Incendie dans les monts d’Arrée : la situation bientôt maitrisée ?

L’Incendie dans les Monts d’Arrée, qui a débuté le 18 juillet,  a déjà ravagé pas loin de 2000 hectares, sur le toit de la Bretagne. Depuis deux jours, des centaines de pompiers se relaient pour le contenir et pour éviter une diffusion qui pourrait être périlleuse et dramatique pour les communes alentours. Malgré des équipements parfois très limite, malgré des conditions d’exercice de plus en plus difficiles, malgré le manque de personnel lié notamment à la suspension (ou à l’écoeurement) d’une partie des pompiers professionnels et volontaires, ils sont là, ils font face.

Ils sont épaulés, non pas par des élus écologistes dont certains auront sans doute des comptes à rendre en Aquitaine prochainement, mais par des agriculteurs locaux, qui eux aussi, n’ont pas compter leurs heures pour venir en aide aux soldats du feu.

Sur la journée du 19 juillet, en fonction des vents, on pouvait sentir la fumée y compris à des dizaines de kilomètres à vol d’oiseau, comme à Guingamp par exemple.

Les résidents ayant accepté d’être évacués sont pris en charge par la Croix rouge, ou dans leurs familles. Certains irréductibles tiennent le coup enfermés chez eux.

Le combat contre le feu continue ce matin, et les paysages sont désormais ceux de la désolation. Il faudra après la bataille mener l’enquête, pour trouver la cause de cet incendie qui a fait partir en fumée une partie de la terre bretonne.

A 9h ce matin, la Préfecture du Finistère évoquait un incendie en cours de maîtrise et 1725 hectares partis en fumée

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Bonjour, la situation est désespérée pour tout le monde, écologistes, agriculteurs, pompiers, mais avant tout pour la faune et la flore de ces secteurs fragiles qui ont été durement préservés. Comment en profiter pour régler ses comptes en montant les populationd les unes contre les autres et en laissant publier de telles absurdités ?

    1. Bonjour,
      Il me semble que ceux qui ont monté les populations les unes contre les autres sont les ordures, malheureusement encore au pouvoir, qui ont jeté comme des merdes des milliers de Français, héros de notre quotidien, parce qu’ils n’étaient pas vaccinés.
      Quand aux écologistes du 21 ème siècle, ce ne sont pas des « populations », juste des extra terrestres déconnectés !

    2. Les Khmers verts sont-ils à ce point sacrés, pour que vous preniez la défense de ces gens dont l’objectif est de déconstruire notre société ? Gardez plutôt, s’il vous plait votre empathie pour les personnes qui travaillent la terre et dont les biens sont détruits par la faute d’un Etat français imprévoyant.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !