Fortes chaleurs. Du recours à la climatisation et de son bon usage…

chaleur_canicule

Avec des températures dépassant parfois les 35 degrés ces jours-ci en Bretagne, certaines personnes décident de recourir à la climatisation face à ces fortes chaleurs. Mais le choix d’un climatiseur ne se fait pas au hasard !

Climatisation : attention aux appareils énergivores !

Toutefois, il est nécessaire de suivre quelques recommandations afin de bien choisir et de bien utiliser ses équipements, notamment dans le but de réaliser des économies.

Pour cela, le particulier cherchant à se doter d’une climatisation devra, dans un premier temps, parfaitement identifier ses besoins. En effet, avant de choisir son climatiseur, il est important de savoir quelle utilisation l’on compte faire de l’appareil. Pour une chambre ou un salon ? Pour une utilisation continue ou ponctuelle ? Autant de questions qui permettront aux utilisateurs de profiter d’une température agréable tout l’été et à moindres frais.

En fonction de ces besoins et des configurations d’installation, plusieurs modèles existent : des climatiseurs muraux qui s’installent en hauteur, des consoles, idéales en sous pente par exemple, etc.

Dans un second temps, le futur acquéreur devra repérer les appareils énergivores. Chaque modèle est présenté avec un indicateur de performance énergétique allant de A++ à G–. Plus l’indicateur est proche du A plus il sera performant. A l’inverse, des modèles indiqués en dessous de C voire D seront des gouffres énergétiques et donc financiers.

C’est pourquoi, il est recommandé de bien regarder cet indicatif avant de faire son achat, car si un appareil peut être abordable, si ce dernier est énergivore, cela pèsera très fortement sur le portefeuille par la suite.

climatisation

Réglage du climatiseur et habitudes à éviter

Une fois en possession du matériel, le réglage du climatiseur à la bonne température s’imposera. En la matière, chaque personne ayant une température de confort différente, il n’y a pas de réponse unique à cette question. Néanmoins, dans un souci de confort, et d’économie d’énergie, il est conseillé de ne pas dépasser un écart de 8 degrés maximum avec la température extérieure. La nuit, cet écart est réduit à 5 degrés avec l’extérieur pour bénéficier d’un confort optimal.

Quant aux mauvaises habitudes à éviter, citons tout d’abord celle de mettre la climatisation très basse lorsque l’on rentre dans une pièce pour la rafraichir plus rapidement. Ce genre de réflexe n’est malheureusement pas efficace. Ceci a pour effet d’enclencher la puissance maximale du climatiseur et augmente donc sa consommation. C’est pourquoi sélectionner la température intérieure souhaitée est suffisant !

Pour éviter de gaspiller l’énergie, attention également à ne pas laisser les fenêtres ouvertes pendant que la climatisation fonctionne. Et pour faire encore plus d’économies, certains climatiseurs sont équipés de détecteur de présence pour adapter le fonctionnement du climatiseur en fonction de l’occupation d’une pièce.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Je possède des climatiseurs qui, en été, soufflent du froid et peuvent en hiver souffler du chaud. J’en suis bien satisfaite car l’hiver dernier, nous avons eu une panne de notre chauffage central et nous étions bien contents de pouvoir utiliser nos  »climatiseurs » pour nous chauffer!….

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !