110 euros, c’est le montant moyen des retraits effectués chaque mois en France

Aides sociales

Lorsque l’on voyage à l’étranger, et malgré la menace du tout digitalisation (voir notre article à ce sujet sur Jersey), le paiement en espèces reste monnaie courante… Lors du passage au distributeur, les opérations de retrait ont bien souvent un coût… caché : en effet, les consommateurs se retrouvent, souvent sans le savoir, à payer des frais supplémentaires. Et, pour un retrait de 100 euros, ces frais peuvent atteindre jusqu’à 7,70€.  Quelles sont les pratiques de retrait d’espèces à l’etranger ? Quels sont les montants de retraits moyens ? Quels sont les frais pratiqués ?

“Même si la tendance est au paiement par carte bancaire, quiconque voyage beaucoup à l’étranger sait qu’il est souvent compliqué d’éviter le recours à l’argent liquide. Cela dépend des options de paiement disponibles dans le pays. Les vacanciers devront accorder une attention particulière au moment de retirer de l’argent aux guichets automatiques et faire attention aux petits caractères : les opérateurs de machines utilisent leurs propres taux, ils appliquent des marges importantes et  gagnent ainsi de l’argent à chaque retrait. Les personnes qui prévoient de longs séjours à l’étranger doivent donc tenir compte de ce facteur dans leur enveloppe budgétaire avant le décollage.“, commente Julie Arnoux, Directrice commerciale chez Wise qui a analysé de plus de 4 millions d’opérations de retraits d’espèces effectuées (consommateurs, voyageurs, expatriés) dans 90 pays à travers le monde. 

La France, l’un des pays d’Europe où le montant des retraits par mois est le plus élevé !

Cette analyse basée sur  4,1 millions de transactions est également un indicateur de la généralisation de l’acceptation des paiements électroniques. L’utilisation des espèces reste encore nécessaire partout dans le monde mais les montants moyen mensuels retirés varient largement d’un pays à l’autre.

Ainsi, en France, chaque mois, ce sont des retraits de 110€ en moyenne qui sont effectués, ce qui en fait l’un des pays d’Europe où le montant des retraits mensuels est le plus élevé, à égalité avec l’Italie (110€). En effet, ce montant est de 90€ en Espagne et en Belgique,  80€ en Allemagne, et 50€ au Portugal. En revanche, le Danemark, la Hongrie et la Pologne sont légèrement inférieurs à la moyenne (qui est de 90€) avec 80€ par mois.

Dans de nombreux pays généralement plébiscités pour un week-end ou pour les vacances d’été, les retraits d’espèces sont parfois plus importants. C’est le cas de la Tunisie 140€, du Maroc et de la Grèce (120€ respectivement) qui dépassent largement la Croatie (70€) et la Turquie (50€).

Dans plusieurs destinations particulièrement appréciées des routards, comme le Vietnam (150€), la Thaïlande (140€) ou encore les Philippines (140€), le montant en espèces est supérieur à la moyenne de l’ensemble des pays. A contrario, le montant des retraits effectués en Suisse, par exemple, sont bien inférieurs à la moyenne avec 50€ par mois et même 30 € seulement pour Singapour.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !