Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Reportage. La chevauchée d’un facteur dans la taïga

Postier à cheval, Andrian maintient le lien entre les villages isolés de la taïga sibérienne et le monde extérieur, malgré la dangerosité des chemins qu’il doit emprunter. Le portrait tout en sobriété de ce messager et des habitants qu’il croise au fil de sa tournée.  Dans la taïga sibérienne, de nombreux villages demeurent inaccessibles par la route. La poste fait donc appel à des facteurs à cheval pour livrer le courrier et les produits de première nécessité aux habitants isolés. Andrian Chromov, 53 ans, est l’un de ces messagers. Une fois par mois, il entreprend un voyage de 150 kilomètres à travers les marais. Sa tâche est d’autant plus périlleuse que les feux de forêts ont détruit les chemins. Mais cette fois-ci, le cavalier est confronté à une autre difficulté : Pyatak, son cheval qui évolue en liberté, s’est enfui.

Lien précieux 

Attendu avec impatience dans les localités où il fait escale, Andrian relie les villageois – qui n’ont accès ni à l’électricité, ni au téléphone –au monde extérieur. Au fil de son épuisant périple, pendant lequel il s’embourbe avec ses chevaux dans les marécages, défilent devant la caméra des ruraux attachés à leurs terres et à leur tranquillité, malgré la rudesse de leur existence. Filmé au plus près de son personnage principal, le portrait feutré d’un aventurier des temps modernes.

https://www.youtube.com/watch?v=QAtr_5Ojz40

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Reportage. La chevauchée d’un facteur dans la taïga”

  1. patphil dit :

    pas étonnant que les russes soient ce qu’ils sont, pas encore décadents et habitués à la facilité

  2. OBRIEN dit :

    vie préservée …

  3. Valentin dit :

    Merveilleuse histoire.

  4. Fred dit :

    En voyant ça (sauf une partie de la jeunesse occidentalisée) on comprend mieux que la France sera morte avant une grande partie de la population russe ! Et je sais de quoi je parle !

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

CARHAIX, E brezhoneg, GUINGAMP, Local

Ur bleiz a zo bet gwelet e Pluskelleg ha Karnoed !

Ensauvagement, Local, PONTIVY, Société

Pontivy : un homme inquiétant dans la ville

E brezhoneg, Ensauvagement, Local, Société, ST-NAZAIRE

Sant-Molf (Bro Gwenrann) : un nozvezh a zrast

Tribune libre

IVG dans la Constitution : plus qu’un symbole, un texte dangereux [L’Agora]

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Présentation et parcours détaillés de Paris-Nice 2024 et de Tirreno Adriatico

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Guerre en Ukraine 2 ans de traitement médiatique

Découvrir l'article

International

Eric Dénécé : « Les Français sont victimes de la propagande ukrainienne » [Interview]

Découvrir l'article

International

La Russie dresse son bilan diplomatique pour l’année 2023 et évoque les perspectives en 2024

Découvrir l'article

International

L’Inde et la Russie signent un accord pour de nouvelles unités de production d’énergie nucléaire

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

L’Allemagne nationale-socialiste et l’Ukraine. Retour en bibliothèque (2)

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration extra-européenne. La Finlande ferme une partie de sa frontière avec la Russie après une hausse des arrivées de clandestins

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, International

Ukraine, Russie…Retour en bibliothèque

Découvrir l'article

International

Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) : la Russie s’en retire et rejoint les Etats-Unis et Israël

Découvrir l'article

International

Manuel Veiga Aldemira : « La technologie donne une seconde vie à de nombreux Ukrainiens, certains soldats sont même retournés au front »

Découvrir l'article

Sociétal

Ukraine : À la rencontre des combattants de Wagner – Le Zoom – Régis Le Sommier

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍