Scandale. Les images de vidéosurveillance du Stade de France sur lesquelles on pouvait voir des vidéos “extrêmement violentes” ont été supprimées.

Les images de vidéosurveillance du Stade de France sur lesquelles on pouvait voir des vidéos “extrêmement violentes” ont été supprimées. Elles n’ont pas été réclamées par la justice dans le délai légal de 7 jours…Un scandale de plus en République française.

Le directeur des affaires institutionnelles de la Fédération française de football (FFF), a indiqué que les images filmées autour du Stade de France avaient été détruites au bout de sept jours, faute d’une réquisition de la justice.

Erwan Le Prévost (directeur des relations institutionnelles de la FFF): “Les images sont disponibles pendant sept jours. Elles sont ensuite automatiquement détruites. On aurait dû avoir une réquisition pour les fournir aux différentes populations. Pour avoir été au PC sécurité toute la journée, les images sont extrêmement violentes”.

Il est demandé pourquoi la justice n’a pas fait de réquisition. “La justice a été saisie [dès le samedi soir] sur la fausse billetterie”, dit la FFF. Le maire de la métropole de Liverpool, Steve Rotheram, auditionné après la délégation de la FFF, a dit qu’«(il) ne parven(ait) pas à comprendre pourquoi les vidéos ont été détruites». Pour le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau, «tout porte à croire qu’on a sciemment laissé détruire des pièces à conviction compromettantes».

Le site Fdesouche a compilé tout le dossier autour de ce scandale et des événements, à découvrir ici.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

11 réponses

  1. Le déni politique devant des évènements violents et traumatisants vus par le monde entier est terrifiant.
    Nous vivons dans une démocratie dictatoriale médiatique et liberticide puisque certains endroits sont interdits aux personnes voire à la Police, aux Pompiers, Médecins etc….
    Les délinquants et agresseurs en tout genre savent qu’ils ne risquent pratiquement rien y compris les étrangers en situation irrégulière dont les gouvernants ont refusé de donner leur nationalité !

  2. La suppression des voitures essence et diesel décidée par Bruxelles pour 2035
    Associée à la suppression des images des multiples agressions dans et autour du stade de France
    Valident le fait que nous vivons bien dans une post-démocratie à vocation totalitaire.

  3. Il faut être bien naïf pour croire que les Policiers en charge de cette affaire n’ont pas demandé à la justice de mettre les images du Stade de France à la disposition de l’enquête, ce devait même être l’une de leurs premières requêtes. Le pouvoir en place a donc sciemment laissé détruire ces images. On peut même être presque sûr que la FFF n’a pas laissé disparaitre ces images sans avoir obtenu auparavant l’autorisation (verbale évidemment).
    C’est simple, la disparition des vidéos est due soit à l’incompétence de la Police ou de la Justice, soit à la volonté de laisser détruire des images gênantes pour le Pouvoir. Je penche pour la deuxième hypothèse.

  4. Il faut vraiment être un blaireau masqué et bandé (yeux) pour ne pas voir que la racaille en costumes 3 pièces protège la racaille en baskets Nike et casquette à l’envers à des fins électoralistes

  5. Tout ceci est tout simplement un attentat…les musulmans ont fait leur djihad, leur guerre sainte ordonnée par leur Coran, contre tous les non musulmans, chrétiens, juifs , qu’ils appellent « mécréants ». Jusqu’à quand va t’on le passer sous silence ? C’est une évidence, et ce n’est que le début de notre élimination et remplacement par un État islamique, déjà bien engagé par ces multitudes d’agressions partout , diverses…

  6. Lors du massacre, à Nice, de centaines de  »civils innocents » par un islamiste, un 14 juillet, notre ministre de l’Intérieur de l’époque, monsieur Bernard Cazeneuve, avait puni une policière parce qu’elle avait montré des vidéos où on voyait le Franco-Tunisien foncer sur les barrages!…Je rappelle que le père de Bernard Cazeneuve était un  »porteur de valises » du F.L.N…

  7. Je suis de l’avis de Retailleau , la justice a trainé les pieds sur ordre bien sur sachant que les pièces à conviction seraient détruites dans le délai légal de sept jours , on aurait vu trop de choses qui n’allaient pas dans le sens du pouvoir .

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !