Saint-Nazaire. Un algérien sous le coup d’une obligation de quitter le territoire arrêté en possession de cocaïne et de cannabis

justice

Décidément, les empoisonneurs sont légion, y compris en Bretagne. Ce lundi 30 mai, au tribunal de Saint-Nazaire un algérien sous le coup d’une OQTF (Obligation de quitter le territoire français), non appliquée par l’Etat donc, était jugé pour transports de stupéfiants.

« Les faits remontent au jeudi 26 mai. La Brigade anti-criminalité (BAC) de Saint-Nazaire fait irruption, en fin d’après midi, dans le hall d’un immeuble de la rue Barbara, au cœur du quartier de la Bouletterie, spécialement impacté par le trafic comme en témoigne la saisie de drogue et d’armes le mardi 10 mai 2022. Ils surprennent alors deux hommes qui prennent la fuite en montant les escaliers. Dans la course, le prévenu, fait tomber deux sachets contenant des produits stupéfiants. La police force ensuite la porte d’un appartement d’une habitante de l’immeuble au 3e étage, et tombe sur les deux suspects, assis sur le canapé du salon » indique Ouest France.

La police retrouve 75 g de cocaïne, 160 g de résine de cannabis et 1 130 € en liquide, et les preuves visant l’individu sont accablantes, malgré le fait qu’il continue de nier face au tribunal.

Ce dernier est en situation irrégulière, ne travaille pas, est arrivé en 2018 et est déjà cité dans d’autres affaires liées aux stupéfiants. Il indique au juge avoir envie de retourner dans son pays. Il a été condamné à 6 mois de prison ferme, avec maintien en détention. Mais sans expulsion hors du territoire français donc…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. pour faire respecter les OQTF, il suffit de mettre l’individu dans l’avion qui part pour son pays et si le commandant de bord n’est pas d’accord, il faut bloquer le décollage jusqu’à son acceptation.

  2. notez bien que la statue de la « justice » française ne voit rien de répréhensible! le gars devra violer ou égorger quelqu’un pour qu’il se passe quelque chose

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !