Catégorie : Législatives 2022

Législatives : Macron exclut un gouvernement d’union nationale

Le chef de l’État, Emmanuel Macron, a confié sa volonté de « bâtir » une majorité forte, une France forte et indépendante, en utilisant « le dialogue, le compromis et le travail collectif ». Dans les prochains jours, il rencontrera à nouveau les responsables politiques susceptibles de former un groupe à l’Assemblée nationale. Son objectif ? « Clarifier la part de responsabilité et de coopération

Frédéric Mathieu, Le Drian, Le Fur, Kerbrat, Ferrand, Molac…Député, un CDD en Or

Courage, fuyons ! – Gaël Le Bohec (LREM), député sortant de Redon, ne se représentait pas ; notre homme est « déçu » : « Je me suis battu pour essayer de faire gagner Anne Patault » (Ouest-France, Redon, mardi 21 juin 2022). S’il avait labouré la circonscription pendant ces cinq années, s’il s’était occupé de ses électeurs, Mme Patault (Ensemble-Renaissance) n’aurait pas hérité d’une situation

Législatives : qui sont les députés engagés sur la réunification et les langues de Bretagne ?

Les résultats de ce second tour des législatives aura redistribué les cartes à l’assemblée alors que le président de la région Bretagne Loïg Chesnais-Girard compte organiser une réunion avec les nouveaux députés afin de mettre en place une stratégie pour obtenir une « autonomie législative et fiscale » à Paris. Sans oublier la question de la Réunification et des langues de Bretagne.

Quand Ensemble essaye de draguer les Bretons attachés aux langues de Bretagne

Ils auront tous les culots ! Après certains candidats LFI qui essayent de convaincre les Bretons que le centralisme mélenchoniste est compatible avec la défense des langues dites « régionales », c’est le camp macroniste de « Ensemble » qui se pare de vertus bien hasardeuses. Si Yannick Kerlogod et quelques uns ont été de loyaux défenseurs du breton et du gallo, c’est bien

L’éternel suivisme de la « gauche autonomiste bretonne »

Circonscription après circonscription, candidat après candidat, parfois de manière détournée (« voter contre Macron ») l’UDB appelle à voter pour la NUPES. Dimanche prochain, je voterai @dagodag et @flogourlay pour les #legislatives2022 à #Lorient. Damien m’a assuré de son soutien politique sur les sujets qui sont chers à l’ @UDB__ (autonomie, #bzhg, #reunification, #logement, #Europe). pic.twitter.com/hRgCAmkvUW — Gael Briand (@GaelBriand) June 14,

Législatives : Marc Le Fur sort l’artillerie lourde

Marc Le Fur, en ballotage sur la 3è circonscription des Côtes d’Armor contre un candidat NUPES sort l’artillerie lourde dans sa communication d’entre deux tours : Et celui-ci de faire appel aux valeurs autonomistes bretonnes en fustigeant le jacobinisme et l’hostilité aux langues régionales de Jean-Luc Mélenchon.  Marc Le Fur n’est cependant pas tombé sur le bon adversaire sur ces

Rennes : L’UDB appelle à voter pour la NUPES

Les bonnes résolutions n’auront pas duré longtemps : après avoir juré mordicus qu’elle ne soutiendrait pas la NUPES car trop pénétrée du jacobinisme de LFI, l’UDB rivalise de contorsions sémantiques pour être, elle aussi, dans le camp des vainqueurs et appelle donc à voter pour Tristan Lahais, candidat NUPES dans la 2è circo d’Ille-et-Vilaine. Selon l’UDB, ce candidat étiqueté Génération(s),

Législatives 2022. Parti Breton, Nupes, Bachelier, de Kersauzon..Député, un CDD en or…

Député, un CDD en or… 28 sur 37 – A droite rien ne va plus. Un autre exemple, en Bretagne, de la déglingue de LR et de ses alliés : dans 28 circonscriptions sur 37, le candidat du Rassemblement national a devancé le candidat de la droite. C’est le cas à Saint-Brieuc, Dinan, Guingamp, Lannion, Quimper, Brest, Brest Plabennec, Morlaix, Carhaix,

Législatives : NUPES essaie de faire la différence à la campagne, à Saint-Nazaire et sur la côte

Suite de l’analyse des élections en Loire-Atlantique. Dans les autres circonscriptions du département, de l’immensité rurale de la 6e – très France périphérique – à l’urbaine et ouvrière huitième (Saint-Nazaire et Basse-Loire), NUPES est en tête partout sauf dans la 10e (Vignoble) et essaie de faire le grand chelem, notamment dans le Vignoble où la droite réussit à sauver les

Législatives : marée rouge en Loire-Atlantique, les candidats En Marche en difficulté à Nantes

Avec près de 48.70 % d’abstention – un peu moins qu’au niveau national, à peine un électeur sur deux en Loire-Atlantique, département qui compte 1.059.000 inscrits sur 1.4 millions d’habitants, sont allés voter, et ont principalement choisi des candidats NUPES (34.36% sur le département) et Ensemble, donc En Marche (28.85%). L’alliance de gauche NUPES a donc séduit 12.8% de la

Législatives : pourquoi les candidats nationalistes bretons n’y arrivent pas ?

1%, 0,78%, 1,3%, est-il besoin de donner l’ensemble des scores des candidats UDB ou Parti Breton (PB) lors de cette élection ? Les deux partis sub-cités ont beau rivaliser de triomphalisme ce matin, on ne peut que sourire devant l’aspect groupusculaire des scores nationalistes bretons. Des « partis 2% » Malgré « sa progression de 17% », le PB est pratiquement partout sous les

morbihan

Morbihan : Paul Molac en e greñvañ, ar vroadelourien en o izelañ

Paul Molac a zo e penn ar jeu ar sul-mañ e reter ar Morbihan gant 37,65% eus ar mouezhioù.  Pezh zo n’eo ket deuet a-benn paotr e lezenn da dizhout ar 50% kerkent hag an dro gentañ evel e 2017. A-eneptañ e vo Rozenn Guegan evit strollad Macron. Tomm eo bet d’he revr rak 35 mouezh a zo etrezi ha

Montroulez : paper-votiñ UDB ebet e-pad ar mintinvezh a-bezh !

Petra zo c’hoarvezhet e-barzh burev votiñ n°3 eus Montroulez disul vintin dremenet ? Ne oa paper-votiñ ebet eus Michel Beaupré, paotr UDB anezhañ. Hervez an advarnerien ne oa ket bet kavet ar paperoù votiñ ganto a-raok 11e45. Un danevell a zo bet savet ha kaset kerkent d’ar prefeti. Ha nullet e vo ar votadeg er 4vet pastell-vro eus Penn-ar-Benn ?

Législatives Antilles, Guyane : Gros scores des partis nationalistes, un siège pour le RN ?

Comme il est de coutume, les Antilles « françaises » et la Guyane votent avant l’Hexagone et les scores sont, eux aussi, rendus public en avance. Entre la Guyane et Saint-Pierre et Miquelon où divers confettis de l’ancien empire français sont disséminés, ce ne sont pas moins de 12 sièges de députés qui sont en jeu. GUYANE : des nationalistes très à

Législatives 2022. 18,43% de participation à 12h, vers une Assemblée nationale de nouveau minoritaire ?

Va-t-on, comme en 2017, vers une Assemblée nationale élue par une minorité de Français, enfonçant toujours un peu plus un système républicain à bout de souffle ? Avec 18,43% de participation à 12h (19,24% en 2017), tout laisse à penser que oui. Bien entendu, les députés élus n’en tiendront toujours pas compte, comme depuis cinq ans, tout comme ces maires qui gèrent des communes en ayant été élus par une petite minorité de leurs administrés dans les métropoles n’en tiennent pas compte non plus, tout en utilisant l’argent public comme bon leur semble;

Gilles Lebreton (RN) : On a un programme plus complet, plus attractif que Reconquête, notamment pour des électeurs de gauche [Interview]

Gilles Lebreton, député européen du RN, est venu animer une réunion publique en Loire-Atlantique, à Campbon, commune tout au nord de la 8e circonscription (Saint-Nazaire – Savenay) où se présente Gauthier Bouchet, secrétaire départemental du RN en Loire-Atlantique. Nous l’avons interviewé. Breizh Info : quelle est la raison de votre venue ? Gilles Lebreton : Je fais tous les départements de la région,

Votadegoù kannad : kudennoù er goloioù-lizher kabaliñ

El kustum eh eus kudennoù er goloioù-lizher kabaliñ e kornioù-bro zo. E pastellioù-bro Lannuon ha Gwengamp n’eo ket bet kavet rolloù-mennadoù an UDB er pakadoù kaset d’ar votourion da skouer. On me signale le même problème dans la circonscription de #Lannion. Dites @Prefet22 il faudra aller distribuer notre programme dans les bureaux de vote pour que les électrices et électeurs

Législatives : Macron exclut un gouvernement d’union nationale

Le chef de l’État, Emmanuel Macron, a confié sa volonté de « bâtir » une majorité forte, une France forte et indépendante, en utilisant « le dialogue, le compromis et le travail collectif ». Dans les prochains jours, il rencontrera à nouveau les responsables politiques susceptibles de former un groupe à l’Assemblée nationale. Son objectif ? « Clarifier la part de responsabilité et de coopération

Frédéric Mathieu, Le Drian, Le Fur, Kerbrat, Ferrand, Molac…Député, un CDD en Or

Courage, fuyons ! – Gaël Le Bohec (LREM), député sortant de Redon, ne se représentait pas ; notre homme est « déçu » : « Je me suis battu pour essayer de faire gagner Anne Patault » (Ouest-France, Redon, mardi 21 juin 2022). S’il avait labouré la circonscription pendant ces cinq années, s’il s’était occupé de ses électeurs, Mme Patault (Ensemble-Renaissance) n’aurait pas hérité d’une situation

Législatives : qui sont les députés engagés sur la réunification et les langues de Bretagne ?

Les résultats de ce second tour des législatives aura redistribué les cartes à l’assemblée alors que le président de la région Bretagne Loïg Chesnais-Girard compte organiser une réunion avec les nouveaux députés afin de mettre en place une stratégie pour obtenir une « autonomie législative et fiscale » à Paris. Sans oublier la question de la Réunification et des langues de Bretagne.

Quand Ensemble essaye de draguer les Bretons attachés aux langues de Bretagne

Ils auront tous les culots ! Après certains candidats LFI qui essayent de convaincre les Bretons que le centralisme mélenchoniste est compatible avec la défense des langues dites « régionales », c’est le camp macroniste de « Ensemble » qui se pare de vertus bien hasardeuses. Si Yannick Kerlogod et quelques uns ont été de loyaux défenseurs du breton et du gallo, c’est bien

L’éternel suivisme de la « gauche autonomiste bretonne »

Circonscription après circonscription, candidat après candidat, parfois de manière détournée (« voter contre Macron ») l’UDB appelle à voter pour la NUPES. Dimanche prochain, je voterai @dagodag et @flogourlay pour les #legislatives2022 à #Lorient. Damien m’a assuré de son soutien politique sur les sujets qui sont chers à l’ @UDB__ (autonomie, #bzhg, #reunification, #logement, #Europe). pic.twitter.com/hRgCAmkvUW — Gael Briand (@GaelBriand) June 14,

Législatives : Marc Le Fur sort l’artillerie lourde

Marc Le Fur, en ballotage sur la 3è circonscription des Côtes d’Armor contre un candidat NUPES sort l’artillerie lourde dans sa communication d’entre deux tours : Et celui-ci de faire appel aux valeurs autonomistes bretonnes en fustigeant le jacobinisme et l’hostilité aux langues régionales de Jean-Luc Mélenchon.  Marc Le Fur n’est cependant pas tombé sur le bon adversaire sur ces

Rennes : L’UDB appelle à voter pour la NUPES

Les bonnes résolutions n’auront pas duré longtemps : après avoir juré mordicus qu’elle ne soutiendrait pas la NUPES car trop pénétrée du jacobinisme de LFI, l’UDB rivalise de contorsions sémantiques pour être, elle aussi, dans le camp des vainqueurs et appelle donc à voter pour Tristan Lahais, candidat NUPES dans la 2è circo d’Ille-et-Vilaine. Selon l’UDB, ce candidat étiqueté Génération(s),

Législatives 2022. Parti Breton, Nupes, Bachelier, de Kersauzon..Député, un CDD en or…

Député, un CDD en or… 28 sur 37 – A droite rien ne va plus. Un autre exemple, en Bretagne, de la déglingue de LR et de ses alliés : dans 28 circonscriptions sur 37, le candidat du Rassemblement national a devancé le candidat de la droite. C’est le cas à Saint-Brieuc, Dinan, Guingamp, Lannion, Quimper, Brest, Brest Plabennec, Morlaix, Carhaix,

Législatives : NUPES essaie de faire la différence à la campagne, à Saint-Nazaire et sur la côte

Suite de l’analyse des élections en Loire-Atlantique. Dans les autres circonscriptions du département, de l’immensité rurale de la 6e – très France périphérique – à l’urbaine et ouvrière huitième (Saint-Nazaire et Basse-Loire), NUPES est en tête partout sauf dans la 10e (Vignoble) et essaie de faire le grand chelem, notamment dans le Vignoble où la droite réussit à sauver les

Législatives : marée rouge en Loire-Atlantique, les candidats En Marche en difficulté à Nantes

Avec près de 48.70 % d’abstention – un peu moins qu’au niveau national, à peine un électeur sur deux en Loire-Atlantique, département qui compte 1.059.000 inscrits sur 1.4 millions d’habitants, sont allés voter, et ont principalement choisi des candidats NUPES (34.36% sur le département) et Ensemble, donc En Marche (28.85%). L’alliance de gauche NUPES a donc séduit 12.8% de la

Législatives : pourquoi les candidats nationalistes bretons n’y arrivent pas ?

1%, 0,78%, 1,3%, est-il besoin de donner l’ensemble des scores des candidats UDB ou Parti Breton (PB) lors de cette élection ? Les deux partis sub-cités ont beau rivaliser de triomphalisme ce matin, on ne peut que sourire devant l’aspect groupusculaire des scores nationalistes bretons. Des « partis 2% » Malgré « sa progression de 17% », le PB est pratiquement partout sous les

morbihan

Morbihan : Paul Molac en e greñvañ, ar vroadelourien en o izelañ

Paul Molac a zo e penn ar jeu ar sul-mañ e reter ar Morbihan gant 37,65% eus ar mouezhioù.  Pezh zo n’eo ket deuet a-benn paotr e lezenn da dizhout ar 50% kerkent hag an dro gentañ evel e 2017. A-eneptañ e vo Rozenn Guegan evit strollad Macron. Tomm eo bet d’he revr rak 35 mouezh a zo etrezi ha

Montroulez : paper-votiñ UDB ebet e-pad ar mintinvezh a-bezh !

Petra zo c’hoarvezhet e-barzh burev votiñ n°3 eus Montroulez disul vintin dremenet ? Ne oa paper-votiñ ebet eus Michel Beaupré, paotr UDB anezhañ. Hervez an advarnerien ne oa ket bet kavet ar paperoù votiñ ganto a-raok 11e45. Un danevell a zo bet savet ha kaset kerkent d’ar prefeti. Ha nullet e vo ar votadeg er 4vet pastell-vro eus Penn-ar-Benn ?

Législatives Antilles, Guyane : Gros scores des partis nationalistes, un siège pour le RN ?

Comme il est de coutume, les Antilles « françaises » et la Guyane votent avant l’Hexagone et les scores sont, eux aussi, rendus public en avance. Entre la Guyane et Saint-Pierre et Miquelon où divers confettis de l’ancien empire français sont disséminés, ce ne sont pas moins de 12 sièges de députés qui sont en jeu. GUYANE : des nationalistes très à

Législatives 2022. 18,43% de participation à 12h, vers une Assemblée nationale de nouveau minoritaire ?

Va-t-on, comme en 2017, vers une Assemblée nationale élue par une minorité de Français, enfonçant toujours un peu plus un système républicain à bout de souffle ? Avec 18,43% de participation à 12h (19,24% en 2017), tout laisse à penser que oui. Bien entendu, les députés élus n’en tiendront toujours pas compte, comme depuis cinq ans, tout comme ces maires qui gèrent des communes en ayant été élus par une petite minorité de leurs administrés dans les métropoles n’en tiennent pas compte non plus, tout en utilisant l’argent public comme bon leur semble;

Gilles Lebreton (RN) : On a un programme plus complet, plus attractif que Reconquête, notamment pour des électeurs de gauche [Interview]

Gilles Lebreton, député européen du RN, est venu animer une réunion publique en Loire-Atlantique, à Campbon, commune tout au nord de la 8e circonscription (Saint-Nazaire – Savenay) où se présente Gauthier Bouchet, secrétaire départemental du RN en Loire-Atlantique. Nous l’avons interviewé. Breizh Info : quelle est la raison de votre venue ? Gilles Lebreton : Je fais tous les départements de la région,

Votadegoù kannad : kudennoù er goloioù-lizher kabaliñ

El kustum eh eus kudennoù er goloioù-lizher kabaliñ e kornioù-bro zo. E pastellioù-bro Lannuon ha Gwengamp n’eo ket bet kavet rolloù-mennadoù an UDB er pakadoù kaset d’ar votourion da skouer. On me signale le même problème dans la circonscription de #Lannion. Dites @Prefet22 il faudra aller distribuer notre programme dans les bureaux de vote pour que les électrices et électeurs

À LA UNE

A la découverte des Saints Bretons. Le 4 décembre c'est la Sainte Barba (Barbe)
Avortement : la loi Veil est-elle un moindre mal ?
Châteaubriant (44) : les Urgences sont saturées !
Vente directe de coquilles Saint-Jacques à Saint-Malo : 7 dates en décembre