USA. Une femme abat un individu qui ouvre le feu sur la foule en Virginie Occidentale

Peuple armé, peuple en sécurité. Une femme de Virginie occidentale, aux USA, a abattu un criminel armé d’un fusil d’assaut AR-15, la semaine dernière, alors que ce dernier avait ouvert le feu lors d’une fête de fin d’études. L’affaire, qui n’a pas été évoquée par la presse francophone trop occupée à s’offusquer du fait que les américains aient le droit de posséder des armes en toute légalité dans plusieurs Etats du pays, intervient un jour seulement après le massacre d’Uvalde.

Le criminel était Dennis Butler, un homme noir de 37 ans qui avait déjà été averti pour excès de vitesse à proximité d’enfants lorsqu’il s’est rendu en voiture à la fête de fin d’études qui se tenait à l’extérieur du complexe d’appartements Vista View à Charleston, en Virginie occidentale. On lui avait dit d’arrêter de conduire si vite alors que des enfants se trouvaient à proximité. Il s’est éloigné puis est revenu avec un fusil d’assaut de type AR et a ouvert le feu.

La femme faisait partie des invités à la fête en plein air. Lorsqu’elle a vu Butler ouvrir le feu, elle a immédiatement sorti son arme et lui a tiré dessus et a tué l’assaillant. Lors d’une conférence de presse jeudi, le chef de la police de Charleston, Tony Hazelett, a fait l’éloge de cette femme en la qualifiant de héroïne. « Au lieu de fuir la menace, elle s’est engagée dans cette voie et a sauvé plusieurs vies la nuit dernière », a-t-il déclaré.

Et alors que la presse mainstream d’Amérique et d’Occident débat de la réforme des armes à feu dans le sillage de la fusillade d’Uvalde, les partisans du 2ème amendement invoquent la femme comme une héroïne de leur cause. Butler, l’homme armé d’un AR-15 lors de la fusillade en Virginie occidentale, a un lourd passé criminel, selon les rapports locaux. Il semblerait que son arme ait été volée, et non pas acquise légalement.

La femme qui l’a abattu ne fera l’objet d’aucune poursuite. Elle a été félicité par le PDG de Tesla, Elon Musk qui a tweeté : « Wow, bravo pour elle et pour avoir sauvé ces gens ! »

Musk a exposé sa position sur le contrôle des armes à feu dans un courriel adressé à CNBC. Musk a déclaré qu’il était favorable à la possession massive d’armes à feu, mais qu’il souhaitait des vérifications « strictes » des antécédents avant que les gens puissent les acheter. Musk a déclaré qu’il soutenait la possession d’armes à feu comme une protection contre un gouvernement tyrannique.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Et si le port d’arme était autorisé dans les écoles, il n’y aurait pas eu de tuerie d’Uvalde, car comme à Charleston, le forcené aurait été abattu dès le début (et peut-être même ne s’y serait-il pas risqué).
    Au Brésil (pourtant tout aussi criminogène que les USA), où le port d’armes est autorisé même dans les écoles, il n’y a jamais de tuerie de masse (ou on n’en parle pas, car comme à Charleston, le forcené est aussitôt abattu).

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !