Australie. Argent liquide : les distributeurs de billets bientôt tous supprimés ?

Australie

En Australie, trouver une agence bancaire ou un distributeur automatique de billets au coin d’une rue est de plus en plus compliqué. Les principales banques du pays ont en effet décidé d’en supprimer des milliers, au bénéfice des transactions numériques. Avec à la clé une disparition de l’argent liquide ?

Des distributeurs de billets de plus en plus rares en Australie

Il va être de plus en plus difficile de se procurer de l’argent liquide en Australie. Comme l’a rapporté le quotidien britannique Daily Mail voilà quelques jours, les guichets automatiques de banque et les agences bancaires tendent à disparaître à travers le pays tandis que les principales banques australiennes se concentrent désormais davantage sur les transactions numériques pour leurs clients.

Une récente étude a ainsi permis d’établir que près de 460 agences bancaires, appartenant aux quatre grandes banques du pays (CBA, Westpac, ANZ et NAB), ont fermé leurs portes en Australie au cours des dernières années. Par ailleurs, depuis 2020, ce sont environ 3 800 guichets automatiques (comprenant notamment la distribution de billets) qui ont été supprimés. Ce qui représenterait plus d’un tiers de tous les distributeurs existants dans le pays.

À elle seule, la Nouvelle-Galles du Sud, l’État du sud-est de l’Australie ayant pour capitale Sydney, a vu disparaître 140 agences bancaires. Dans l’État voisin du Victoria, bien connu de nos lecteurs pour sa tyrannie sanitaire et sa chasse aux non vaccinés contre le Covid-19, ce sont 120 agences bancaires qui ont fermé leurs portes.

Par ailleurs, le Daily Mail précise qu’en Nouvelle-Galles du Sud, environ 300 quartiers ne disposeraient pas d’une agence bancaire physique. Pire, dans 216 d’entre eux, il serait impossible de trouver un seul distributeur automatique de billets, privant ainsi les habitants de la possibilité de retirer de l’argent.

Les transactions bancaires en ligne plébiscitées par 80 % des Australiens ?

Cette numérisation à marche forcée des activités bancaires en Australie n’est pas sans conséquence pour la population. La disparition des agences bancaires a en effet entraîné la perte d’emploi, tout en supprimant un service de proximité supplémentaire pour les habitants.

Selon la secrétaire nationale du syndicat Finance Sector Union, regroupant des professionnels australiens des secteurs de la banque, de la finance et de l’assurance, ce sont les zones rurales du pays et les personnes âgées qui ont le plus souffert de ces fermetures d’agences et de guichets automatiques.

Par ailleurs, une estimation révèle que 80 % des Australiens préféreraient effectuer leurs opérations bancaires en ligne plutôt qu’en agence. Cependant, pour les 20 % restants, à savoir les personnes handicapées ou celles qui ne sont pas à l’aise avec le numérique, l’absence d’alternative à moyen terme face a cette avancée vers le « tout numérique » est un réel problème. Et aucune solution de la part des établissements bancaires ne semble être proposée pour leur venir en aide.

Vers une société sans argent liquide ?

Déjà dans les cartons des grands groupes bancaires depuis longtemps, cette perspective de supprimer les agences bancaires physiques, les guichets automatiques de banque (GAB) et les distributeurs automatiques de billets (DAB) puis, in fine, l’argent liquide, s’est renforcée avec la crise sanitaire de 2020.

Pour mémoire, dès le début de la pandémie, l’utilisation de billets de banque et de pièces de monnaie fut largement déconseillée par les autorités des différents pays occidentaux au motif que ces supports pourraient servir de vecteurs au virus. Dans le même temps, le recours au paiement en ligne et à la carte bancaire fut encouragé.

Mais cette politique des banques australiennes de favoriser le numérique au détriment des agences bancaires classiques et des guichets automatiques s’explique aussi par le fait que ces banques ont un intérêt financier à prôner les transactions en ligne auprès de leurs clients. En effet, la facturation de frais auprès des utilisateurs de services bancaires en ligne est devenue un marché juteux pour ces établissements.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

0 réponse

  1. Comment donner la pièce à quelqu’un qui vous a bien servi au restaurant ? à un petit enfant qui vous a aidé ? Nous sommes dans une société de débiles profonds…où seul le fric est important..

    1. Comment donner la pièce dans une société sans argent liquide ?
      Il faudra donc prévoir une boîte de chocolats pour en offrir un au serveur, à l’enfant qui vous a aidé, au mediant qui secoue la sébile sur le trottoir ou au prêtre qui fait la quête du dimanche à l’église.

  2. Des distributeurs de billets ont déjà été supprimés en FRANCE et ça continue !!!!! Pourquoi ?….. faut demander à MACRON qui dirige le Pays …..

  3. Certains retirent aujourd’hui, régulièrement, de l’argent liquide aux distributeurs par crainte d’un « crash » des banques vu la « situation de guerre ». Il ne serait pas impossible que les banques limitent désormais les
    retraits d’argent sur ordre des gouvernements.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !