Cambriolages : Quelques précautions à prendre avant de partir en vacances

Nous vous proposons un petit mode d’emploi pour sécuriser une habitation afin de réduire le risque de cambriolage pendant les périodes d’absences de plusieurs jours ou semaines. En effet, l’absence des occupants est un moment privilégié pour forcer une habitation et 27% des cambriolages ont lieu en juillet, août et décembre selon l’Observatoire de la sécurité des foyers 2018 (Covea) .  Voici cinq mesures simples pour protéger un domicile contre le vol avant de partir en vacances.

1- Sécuriser le domicile avant de partir en vacances

Portes, fenêtres, baies vitrées… Ces voies d’entrée sont le talon d’Achille du domicile. Une majorité des cambriolages ou tentatives de cambriolage a lieu par la porte d’entrée qui a été fracturée et ou par une fenêtre qui a été forcée.
– Installer une porte blindée ou au minimum une serrure multipoints.
– Choisir des fenêtres avec vitrage anti-effraction, pour celles accessibles facilement depuis l’extérieur (comme par exemple les accès du rez-de-chaussée et de l’entresol). Ou positionner des grilles aux fenêtres du rez-de-chaussée si elles sont très basses et faciles d’accès.
– Équiper l’habitation d’alarmes, de détecteurs de mouvements ou de systèmes de télésurveillance connectés, également très dissuasifs.
– Placer dans un endroit visible des petites vignettes « Vidéosurveillance » ou « Alarme ».

2- Placer en lieu sûr les biens précieux pour éviter tout vol

Il est préférable de mettre à l’abri les biens de valeur (bijoux, argent, antiquités précieuses, papiers et documents, petits objets high-tech).  Le mieux est d’opter pour un coffre-fort, à la maison ou à la banque. Ou de les entreposer chez un proche qui reste chez lui et qui y veillera le temps des vacances.

3- Rester discret sur les dates de vacances pour ne pas attirer les cambrioleurs

Il est préférable d’éviter d’annoncer un départ en vacances sur les réseaux sociaux. En effet, nombreux sont les cambrioleurs qui utilisent Facebook, Twitter, Instagram etc. pour trouver des informations sur leurs futures victimes.
– Informer simplement l’entourage, les voisins et le gardien d’immeuble, pour qu’ils puissent éventuellement garder un œil sur le logement.
– Faire suivre le courrier ou le faire relever par une personne de confiance car une boîte aux lettres qui déborde est un indice trop précieux pour les voleurs.
– Transférer les appels de la ligne fixe vers un téléphone portable ou une autre ligne et créer l’illusion d’une présence, à l’aide d’un programmateur pour la lumière, la télévision, la radio…

4- Prévenir la police ou la gendarmerie de son absence

Les forces de police peuvent surveiller un domicile dans le cadre de leurs missions quotidiennes, il est important de signaler son absence au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie, dans le cadre de l’Opération tranquillité vacances.

5- S’appuyer sur les voisins pour réduire le risque de cambriolage

Les voisins peuvent parfois se rendre compte qu’une habitation est surveillée ou que des cambrioleurs tentent de s’y introduire. Aussi, il ne faut pas hésiter à les prévenir en cas d’absence prolongée.

Dans le même esprit, la plateforme Voisins Vigilants et Solidaires est un site web communautaire permettant de mettre en relation les habitants d’un même quartier pour lutter ensemble contre le fléau des cambriolages de manière simple et gratuite.
Des centaines de communes y participent et son efficacité a été prouvée. Selon le Ministère de l’Intérieur, une baisse de 40% des cambriolages a pu être constatée grâce à ce système ingénieux.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS