Tour de France 2022. Le profil complet des étapes + les favoris

La Grande Boucle, le Tour de France 2022, s’élancera ce vendredi (un jour plus tôt que d’habitude pour permettre le transfert entre Danemark et France, lundi). Nous vous proposons ci-dessous de découvrir le profil complet et l’analyse des étapes, mais également les grands favoris de cette nouvelle édition qui devrait de nouveau passionner les foules.

Pogacar, l’homme à battre

Qui empêchera Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) de remporter un troisième sacre sur  le Tour de France ? Pour les bookmakers, sa côte sur 3 semaines est inférieure à deux, signe que ces derniers ne donnent pas beaucoup de chances à ses opposants. Hormis si les tests covidiens venaient gâcher la fête, il aura du mal à être contesté.

Néanmoins, ils sont tout de même plusieurs prétendants à le bousculer un petit peu, Primoz Roglic en tête. A la tête d’une impressionnante équipe Jumbo Visma, on pourrait assister à une belle bagarre. Surtout si ce duo était rejoint par son coéquipier Vingegaard en premier lieu, impressionnant sur le Dauphiné. Mais parmi les outsiders, on notera aussi Ben O’Connor, révélation 2021, ou encore Vlasov, en grande forme depuis le début de la saison, et pourquoi pas Geraint Thomas, fraichement vainqueur du Tour de Suisse et revenu à un excellent niveau.

A suivre également ce que feront des Bardet, des Gaudu ou encore des Caruso.

Tour de France 2022 : les étapes analysées

vendredi 1er juillet – Étape 1 : Copenhague – Copenhague (13,2 km – CLM ind.)

Un contre la montre un petit peu plus long qu’un prologue, mais qui ne devrait pas créer d’écart au général. Un contre la montre taillé pour Ganna.

samedi 2 juillet – Étape 2 : Roskilde – Nyborg (202,2 km)

Une étape toute plate (enfin trois bosses au début) mais avec en guise de final le Pont du Grand Belt à 21 km de l’arrivée. Vent et bordures attendus, et écarts conséquents possibles. Le Tour peut se perdre en partie sur cette étape promise à un sprinteur intelligent.

dimanche 3 juillet – Étape 3 : Vejle – Sonderborg (182 km)

Une arrivée au sprint à prévoir, et sans doute un train danois amenant Jakobsen sur la ligne d’arrivée pour la Quickstep.

mardi 5 juillet – Étape 4 : Dunkerque – Calais (171,5 km)

Retour en France, avec une étape pour puncheurs, ou pour un sprinteur qui n’aura pas été décramponné dans la succession de bosses. Une étape qui pourrait convenir à un Turgis, entre autres.

mercredi 6 juillet – Étape 5 : Lille-Métropole – Arenberg Porte du Hainaut (157 km)

Une étape qui se rapproche de Paris-Roubaix, avec dix des onze secteurs et 18 des 19,7km de la journée concentrés dans les 57 derniers kilomètres de l’étape. Une autre occasion de briller pour quelques leaders, ou de perdre le Tour.

jeudi 7 juillet – Étape 6 : Binche – Longwy (219,9 km)

Encore une belle étape pour puncheurs, car il est presque certain que les purs sprinteurs n’arriveront pas à suivre la cadence.

vendredi 8 juillet – Étape 7 : Tomblaine – La Super planche des belles filles (176,3 km)

Première explication au sommet, d’une montée désormais mythique du Tour de France. Espérons que Pogacar n’ait pas déjà écrasé le tour à la sortie.

samedi 9 juillet – Étape 8 : Dole – Lausanne (186,3 km)

Nouvelle étape pour échappés ou puncheurs car les sprinteurs n’auront aucune chance dans la bosse finale.

dimanche 10 juillet – Étape 9 : Aigle – Châtel les portes du soleil (192,9 km)

Une étape qui pourrait donner l’occasion de grosses manoeuvres venant d’une équipe qui aurait déjà lâché des secondes dans les étapes précédentes. Il y a matière à faire de beaux écarts.

mardi 12 juillet – Étape 10 : Morzine les portes du soleil – Megève (148,1 km)

Une étape pas passionnante sur le papier, et une dernière montée pas très impressionnante. Il faudra voir à l’arrivée.

mercredi 13 juillet – Étape 11 : Albertville – Col du Granon Serre Chevalier (151,7 km)

Une grosse explication à prévoir ? Ou une bagarre sur les 3 derniers km ? En tout cas, les échappés auront toute leurs chances assurément.

jeudi 14 juillet – Étape 12 : Briançon – Alpe d’Huez (165,1 km)

Une étape qu’auront cochée tous les grimpeurs rêvant de gagner cette ascension mythique. Mais des bons grimpeurs pourraient très bien ne pas être repris si le peloton laisse trop d’avance…il y a peu de plaine.

vendredi 15 juillet – Étape 13 : Le Bourg-d’Oisans – Saint-Etienne (192,6 km)

Une étape qu’auront cochée les sprinteurs qui passent les bossent. Une étape pour Sagan ?

samedi 16 juillet – Étape 14 : Saint-Etienne – Mende (192,5 km)

Mende réussit traditionnellement aux échappés sur le Tour. Une belle journée casquette en perspective, mais avec possibilité d’une belle bagarre au sein d’un gros groupe.

dimanche 17 juillet – Étape 15 : Rodez – Carcassonne (202,5 km)

Un match entre échappés et équipes de sprinteurs est attendu sur cette étape.

mardi 19 juillet – Étape 16 : Carcassonne – Foix (178,5 km)

Deux grosses montées, une arrivée après une descente, le genre d’étape sur le papier qui pourrait donner lieu à de belles manoeuvres.

mercredi 20 juillet – Étape 17 : Saint-Gaudens – Peyragudes (129,7 km)

Le genre d’étape qui accouche souvent de pas grand chose désormais, mais à suivre tout de même.

jeudi 21 juillet – Étape 18 : Lourdes – Hautacam (143,2 km)

Dernière occasion pour les prétendants au général de faire la différence en montagne. C’est aujourd’hui ou jamais.

vendredi 22 juillet – Étape 19 : Castelnau-Magnoac – Cahors (188,3 km)

Une étape promise aux sprinteurs rescapés en troisième semaine malgré une côte difficile en fin de course.

samedi 23 juillet – Étape 20 : Lacapelle-Marival – Rocamadour (40,7 km – CLM ind.)

Un contre la montre pour spécialistes, qui devrait voir comme d’habitude, les principaux leaders du général faire l’effort, avec les spécialistes de la discipline.

dimanche 24 juillet – Étape 21 : Paris La Défense Arena – Paris Champs-Elysées (115,6 km)

L’étape inutile du Tour de France 2022. Qui terminera au sprint, à Paris. Fin de la fête.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !