Incendie dans les Monts d’Arrée : la désolation

Dans les Monts d’Arrée, c’est la désolation : plusieurs centaines d’hectares sont partis en fumée lundi 18 juillet, suite à un incendie dont les causes ne sont pas encore connues. La commune de Botmeur ainsi que des hameaux à St Rivoal et à Sizun ont été évacués, tandis que les soldats du feu ont lutté toute la nuit contre la propagation du feu.

Les images parlent d’elles mêmes : le feu aurait démarré à côté du Mont St Michel de Brasparts (la chapelle a été, pour l’instant, préservée et sauvée des flammes). Avec cet incendie, c’est une partie du patrimoine breton qui part en fumée.

En Aquitaine par ailleurs, la préfète de Nouvelle Aquitaine et de Gironde Fabienne Buccio a annoncé que les incendies avaient provoqué près de 17 000 hectares brûlés et un feu progressant., toujours difficile à stopper. De très nombreux départs de feu se sont déclarés ce lundi en France en raison notamment de températures caniculaires en cette journée du 18 juillet.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

8 réponses

  1. Bien sûr c’est désolant, mais c’est aussi la gestion catastrophique des espaces naturels, ni pâturages ni coupes feux. C’est là la conséquence de la friche si chère aux prétendus défenseurs de l’environnement. Si ce type de climat se généralise nous aurons comme en Corse des feux de maquis. Quand on introduit des poneys Dartmoor ou des vaches nantaise, ce n’est pas dans de la lande de 2 mètres de haut….

    1. Il ne faut pas oublier les responsables qui ont accepté la dernière PAC qui a imposé à la France de mettre en friche des melliers d’hectares.
      Comme le dit Tristan nous sommes gouvernés par des néolibéraux : les imbéciles de service

  2. Honteux et révoltant !
    On est gouvernés par des minables.
    Il est évident que ces sites ne font l’
    ‘objet d’aucune prévention,d’aucun entretien.Sur de telles surfaces, une fois l’incendie amorcé, c’est trop tard pour gérer, tout est sec et hyperinflammable.

  3. il faut demander a l’armee e mettre des moyens a disposition des pompiers
    ils ont du materiel et des hommes

  4. Je suis désolé mais ce n’est pas la friche qui est en cause mais le manque de moyens. TOUTE LES RÉGIONS devraient avoir 2 Canadair !!! On paie assez d’impôts !!! Un clando coûte 40 000 par mois.
    La France prompte a aider les autres ne peut même pas aider les siens !!
    La France est une poubelle.
    Honte à ceux qui nous gouvernent et honte à ceux qui votent pour les mêmes.

  5. Salvo ce que vous dites s’avère de fait exact , cet incendie est criminel ! si le symbole visé était nôtre chapelle vu ce qu’elle représente en ce lieu pour les bretons c’est raté

  6. Bonjour,
    Après deux années de mise en sommeil contrainte par la crise sanitaire, le Challenge Armorik-Trail, imaginé en 2012, reverra le jour en 2022.
    Le challenge Armorik-Trail est un groupement de dix associations qui a pour but de promouvoir le trail dans la région du Parc Naturel Régional d’Armorique (PNRA). Pour ce faire, nous proposons plusieurs épreuves qui, après collecte des résultats, permettra de récompenser les lauréats de la compétition.
    Dix communes seront sur notre calendrier 2022 telles Le Cloître St Thégonnec en janvier et février, Plounéventer en avril, Morlaix en mai, Plougasnou et Plonévez du Faou en juin, Brasparts (annulé) et Huelgoat en août, St Urbain en septembre (qui servira de support au championnat de Bretagne de trail) , Pleyben en octobre.
    Nous vous sollicitons pour devenir partenaire du challenge Armorik Trail 2022.
    Nous pouvons vous proposer votre logo sur notre Banderole « 2023 » de podium qui sera installé sur chaque épreuve ainsi sur notre site internet et sur les réseaux sociaux…
    Reconnue d’utilité publique, l’association portant le challenge offrira par conséquent une excellente visibilité aux partenaires qui voudront l’accompagner.
    En espérant, vous comptez parmi nos partenaires en 2022 et 2023, je reste à votre disposition pour plus ample renseignement.
    Bien sportivement
    Gilbert Toudic
    Le Président du Challenge Armorik Trail
    0608659516

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !