Santé. Il n’est pas trop tard pour une cure de détox de printemps…

détox

Éliminer les toxines, perdre du poids, purifier et revitaliser son organisme : il y a plein de bonnes raisons de se lancer dans une cure de détox avant l’été.

Le temps du « Great reset » corporel

Longs furent les mois d’hiver, et parfois mauvaises furent les habitudes alimentaires prises durant la morte saison. Dans un contexte de sédentarité accrue avec la crise sanitaire où, de surcroît, 95 % des Français adultes auraient un niveau d’activité physique trop faible pour demeurer en bonne santé.

Mais le retour du printemps avec ses journées ensoleillées et, pour certains, les premiers bains de mer est l’occasion de faire un « Great reset » corporel. Mens sana in corpore sano, la quête d’un corps sain et tonique d’ici l’été passe aussi par une reprise en main en termes d’alimentation.

Vous l’aurez compris : un mois à peine avant le début de la saison estivale, il n’est pas encore trop tard pour se lancer dans une cure de détox !

Toutefois, contrairement à des idées reçues, cette détox désigne un régime bien précis. Il s’agit d’un mode d’alimentation restrictif qui consiste à ne consommer que des végétaux entiers, ou sous forme de jus, pendant 1 à 7 jours consécutifs. Au-delà de la perte de poids, la détox aurait aussi la vertu de chasser les toxines de l’organisme.

Plusieurs organes purifiés

Ce nouvel élan donné à l’organisme par la cure de détox consiste en réalité à purifier et revitaliser plusieurs organes indispensables à son bon fonctionnement.

À commencer par les reins, qui vont alors pouvoir éliminer les déchets toxiques produits par l’organisme tout en maintenant l’équilibre hydrique dans le corps.

Autre organe clé pour un organisme en bonne santé, le foie connaît parfois une accumulation de graisse à la fin de l’hiver. Il est alors nécessaire d’activer l’élimination de cette matière indésirable.

De plus, une cure de détox va également permettre de nettoyer l’intestin et les poumons, tout comme la peau qui offre, via la transpiration, une importante surface d’élimination.

Quels aliments choisir pour une cure de détox ?

Tandis que les cures de détox connaissent un véritable effet de mode actuellement et que les sites spécialisés dans le domaine (avec un marketing plus ou moins sérieux et beaucoup d’arnaques à éviter) se multiplient aussi vite que les coachs en nutrition, il n’existe pas, en pratique, une mais plusieurs cures de détox.

Ainsi, il est possible d’axer sa cure sur la consommation de fruits uniquement. Ou de légumes. Quand d’autres opteront pour une focalisation sur le jus et les smoothies.

Plus généralement, une série d’aliments est à privilégier pour une détox réussie. Citons en premier lieu le citron, un parfait stimulant pour le foie. Notamment lorsqu’il est consommé à jeun le matin, mélangé à un peu d’eau chaude. Les bouillons à base de légumes sont aussi recommandés. Garant d’une bonne digestion, le curcuma est aussi un ami du foie, qu’il protège, nettoie et régénère.

Côté légumes, les artichauts, aidant le flux de la bile qui à son tour émulsionne la graisse, et les asperges, utiles pour éliminer les toxines, sont aussi des alliés de choix lors d’une cure de détox.

Plus iconoclaste, le pissenlit, fleur aux vertus insoupçonnées, pourra être pris en tisane en lieu et place du café matinal pour son action bénéfique sur les systèmes digestif et hépatobiliaire. À signaler que certaines algues ont également leur place dans un régime restrictif.

Quelques autres pistes pour réussir sa détox

Après avoir dressé une liste non exhaustive des aliments à consommer, précisons que pour réussir une cure, il est nécessaire d’en éliminer d’autres de son alimentation. Au premier rang desquels les produits laitiers et les protéines animales. Mais surtout l’alcool.

Quant au choix des produits, les fruits et légumes de saison gorgés d’eau et de minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme sont à privilégier.

Enfin, cette rigueur alimentaire imposée par la détox ne dispense absolument pas de pratiquer une activité physique, à raison d’au moins 40 minutes par jour.

Si des séances de musculation peuvent être tentantes à quelques semaines de déambuler sur les plages, celles-ci ne devront pas prendre le pas sur des activités permettant de travailler la respiration. À cet effet, la course à pied, le vélo, la natation ou, dans une moindre mesure, la marche doivent s’inscrire dans votre quotidien.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/marijana1) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !