Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

« Non, je ne suis pas une voiture-radar ! ». Un autocollant pour se distinguer des agents de la répression routière

L’État ne veut pas signaler ses voitures-radars privatisées, qui se faufilent dans la circulation, ni vu ni connu, pour piéger le moindre kilomètre-heure au-delà de la vitesse autorisée ? La Ligue de Défense des Conducteurs propose une riposte à tous les automobilistes : faire savoir qu’eux ne sont pas là pour flasher leurs concitoyens, avec un autocollant impertinent à coller sur leur véhicule..

Avec les voitures-radars privatisées, un nouveau pas dans l’industrialisation du contrôle de la vitesse a été franchi. Déployées depuis 2018 à travers la France, conduites par des chauffeurs privés dont la mission ne consiste qu’à ne pas se faire repérer, elles piègent le moindre kilomètre-heure en trop, habilement noyées dans le flot de la circulation… Et tant pis si la seule faute des conducteurs « flashés » aura consisté à ne pas avoir vu l’énième panneau indiquant un changement de vitesse ou à avoir préféré regarder la route plutôt que le compteur.

L’an dernier, à l’instigation de l’association, une soixantaine de députés avait demandé qu’on signale ces voitures dans la circulation. Ils ont été retoqués. La Ligue de Défense des Conducteurs a donc décidé de recycler l’idée, mais dans l’autre sens : proposer aux automobilistes de se signaler ouvertement, avec notre autocollant « Non, je ne suis pas une voiture-radar ! » apposé sur leur véhicule.

« À l’orée des grandes vacances, ce clin d’œil sympa mais militant veut rassembler la communauté des conducteurs qui, comme nos plus de 1 million de sympathisants, ne tolèrent plus que la politique de sécurité routière se résume à une implacable répression, explique Nathalie Troussard, Secrétaire générale de la Ligue de Défense des Conducteurs. Quand tant d’autres sujets, comme la lutte contre l’alcool au volant ou la dégradation de l’état des routes, mériteraient plus d’attention de la part de ceux qui nous gouvernent… »

« Notre association, très engagée contre la répression absurde – ce que les voitures-radars privatisées incarnent de manière caricaturale – et pour la conduite responsable, est exclusivement financée par les dons de ses sympathisants et non pas destinée à engranger des bénéfices. Nous avons donc calculé le prix de nos autocollants au plus juste, afin de rentrer dans nos frais. Un duo de vitrophanies de 12 cm de diamètre, à coller côté intérieur du pare-brise et/ou de la lunette arrière (une orange, une bleue, aux couleurs de l’association), coûte donc 3 euros, ce qui englobe la conception, la fabrication et l’envoi. Pour tous ceux qui en souhaitent plus, il suffit de demander ! »

Pour commander l’autocollant, c’est ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “« Non, je ne suis pas une voiture-radar ! ». Un autocollant pour se distinguer des agents de la répression routière”

  1. Didier Varguy dit :

    Excellente initiative SAUF QUE : Rien n’empeche l’adversité d’en faire autant …..

  2. Macron dit :

    Une fois vu l autolant on est rassuré. Quoi que il est trop tard et que l amende sera. L idée est sympa.mais il peuvent coller aussi cette autocollants pour nous choper. Il utilise déjà waze pour ce déplacé 500metre plus loins et l application sonne tout le temps bien chiant.le mieux est de photographier le véhicule ka plaque crever les pneus et poster sur Facebook comme nouveau défie

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

Voitures-radars privatisées. Un détournement du principe de sécurité routière ?

Découvrir l'article

Environnement

Terreur écologiste et Radars. Vous serez bientôt flashé sur certaines voies si vous êtes seul dans votre véhicule

Découvrir l'article

Auto-Moto, Sociétal, Technologies

Automobile. Un limiteur de vitesse obligatoire sur tous les nouveaux modèles de véhicules à partir de 2022

Découvrir l'article

Environnement

Malgré l’invasion des éoliennes, le prix de l’électricité va augmenter en février

Découvrir l'article

Société

Contrôles routiers : pouvez-vous encore compter sur Waze et Coyote ?

Découvrir l'article

Vu ailleurs

Sécurité routière. Votre département est-il « sur-fliqué » ?

Découvrir l'article

A La Une, Société

80 km/h, flashs et essence : vacances infernales sur les routes de France !

Découvrir l'article

Economie

« Que ferais-tu avec 500 euros de plus par an » ? Une campagne contre le racket visant les automobilistes

Découvrir l'article

Economie

Automobile. Vers la fin des radars embarqués privés ?

Découvrir l'article

Evenements à venir en Bretagne

Opération escargot. Des manifestations contre la limitation de vitesse à 80km/h à Saint-Brieuc, Lanester, Nantes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍