aujourd’hui le premier parti de France et nous tendons la main à tous ceux qui souhaitent nous rejoindre pour former le premier parti d’opposition.

L’enjeu des législatives est de faire barrage à Macron à l’Assemblée Nationale pendant qu’il en est encore temps en unissant nos voix dans le seul vote possible : Reconquête !

France HERMAN

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

10 réponses

  1. « Transmettre la Bretagne que nous avons connue » : il faut absolument préciser que le breton en fait partie, ce serait une bombe qui poserait un sérieux problème à MLP et à la gauche qui elle monopolise ce terrain. Il y a beaucoup de « Zemmouristes » qui sont attachés à leur langue maternelle…

    1. D’accord avec Maneguen. Cette candidate est certes, sympathique, mais son engagement pour la Bretagne est très général et un peu passe-partout, même un jacobin pourrait presque le cautionner. Le programme de cette candidate mériterait donc d’être clarifié : qu’a-t-elle prévu pour la sauvegarde et le développement de la langue bretonne, pour la réunification du pays, pour l’autonomie de la Bretagne ? Désolé, mais on reste toujours dans l’ambiguïté avec Reconquête quand il s’agit de la Bretagne et il y a sans doute peu de chance qu’on en sorte. Désolé !

      1. Merci pour votre commentaire qui a retenu toute mon attention.
        La langue bretonne est un patrimoine culturel. La France est très en retard dans l’enseignement des langues étrangères en général, des langues régionales en particulier ! Ne faut-t-il pas transmettre prioritairement sa propre culture avant d’enseigner celle d’autres pays, parfois lointains ?
        Les écoles DIWANN transmettent cette richesse. L’enseignement public doit aussi permettre, à ceux qui le souhaitent, d’entretenir et de développer ces connaissances dans la mesure où nous avons localement des enseignants pour le faire. C’est une question de justice sociale également. Le libre accès à une langue régionale au collège et au lycée doit également se généraliser et être valorisé au niveau des diplômes.
        Et je ne crois pas que ce soit le programme de notre nouveau ministre de l’Education Nationale… Reconquête ! Pour redevenir fier d’être Breton !

    1. Le rôle d’un député est de représenter la France. Les législatives ne sont pas des élections locales. Les sujets prioritaires sont donc ceux d’ordre national mais qui touchent également durement notre département, en particulièr les cantons de Quimper – Briec – Fouesnant pour ma part.
      Les particularismes locaux seront évoqués et défendus bien entendu à l’Assemblée Nationale (les langues régionales en général, la situation de la langue bretonne en particulier).
      Bien à vous
      A votre écoute

  2. type même de la ringardise: vouloir préserver l’identité millénaire, la sécurité, un logement etc. du passé faire table rase n’est pas qu’un slogan communiste d’antan,

    1. Quand les évidences ne sont plus, n’est-il pas indispensable de les rappeler ?
      Les fondamentaux sont aujourd’hui à préserver : identité, sécurité, santé, logement ; fondations pour garantir un avenir serein aux générations futures.
      Construit-on une maison sur des sables mouvants ?
      Bien à vous
      A votre écoute

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !